Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEsoteric › Metamorphogenesis

Esoteric › Metamorphogenesis

3 titres - 45 min

  • 1/ Dissident (17:17)
  • 2/ The Secret Of The Secret (15:11)
  • 3/ Psychotropic Transgression (11:47)

enregistrement

Strype Audio, Norwège

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
doom metal
Styles personnels
extreme psyché doom

Seconde phase pour Esoteric : production professionnelle, rythme accéléré, albums réduits de moitié, compositions ayant un début et une fin. Compromis ? Perte d’identité ? Nenni ! Esoteric sonne toujours autant Esoteric ; on est plongé dès la première seconde de ‘Dissident’ dans une formidable tourmente sombre et cosmique qui fait penser à Tyranny si ces derniers passaient un jour le cap des 20 bpm. Malheureusement, c’est aussi l’occasion d’entendre avec précision tout le côté lourdingue des synthés et des effets Floydiens qui font que ‘Metamorphogenesis’ et ‘Subconscious Dissolution into the Continuum’ seront peut-être les albums qui vieilliront le plus mal. Profitons-en pour les apprécier ; d’autant que dans cet opus se cache un certain nombre de passages excellents tels le final de ‘Dissident’ ou l’ensemble de ‘The Secret of the Secret’. Si ce léger revirement de forme aura eu pour effet d’attirer de nombreux manants vers la soupe constipante (je dis ça comme un compliment, hein) d’Esoteric ; il ne trouvera sa symbiose avec ce qui faisait la force des deux premiers opus que sur le dernier album en date, ‘The Maniacal Vale’. (samedi 26 juillet 2008)

note       

ajoutez des tags sur : "Metamorphogenesis"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Metamorphogenesis".

ajoutez une note sur : "Metamorphogenesis"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Metamorphogenesis".

ajoutez un commentaire sur : "Metamorphogenesis"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Metamorphogenesis".

vargounet › jeudi 14 janvier 2010 - 14:18  message privé !

Leur meilleur avec le dernier album the Maniacal Vale dont on a finalement peu entendu parler mais qui est le plus intense de tous je trouve.

Note donnée au disque :       
Nerval › lundi 28 juillet 2008 - 09:27  message privé !
Absolument pas d'accord: c'est le meilleur Esoteric (détrôné par le dernier?): le plus puissant, le plus planant, le plus trippant. Et c'est justement celui qui vieillira le mieux. Pour moi Esoteric a enfin trouvé LE son sur cet album, bien plus puissant et prenant que The Pernicious Enigma (et je parle même pas du premier), qui lui au final passe mal le cap des années. J'ai même envie de dire que c'était un brouillon pour ce Metamorphogenesis.
Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › samedi 26 juillet 2008 - 23:38  message privé !  Wotzenknecht est en ligne !
Sale boche
empreznor › samedi 26 juillet 2008 - 23:37  message privé !
C'est Gesamtkunst aussi. Ah, l'élitisme verbal doit s'accompagner de la perfection orthographique, sinon l'art n'est pas total.
Wotzenknecht › samedi 26 juillet 2008 - 23:28  message privé !  Wotzenknecht est en ligne !
Ah ah ouais, jme suis un peu emmêlé les pinceaux. Faut dire qu'ils ont un vocabulaire encore plus pompeux que le mien.