Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNoctule Sorix › Sweet asylum ?

Noctule Sorix › Sweet asylum ?

cd | 10 titres

  • 1 Sweet asylum ?
  • 2 Blood (again ?)
  • 3 Humor and fear
  • 4 Trouble vision
  • 5 00 Dr Butagleer
  • 6 1984 (Big Brother's song)
  • 7 Sophia (interrupted transmission)
  • 8 Coma white
  • 9 Japanese excursion
  • 10 Agonie (final way)

enregistrement

enregistré, arrangé et mixé au Studio Alpha, France, mars 2000

line up

Mr Fabb (claviers, chant), Noctule (basses, guitares, samples, loops, batterie), ZOK (guitares, chant), Franky Hillman (guitares acoustiques et élctriques9, J.AD (guitares), Severine Toffano (chant), Olivier Leonelli (chant)

chronique

Styles principaux
electro
gothique
Styles secondaires
dark wave

Après le très bon ‘Joa Slova’, les Noctule Sorix reviennent avec un nouvel album tout aussi efficace où ils prennent un malin plaisir à surprendre et brouiller les cartes. Exit en effet les voix féminines (à l’exception de l’excellente reprise du ‘Coma White’ de Marilyn Manson) et les références gothiques. Le groupe a affirmé son côté new wave cold et renforcé l’aspect électronique au niveau des sonorités (plus que dans les structures mêmes des compositions). Les titres ont un côté moins rageur mais plus triste et grinçant. Le groupe vient en effet de perdre tragiquement Mr Fabb, frère jumeau de Noctule, pourtant plus que jamais présent tout au long du disque puisqu’il a co-écrit la plupart des morceaux et que pas mal de lignes ont été enregistrées de son vivant. Après une excellente intro (‘Sweet Asylum ?’), grinçante et malsaine à souhait,qui évoque volontiers quelques échos de ‘Pornography’ des Cure, on plonge de plein pied dans l’atmosphère du disque avec des compositions froides, tranchantes et acides, bref la bande originale parfaite pour une version hallucinée des aventures de Batman à l’asile d’Arkham tournée par Tim Burton. Le seul point faible est peut-être la voix qui n’a pas trouvé encore sa juste place. Certes, ‘Sweet Asylum ?’marque l’arrivée de Zok qui se débrouille plutôt bien mais il n’interprète que deux titres ‘Blood (again ?)' et ‘Agonie (final way)’. Les autres chansons se répartissent entre Mr Fabb( ‘1984 (Big Brother’s song)’)et Olivier (‘Trouble vision’). Les titres restants sont des instrumentaux, exception faite de ‘Coma White’. L’impression dégagée est donc celle d’un disque de transition où les nouveaux éléments n’ont pas encore trouvé leur juste équilibre, ce qui d’ailleurs ne se ressent nullement sur la qualité des compositions. Noctule Sorix confirme non seulement son potentiel mais également son habileté à explorer diverses voies musicales avec talent. (mardi 12 novembre 2002)

note       

ajoutez des tags sur : "Sweet asylum ?"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Sweet asylum ?".

ajoutez une note sur : "Sweet asylum ?"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sweet asylum ?".

ajoutez un commentaire sur : "Sweet asylum ?"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sweet asylum ?".

Les.Mondes.Gothiques › samedi 14 mai 2005 - 07:43  message privé !
pUTAIN, Le LEO au CHANt ! .. . . .YEAhhHHhH .. .
Note donnée au disque :