Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLuddite Clone › The Arsonist And The Architect

Luddite Clone › The Arsonist And The Architect

6 titres - 13:25 min

  • 1/ Bottom King
  • 2/ Circle Template
  • 3/ Oratory Of A Jigsaw
  • 4/ Arthropod
  • 5/ The Contortonist
  • 6/ The Arsonist And The Architect

line up

Andrew Cumming - vocal Andrew Shearer - guitar Kevin Hannum - bass Ian Berkowitz - guitar Bob Raf - drums

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
new school
Styles personnels
death new form

On va se faire plaisir; je vais vous parler de ce groupe à l'existence brève mais ô combien bandante de Luddite Clone. Apparu sur Relapse en même temps que Dillinger Escape Plan (on est alors en 1998 ou 1999, quand Relapse signait les groupes les plus crâmés à la façon d'Earache début 90, type Soilent green, Gore beyond necropsy, Today is the day, Merzbow, Blood duster ou Cephalic carnage en autres), Luddite Clone représentait, à l'instar de son confrère dans le hardcore, la nouvelle vague d'un metal boursoufflé par les tentatives ratées des fatigants Dying Fetus et autres Cryptopsy. Souvent comparé à son compagnon de label pour la technique et la fraicheur, Luddite Clone n'offre cependant pas sa bite à un exercice de masturbation épileptique et suprasonique. Bien que les descentes de manches soient courantes et que la batterie offre des blasts et roulements joyeux comme un Noël sous les bombes, point trop n'en faut et point trop n'en font les Américains. Tour à tour riffus à la Morbid Angel ou au thrash des 90's, tour à tour hardcore dans la voix criarde et grasse et dans les montées de lait en palm mute, le monde de Luddite Clone est carré mais n'hésite pas à sortir du cadre. Et tout ça en dépassant rarement les 2 min. Pourquoi faire long ? Sorte de death mélanistique et proteiforme, moderne dans les reflets et colossal dans ses fondations, voilà un EP qui aurait dû marquer les esprits et qui s'est retrouvé noyé dans l'anonymat suite au split rapide du groupe, plongeant son oeuvre dans la méconnaissance illégitime tant elle donnerait quelques leçons au death metal chiant et convenu des années 2000. (samedi 31 mars 2007)

note       

ajoutez des tags sur : "The Arsonist And The Architect"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Arsonist And The Architect".

ajoutez une note sur : "The Arsonist And The Architect"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Arsonist And The Architect".

ajoutez un commentaire sur : "The Arsonist And The Architect"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Arsonist And The Architect".

blub › jeudi 21 février 2008 - 20:46  message privé !
je l'ai enfin chopé, ça déchire grave! merci!
Note donnée au disque :       
Bernard › mercredi 5 décembre 2007 - 18:38  message privé !
Ce skeud tue! J'adore!
blub › lundi 9 avril 2007 - 00:57  message privé !
Excellente Chro l'ami Saïmone, ça donne vraiment envie! hum... a essayé!
Note donnée au disque :       
Powaviolenza › samedi 31 mars 2007 - 19:26  message privé !
avatar
Ce groupe m'a jamais marqué plus que ça, mais ça donne envie de retenter...