Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNaked City › Leng tch'e

Naked City › Leng tch'e

détail des votes

Membre Note Date
DesignToKill      samedi 6 avril 2013 - 17:04
thelonius      mercredi 26 juillet 2006 - 18:03
Nokturnus      jeudi 3 août 2006 - 01:40
Khyber      samedi 30 décembre 2006 - 15:33
beetlejuice      dimanche 18 mars 2007 - 04:54
blub      dimanche 16 mars 2008 - 17:15
Legume      mardi 29 mai 2007 - 12:34
Morbid Saucisson      vendredi 28 septembre 2007 - 13:29
Solvant      lundi 21 janvier 2008 - 20:20
Dark Master Of The Beowulf Killers from      mardi 15 avril 2008 - 02:23
cyprine      mardi 9 septembre 2008 - 22:09
prypiat      samedi 27 septembre 2008 - 21:02
Rastignac      jeudi 19 février 2015 - 16:40
GinSoakedBoy      vendredi 24 avril 2009 - 23:55
Fryer      samedi 31 octobre 2009 - 11:24
ewins      lundi 21 juin 2010 - 21:43
torquemada      dimanche 24 avril 2005 - 13:04
Saïmone      jeudi 19 mai 2005 - 14:13
dju21      jeudi 5 août 2004 - 01:23
freaks      mardi 1 juin 2004 - 18:46
sergent_BUCK      dimanche 10 octobre 2004 - 17:19
Tomas Chatterton      vendredi 4 juillet 2003 - 19:15
taliesin      jeudi 1 janvier 1970 - 01:00
X¥X      vendredi 18 octobre 2002 - 18:47
érèbe      vendredi 4 mars 2005 - 22:09
heirophant      vendredi 27 juin 2008 - 20:02
mroctobre      mardi 15 mars 2005 - 15:57
Chris      jeudi 1 janvier 1970 - 01:00
Progmonster      jeudi 1 janvier 1970 - 01:00
unfold      samedi 12 octobre 2002 - 10:55
M-Atom      jeudi 23 octobre 2008 - 15:00
Sigur_Langföl      jeudi 23 octobre 2008 - 17:39
Cera      samedi 7 février 2009 - 16:38
reg      mercredi 20 avril 2005 - 23:04
karaboudjan      samedi 15 décembre 2012 - 03:14
Trimalcion      dimanche 22 janvier 2006 - 21:06
SangNord      samedi 27 janvier 2007 - 06:31
sierrafox-trot      jeudi 12 octobre 2006 - 17:45
Oldboy      mercredi 6 septembre 2006 - 00:17
Harry Dickson      vendredi 14 juin 2013 - 00:52
darkmagus      mardi 26 mars 2013 - 17:26
floserber      samedi 11 avril 2009 - 16:02
Horn Abboth      jeudi 3 septembre 2009 - 16:45
olivier      lundi 14 août 2006 - 22:41
bubble      lundi 13 janvier 2003 - 17:31
Nerval      vendredi 25 juin 2004 - 20:40
punksportif      mercredi 6 février 2008 - 18:39
vargounet      samedi 24 décembre 2011 - 23:05
juj      mercredi 30 mai 2007 - 00:53
Kronh      dimanche 29 décembre 2013 - 16:06
Verrue      samedi 30 janvier 2010 - 17:38
born to gulo      dimanche 28 septembre 2008 - 01:04
Grandgousier      jeudi 12 mars 2009 - 22:51

cd | 1 titre | 31:39 min

  • 1 Leng tch'e [31:39]

enregistrement

11 juin 1992

line up

Joey Baron (batterie), Yamatsuka Eye (voix), Bill Frisell (guitare), Fred Frith (basse), Wayne Horvitz (claviers), John Zorn (saxophone alto)

remarques

La réédition Tzadik de 1997 est parue sous le titre "Black box" et contient aussi l'album "Torture garden".
L'édition Tzadik 2005 est un coffret de 5 CDs comportant l'ensemble des travaux studios du groupe en version remastérisée.

chronique

Styles principaux
jazz
metal extrême
ovni inclassable
Styles secondaires
jazzcore

Lengtch'e est sans aucun doute un des albums les plus hallucinés et surtout les plus terribles qu'il m'ait été donné d'écouter. Composé d'un unique titre de plus de trente minutes, il mélange fort habilement guitares saturées lourdissimes, vocaux désespérés à la limite de la rupture et saxophone torturé (John Zorn et son fameux jeu façon « on égorge un porc »). À sa manière, il est l'antithèse totale de l'album « Torture garden », et sa grande force est de réussir à faire monter progressivement et patiemment la pression jusqu'à l'explosion sonore finale, qui est une douloureuse tuerie proprement incroyable. L'album est à l'image, très dure, de sa pochette qui montre un sacrifice humain, où un pauvre malheureux se fait carrément découper vivant morceau par morceau. « Lengtch'e », c'est tout ça : tension, peur, douleur et au bout la mort inéluctable. Naked city signe là son plus grand album en étant pourtant à cent lieues de son style habituel : une expérience unique, énorme, et un incontestable chef-d'œuvre dans l'histoire des musiques sombres et expérimentales. (lundi 24 juillet 2000)

note       

chronique

Styles principaux
ovni inclassable

Rien que le fait que ce soit un album d'un seul titre de plus de trente minutes, on peut penser que c'est différent du reste ! Je ne dirais pas que c'est le truc le plus bizarre où le plus taré que j'ai eu à écouter, mais c'est tout de même assez barré ! Le début de l'album peut faire penser à une séance d'accordage avec une guitare ultra-saturée. L'accélération est progressive, tout comme la tension. À chaque arrêt des instruments, on s'attend à quelque chose de nouveau et de spécial. Cependant, je trouve que les changements sont trop lents, l'album aurait duré quinze-vingt minutes, je l'aurais bien plus apprécié. Il y a quelques passages plus « conventionnels » avec un rythme plus soutenu à la batterie et toujours tout au long du morceau une guitare au bord de la rupture. Au moment de l'apothéose finale, je pense que cela aurait pu être mieux travaillé. Le saxophone arrive un peu tard à mon avis. Pour finir, je pense qu'il fallait vraiment oser pour faire un album pareil, mais je pense aussi qu'il manque un peu de génie pour vraiment devenir bon. (mardi 1 août 2000)

note       

ajoutez des tags sur : "Leng tch'e"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Leng tch'e".

ajoutez une note sur : "Leng tch'e"

Note moyenne :        53 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Leng tch'e".

ajoutez un commentaire sur : "Leng tch'e"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Leng tch'e".

saïmone › jeudi 19 février 2015 - 12:27  message privé !
avatar

Et vient rappeler à notre bonne mémoire à quel point un sax' c'est indispensable pour faire un bon album de doom

Note donnée au disque :       
Rastignac › jeudi 19 février 2015 - 01:03  message privé !
avatar

Il porte bien son nom celui-là. Finesse de la torture. Chef d'oeuvre aussi.

Note donnée au disque :       
Harry Dickson › vendredi 14 juin 2013 - 00:52  message privé !

PUBLIC CASTRATION IS A GOOD IDEA.

Note donnée au disque :       
DesignToKill › samedi 6 avril 2013 - 17:03  message privé !

Je vais pas y aller par quatre chemin : Jouissif.

Note donnée au disque :       
karaboudjan › mercredi 28 novembre 2012 - 15:32  message privé !

Quand ça ne va pas sans que je sache pourquoi, j'écoute cet album. Et à la fin, miracle, je sais ce qui ne va pas : j'ai mal à la tête.

Note donnée au disque :