Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZZavorash › In odium veritas 1998-2002

Zavorash › In odium veritas 1998-2002

8 titres - 37:28 min

  • 1/ The discipline of david
  • 2/ Intro
  • 3/ In odium veritas
  • 4/ The superior creed
  • 5/ Dreams for ingrates
  • 6/ Human delirium
  • 7/Thorn
  • 8/ Bluescreen/the enemy

enregistrement

Enregistré au Nécromorbus.

line up

Nil (guitares); I.Hate (Batterie, basse, choeurs, arrangements); Totalscorn (vocaux) / guest : Silver (2); Dj Brynolf (8); Cissi (8); Hordemaster christ (4); Gashpau (4); Zagrash, ancien guitariste de 1997 à 1998.

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
black metal
Styles personnels
black metal

Oaken Shield a la bonne idée de rééditer la démo 'In odium veritas", sortie en 1998, du groupe de black metal Zavorash, en y ajoutant deux nouvelles compos datant de 2002 : "The discipline of David", pièce de black metal puissant et occulte, et "Bluescreen/the enemy", black ambiant un peu ratée à récitation transistor sans intérêt. Le reste, c'est du black rapide et occulte, mur de guitares à la suédoise et blasts "darkfu". Le son est parfaitement adapté au style, la voix de Totalscorn, profonde et misantrope, évoque Nocturno et Attila et remplit particulièrement bien son office. L'épaisseur ténébreuse entretenue par les guitares qui riffent et "leadent" avec fureur, la rythmique aussi sauvage que calculatrice, la qualité des riffs, simples mais parfaits, la pertinence des changements de rythmes, l'incontestable variété d'approche de Nil, autant triple croches qu'arpèges que lead : Zavorash pratique un bon black metal, ancré dans la mouvance suédoise et teinté de quelques petits relents thrash, mais si peu. On apprécie particulièrement la densité de la musique de Zavorash. Nil est seul mais il compose pour deux, voire trois guitares (aidé dans l'exécution par Zagrash), dosant parfaitement les rapports rythmiques/leads/gros accords de breaks; I.Hate roule sur les peaux et les cymbales avec autant d'extrêmisme que d'attention aux dynamiques, et malgré son posing évoquant le manager des Strokes, Totalscorn est un bien bon vocaliste black. Dans l'état actuel des choses, Zavorash possède déjà ce petit plus qui permet de passer de tentative, à musique black metal. La fureur, la noirceur et la haine sont bien là, l'ombre du desespoir, et la mise en place musicale qui va avec. Ce n'est peut-être qu'un groupe de black metal de plus... mais c'est un groupe qui mérite d'être qualifié groupe de black metal, ce qui n'est, à bien y regarder, pas si courant. (mercredi 5 janvier 2005)

note       

ajoutez des tags sur : "In odium veritas 1998-2002"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "In odium veritas 1998-2002".

ajoutez une note sur : "In odium veritas 1998-2002"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In odium veritas 1998-2002".

ajoutez un commentaire sur : "In odium veritas 1998-2002"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In odium veritas 1998-2002".