Vous êtes ici › Forums de discussionsArts généraux › Séries télé

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Séries télé

résultats 2141 à 2160 sur un total de 2266 • page 108 sur 114

Message
Fryer › mercredi 6 mai 2020 - 10:14

Même avis sur ces deux derniers épisodes. Aucun prolongement avec le reste de la saison et très prétentieux. Chichiteux est bien le mot. Beau salopage.

Message
Rastignac › mercredi 6 mai 2020 - 15:22
avatar

savoir qu'une fin de série a été salopée ça ne donne pas envie de la commencer...

J'arrive bon an mal an à la fin de Buffy. Ça va me manquer, ça faisait longtemps que j'avais pas ressenti cet effet bœuf, pfiou. Je vais ptet enchainer avec un revisionnage de Firefly, dix ans après...?

Message
(N°6) › mercredi 6 mai 2020 - 15:30
avatar

Franchement tu peux ignorer cette saison 5 qui était de toute façon superflue. Les trois premières saisons se tiennent comme un tout et c'est parfait.

N'empêche pour me faire passer ce goût de gâchis je vais enquiller sur autre chose. Je me demande si ça ne fonctionne pas un peu comme une drogue, les séries, quand même...

Message
Rastignac › mercredi 6 mai 2020 - 23:14
avatar

Ah ben le feuilleton à rebondissement c’est une bonne astuce pour fidéliser le lecteur. Les séries de fantasy et de SF ont fonctionné comme ça aussi pour moi. Addictif c’est le mot, avec la sensation de manque. On s’y croirait.

Message
Dane › jeudi 7 mai 2020 - 10:25

Les rebondissements ? Je sais pas si vous avez matté 24 mais cette série est au paroxysme du rebondissement. Ça en devient même marrant à la fin.

Message
(N°6) › jeudi 7 mai 2020 - 10:43
avatar

J'ai adoré 24H (oui, je dis encore 24heures, limite 24 Heures Chrono, m'emmerdez pas, on traduisait encore les titres). Même à l'époque on voyait bien que c'était abusé de ouf, politiquement limite, mais c'était de la pure dopamine audiovisuelle. Jack Bauer qui gueule "Drop the gun, NOW !", qui cours dans tous les sens, se fait torturer, torture un peu lui-même, butte quinze mecs avec deux balles dans son flingue et une barre à mine, sauve le président des Etats-Unis et libère les otages sans jamais casser une croute boire un verre d'eau ni aller pisser, tout ça avec des cliffhangers de folie, c'est les années post 9/11. Je la reverrai sans doute jamais (et bon y a eu des saisons affreuses comme la 6) parce que je veux pas me gâcher les souvenirs (l'aspect technologique avec Chloé la GPS humaine doit être super folklo vu d'aujourd'hui, à la limite ça lui donne peut-être un charme surranné comme tous ces films des 90's avec Internet), mais c'était tellement du pur kiff con.

Message
Dane › jeudi 7 mai 2020 - 10:53

La saison 6 était mauvaise ? Cette série a défini le binge watching. J'ai essayé de m'y remettre l'année dernière mais je pense que c'est un peu long paradoxalement. On a l'impression que tout est fait pour étirer l'histoire sur 24 épisodes. Durée de saison qui n'est plus vraiment la norme.

Message
(N°6) › jeudi 7 mai 2020 - 11:00
avatar

Dans mon souvenir la 3 aussi avait des passages hyper limite, c'est celle-là où Kim (aaaah, Kim, la fille de Jack inutile mais avec big boobies) croise un putain de puma !!! Ouais la 6 est bonne pour la poubelle. Mes préférées me semble que c'était la 4-5 puis 7-8. Ouais ça parait d'une autre époque une saison de 24 épisodes ! Mais c'était tellement addictif.

Message
Damodafoca › jeudi 7 mai 2020 - 11:12

Dans le style grand vide après la fin, je viens de me faire l'intégral the wire... La taloche.

Message
moustache › jeudi 7 mai 2020 - 18:31

Too Old To Die Young, la série de Refn.
C'est lent/contemplatif/méditatif (choisissez), violent, mystique, sensoriel et beau putain. Certaines scènes sont incroyables.
Pour faire simple, si vous aimez les derniers films de Refn il y a moyen que vous accrochiez, c'est d'ailleurs un condensé de ses derniers films, avec un discours politique et nihiliste clairement plus prononcé. Sinon pas la peine de tenter, vous allez détester.
Perso j'ai beaucoup aimé malgré quelques longueurs en milieu de saison et que ça manque d'une vraie conclusion (il n'y aura pas de saison 2 apperement). Je l'ai maté avec un casque, facilitant l'immersion. Il y a un super travail sur le son et la musique (coucou Twin Peaks, il y a un clin d'œil d'ailleurs).

Message
(N°6) › jeudi 7 mai 2020 - 18:35
avatar

@stachemou : j'ai vraiment aimé The Neon Demon, j'ai conchié Only God Forgives. Du coup je me tate.

Message
Damodafoca › jeudi 7 mai 2020 - 18:43

Ah oué ? C'est l'inverse, j'aime assez toute la filmo de NWR, mais j'ai profondément détesté Neon Demon.

Message
moustache › jeudi 7 mai 2020 - 19:01

Ah et j'ai vu la saison 1 de The Terror, dont je me rappelais certains commentaires par ici qui m'avait aguichés.
Des longueurs et le potentiel horrifique de la créature m'a semblé hyper mal exploité. En fait ils auraient largement mieux fait de ne pas la montrer... Mais à part ça l'histoire est prenante, surtout lorsque l'on sait qu'elle s'appuie sur une histoire vraie. Et rien que pour les acteurs et pour les derniers épisodes fantastiques ça vaut le coup.
Voilà sinon je mate très peu de série. C'est trop addictif et chronophage cette merde... Sans parler des déceptions.

Message
(N°6) › jeudi 7 mai 2020 - 19:04
avatar

D'accord avec la dernière phrase, j'en mate assez peu finalement. Mais pour celle de Refn, tu conseillerais quoi selon qu'on préfère tel ou tel film ? Je suis un peu tenté un peu rebuté.

Message
moustache › jeudi 7 mai 2020 - 19:06

J'avais pas aimé Only God Forgives, que j'avais trouvé poseur et prétentieux. Mai j'ai aimé The Neon Demon qui m'avait réconcilié avec Refn. Faudrait que je retente le premier des deux d'ailleurs. Je te conseillerais de tenter mais si au 1er épisode t'accroches pas laisse tomber.

Message
(N°6) › jeudi 7 mai 2020 - 19:10
avatar

Du coup comme je suis sur la même ligne je tenterai ma chance. Merci du conseil.

Message
moustache › jeudi 7 mai 2020 - 19:40

Tu m'en diras des nouvelles. De toute façon c'est hyper clivant entre ceux qui ont adoré et ceux qui ont détesté. Comme d'hab avec Refn.
Là ce qui peut vraiment rebuter c'est cette lenteur extrême et permanente. Comme si on visionnait au ralenti. Parfois ça me donnait l'impression d'être au musée à méditer devant une très belle toile ou photographie. Ce qui me convient très bien.

Message
vigilante › lundi 11 mai 2020 - 21:40

Dans mon exploration du thème de la Louisiane, de forum en forum j'ai abouti à la premier saison de True Detective, reçu en Bluray cet aprem. C'est visuellement magnifique, et très prenant. Moi qui ne suis aucune série (moderne) je suis en train de prendre la fessée télévisuelle de la semaine.

Message
dimegoat › lundi 11 mai 2020 - 22:01

Un petit Acid Bath par-dessus et c'est tout bon (manière de parler).

Faisant une pause dans le cinéma japonais, je regarde des anime...japonais, alternant le bon (Evangelion toussa) et l'exploitation. Dans le second genre, j'ai arrêté Goldorak parce que c'est vraiment chiant et fini au pipi sur l'animation.

Ken le survivant, donc, en suivant et là c'est une autre affaire. Je n'en gardais que de vagues souvenirs (désagréables) d'enfance et récemment je me suis gondolé devant des compil de VF sur youtube.
En vrai, c'est quand même d'une violence invraisemblable pour un truc qu'on a montré aux enfants! Je le savais, évidemment, je me souviens des motos et des crânes qui explosent, ça m'avait choqué gamin mais de le revoir maintenant, c'est dingue. Les Chevaliers du zodiaque et autres, déjà limite par moments, c'est vraiment de la rigolade. D'ailleurs Ken arrive souvent à la bourre pour rosser les méchants qui ont eu le temps d'assassiner quelques innocents sous les yeux de leurs enfants (mais Ken sauve les enfants donc ça va). C'est répétitif dans le scénar et je ne tiendrai peut-être pas 100 épisodes mais il y a une ambiance au-delà du guignolesque de ces punks qui se font péter les membres. Et puis ce bon petit plaisir coupable quand Kenshiro annonce doctement la technique qu'il a utilisée pour faire sauter les boîtes crâniennes à retardement, ça n'a pas de prix. Je regarde en VO mais j'ai constaté que la VF ne partait pas en vrille dans les premiers épisodes, ça arrive plus tard, lorsque les doubleurs réalisent la folie de montrer ça aux enfants le matin. Cela dit, les traductions des attaques sont quand même approximatives (lorsqu'ils ne les zappent pas purement et simplement) et bien moins badass qu'en jap.

Message
(N°6) › lundi 11 mai 2020 - 23:27
avatar

C'est vrai que c'était dégueulasse Ken. Je trouvais les dessins hideux et la violence me choquait (surtout les horreurs commises pas les méchants sur la population innocente). C'est hallucinant de la part d'AB de programmer un truc pareil entre Dragon Ball (qui était quand même mignon) et Juliette je t'aime. Une absence totale de réflexion éditoriale, fallait juste bourrer du contenu pour remplir les heures du Club Do et créer du temps de cerveau disponible. Enfin il reste de bon souvenirs, j'étais hyper fan des Chevaliers du Zodiaque et de Nicky Larson (et de Juliette je t'aime ohlala oui bon c'est dit), un peu moins des trucs trop barrés genre Lamu (faudrait que je mate le long-métrage un jour quand même) que je regardais quand même parce que c'était un peu cul (c'est mignon de penser comme ça quand on voit qu'aujourd'hui à 10 ans t'as probablement déjà vu un gang-bang de Jacquie et Michel sur ton portable et que t'es niqué de la tête à vie question sexualité).

Pour revenir sur les doubleurs, c'est assez fou ces histoires, comme avec City Hunter d'ailleurs, qui a été pas mal édulcoré et est devenu quasiment un autre objet dans son doublage français. Y a la doubleuse de Dragon Ball Brigitte Lecordier qui fait des vidéos sur Youtube et c'est fou de voir qu'ils ne savaient absolument pas ce qu'ils doublaient, pas de bible de perso, pas de script à l'avance, quedalle. Un mépris total pour le produit quoi (d'autant que les doubleurs découvrait une culture à laquelle ils ne connaissaient rien et que personne n'était là pour leur expliquer quoi que se soit).