Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCRody Coronel › Coffee Moment

Rody Coronel › Coffee Moment

11 titres - 50:46 min

  • 1 Visitors 4:17
  • 2 Lakeside 5:18
  • 3 Inside 4:21
  • 4 You and me 5:16
  • 5 Fizzy 4:21
  • 6 Coffee moment 3:54
  • 7 Floatation 4:33
  • 8 Answer 5:14
  • 9 Guider 4:36
  • 10 Nightshift 5:11
  • 11 Aria 3:09

line up

Rody Coronel : Keyboards, programmation & FX

remarques

Pour entendre des échantillons sonores et en savoir plus sur l’artiste, visitez son site web au : http://www.rodycoronel.com/

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique new berlin school

Il est toujours intéressant de découvrir de nouveaux artistes, surtout ceux qui s’affichent comme créateur d’une MÉ sans frontières. Rody Coronel est un synthésiste des Pays Bas qui nous présente son 2ième opus, Coffee Moment. Son premier, Mixed Feelings, avait reçu un bon accueil. Un album léger dont les mélodies et harmonies frôlaient la musique New Age. Sur Coffee Moment, Rody Coronel est encore loin d’une MÉ sans frontières, car sa musique, sans être insipide comme le New Age, s’inspire d’un New Berlin School léger, avec quelques trouvailles. L’intro de Visitors laisse planer une ligne intrigante sur un léger cliquetis qui tournoie, aidé par un vent chaud aux souffles flûtés. Un mouvement statique sombre où les strates sont menaçantes et étouffent des voix, dont on ignore la provenance. Cette structure sombre aux pulsations ondulantes traverse Coffee Moment, même si parfois on a la vague impression d’entendre un opus intimiste. Lakeside est une sublime mélodie avec un piano tourmenté qui courbe devant les denses et nobles strates violonnées. Des mouvements ordonnés qui arrosent le mouvement d’une rosée sentimentale et d’une sensibilité archaïque. Difficile à proscrire. On reconnaît le style de Vangelis sur Inside. Une belle ballade qui nous ramène à la glorieuse époque de l’Apocalypse des Animaux. Ici, la sonorité est plus fluide et plus actualisé, traçant un sillon à la Blade Runner, démystifiant l’écart des époques. Issu des tonnerres et d’une abondante pluie, les notes de You and Me coulent sur un mouvement statique à faible modulation. Un ‘’vocoder’’ récite un texte menaçant, dans un environnement aride. Frizzy débute sur un beau synthé aux notes flottantes et floconnées pour déboucher sur une séquence nerveuse et sautillante, sur des beaux effets sonores. Un titre qui met beaucoup de pression sur un rythme sautillant qui monte et descend, dans une cascade de notes limpides qui virevoltent sans moduler de rythme. Coffee Moment est une superbe pièce jazzé sur une pulsation lourde et ventousée qu’un sax charme de son souffle flottant et cosmique. Floatation est très représentatif de son titre, avec une fine ligne serpentine aux notes carillonnées qui flottent en harmonie avec son côté astral. Un beau titre, à la fois statique et atonique, que Rody Coronel décore d’effets sonores cosmiques, exactement comme le délectable Answer qui tourne en mode spirale, avec la même tonalité. Plus rapide et plus harmonieuse, le piano apporte une touche intimiste, avec un fin mouvement de harpe, avant qu’un synthé bourru ne brise le charme avec ses solos en boucles. Fermer les yeux et suivre Guider c’est comme écouter du Vangelis. Une belle mélodie qui se berce sur les strates traînantes à la Vangelis et des mouvements de notes harpées. Nightshift est le titre le plus rythmé sur Coffee Moment. Des notes spiralées sur un tempo lancinant avec de bonnes percussions et de bons solos de guitares et de synthés, sur un mouvement lent et hypnotique. Aria clôt avec une douce berceuse atonique, comme un ballet cosmique. C’est beau, enivrant et très théâtral. Loin d’être un album aux frontières sans limites, Coffee Moment renferme une étonnante complexité émotive sur des variances mélodieuses. Un titre qui n’a rien à voir avec la grosse MÉ expérimentale ou sombre. Je peux bien admettre des passages ténébreux et des atmosphères statiques ambiantes, mais ce n’est pas l’essence même de Coffee Moment. Un croisement entre Jarre, Mergener et Vangelis, ce qui n’est pas banal. Disponible au site de l’artiste; http://www.rodycoronel.com/

note       Publiée le vendredi 2 mars 2007

partagez 'Coffee Moment' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Coffee Moment"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Coffee Moment".

ajoutez une note sur : "Coffee Moment"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Coffee Moment".

ajoutez un commentaire sur : "Coffee Moment"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Coffee Moment".