Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTriarii › Pièce héroique

Triarii › Pièce héroique

12 titres - 54:20 min

  • 1/Le crépuscule des dieux
  • 2/On wings of steel
  • 3/Heldentod
  • 4/Kameraden
  • 5/Overkill
  • 6/Roses 4 Rome (feat. Ordo Rosarius Equilibrio)
  • 7/Victoria
  • 8/Kingdom of the blind
  • 9/Heaven & Hell
  • 10/The inevitable farewell of democracy
  • 11/Bloodtoil
  • 12/Sun & reign

enregistrement

Enregistré par Triarii, Allemagne, 2005-2006 ; masterisé par In Slaughter Natives, Suède, 2006.

line up

Musiciens additionnels : Ordo Rosarius Equilibrio

remarques

L'édition normale est éditée en boitier crystal. L'édition limitée à 111 exemplaires est éditées en pochette cartonnée avec bandeau blanc+inserts.

chronique

Styles principaux
ambient
folk
indus
Styles personnels
indus martial symphonique, neofolk

Un an après le sympatique mais pas révolutionnaire 'Ars militaria', Triarii remet le couvert et l'on aurait tout à craindre de revoir se reproduire les mêmes poncifs visuels et musicaux. Certes la couleur martiale est toujours de mise, comment en serait-il autrement ? Mais (parce qu'il y a un 'mais') le temps séparant cet album de son prédécesseur a été très bien mis à profit. Le mastering orchestré par Jouni Havukainen de In Slaughter Natives décuple puissance et sentiment de grandeur sur les envolées wagnériennes de 'Le crépuscule des dieux', superbe intro instrumentale. Tout l'album bénéficie de ce traitement et une dynamique réelle s'installe chez Triarii qui a également pris en considération que la diversité était une donnée nécessaire. Les salves martiales en deviennent presques des tubes ('On wings of steel', l'excellent 'Heaven & Hell', 'Overkill'), grâce au chant magnifié par un effet menaçant très efficace ('The inevitable farewell of democracy' en étant un sacré point d'orgue) ! Symphonique, martial et ambient, mais aussi folk avec la participation de Tomas d'O.R.E. qui nous pond évidemment sa recette habituelle sur 'Roses 4 Rome', dans l'esprit des morceaux du split avec Spiritual Front. Mélodie entêtante, arrangements classes et une pause bienvenue dans cet amas écrasant d'assauts guerriers. Pour en revenir à la production, elle surpasse de beaucoup la plupart des sorties actuelles (sans égaler celle du sublime 'Songs of experience' de The protagonist) ce qui forcément ajoute au crédit et à l'efficacité. Les passages les plus indus/dark-ambient ('Kingdom of the blind') sont tout aussi réussis, le seul bémol revient à 'Vicoria' ou 'Bloodtoil', plus faibles et moins inspirés. Sans révolutionner le genre, 'Pièce héroique' a le très grand mérite d'exceller dans le domaine et surtout de tenir la route. Une nouveauté chaudement recommandée aux fans du genre autant qu'aux curieux. (samedi 20 mai 2006)

note       

ajoutez des tags sur : "Pièce héroique"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Pièce héroique".

ajoutez une note sur : "Pièce héroique"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Pièce héroique".

ajoutez un commentaire sur : "Pièce héroique"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Pièce héroique".

necromoonutopia666 › dimanche 5 mai 2013 - 00:51  message privé !

Ouais ben finalement les caisses qu'ils en font me plaisent. Toute cette emphase un peu larger than Leben me fait parfois sourire mais globalement ça passe nettement mieux que d'autre trucs du genre que j'ai pu entendre dans le genre peplum avec colonne de marbre en forme de Wurst. aller, 4,5.

Note donnée au disque :       
julius_manes › dimanche 1 mai 2011 - 21:14  message privé !

Je suis d'accord avec Twilight : pas terrible en concert (WAREGEM 2010 pour ma part), mais cet album, même si c'est pas la révélation du siècle, est plutôt pas mal, même si, dans le genre, je préfère "Imperium internum" de VON THRONSTAHL...
Le morceau avec ORE, je le trouve plutôt moyen. Je préfère leur collaboration sur TRIORE (sur ce coup, pas du tout d'accord avec le com' de Wotz...)

Note donnée au disque :       
VL › mercredi 28 avril 2010 - 15:33  message privé !
avatar

+1 : neokitsch qui transpire l'auto-satisfaction

Wotzenknecht › mardi 27 avril 2010 - 09:47  message privé !

Bon, la collaboration TriORE (Ordo + Triarii) est entre le pathétique, le gênant et le ridicule

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › samedi 16 février 2008 - 13:56  message privé !
le titre avec Ordo R Equilibrio casse trois pattes à un canard !
Note donnée au disque :