Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKontrast › Balance

Kontrast › Balance

cd • 12 titres

  • 1Diese Nacht wird unser sein
  • 2John Maynard
  • 3Am Fenster
  • 4Europareise
  • 5Nothing as it seems
  • 6Karussel
  • 7Liebe light
  • 8Jeanette
  • 9Der Schöpfer der Zukunft
  • 10Ich bin es nicht
  • 11Balance
  • 12Die Elite

line up

Dirk, Falco, Nebelgeist, Roberto

remarques

www.einheitsschritt.de

chronique

Styles
pop
Styles personnels
synthie pop

Mais que s’est donc passé ? l’Allemagne était pourtant une terre de référence et de bon goût au cours des 80’s et des 90’s mais la vapeur s’est progressivement renversée au cours des années 2000, notamment en matière de pop synthétique et la source paraît de plus en plus tarie à en juger par ce que je reçois à chroniquer. Franchement, ‘Balance’ de Kontrast (savourez la dichotomie), ça m’ennuie… Objectivement, je reconnais que les musiciens n’ont pas l’air manchots (quatrième album quand même), en plus ils composent à plusieurs mais cela n’occulte pas le fait que la voix du chanteur est aussi charismatique qu’un pot de cornichons sans vinaigre et le renfort sporadique de la schöne Madame n’apporte pas grand chose vu son chant totalement lambda et sans saveur. Idem pour la musique, elle manque totalement de corps, de profondeur, de travail des sons. Ce n’est pas tout à fait exact, des chansons telles que ‘Jeanette’ , 'Balance' ou ‘Karussel’ témoignent d’un effort de travailler les structures et il est indéniable que les musiciens ont de la bouteille mais cela ne change rien au sentiment de vacuité qui se dégage. Et que dire de celles destinées à la danse (‘Liebe light’, ’Der Schöpfer der Zukunft’, ’Diese Nacht wird unser sein’) ? Elles remplissent sans doute leur contrat mais sonnent totalement creuses et interchangeables. Point de vue subjectif mais autant la langue allemande sonne magnifiquement dans les ambiances agressives autant elle paraît hors de propos dans des ambiances plus douces. Oreilles de francophone ? On vire vite dans le kitsch. Tout ça pour vous dire que je ne trouve pas grand chose à mettre sur le tapis pour défendre cet album qui ne m’évoque rien, mais alors rien du tout. À l’exception d’un ou deux bons moments (déjà entendus et gâchés par le chant), c’est gentillet, sautillant, fade, lisse, même quand ça se veut agressif ('Die Elite')… À quoi bon passer par des structures underground pour produire ce genre de trucs ?

note       Publiée le mercredi 15 octobre 2014

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Balance".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Balance".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Balance".