Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTemple Of Baal / Ritualization › The vision of fading mankind

Temple Of Baal / Ritualization › The vision of fading mankind

cd | 7 titres | 34:13 min

  • TEMPLE OF BAAL
  • 1 Ordeals Of The Void [04:33]
  • 2 When Mankind Falls [05:04]
  • 3 Slaves To The Beast [02:47]
  • 4 Heresy Forever Enthroned [09:25]
  • RITUALIZATION
  • 5 Ave Dominus [04:13]
  • 6 The Second Crowning [04:05]
  • 7 Devil Speaks in Tongue (Mortem Cover) [04:06]

line up

Temple of Baal : Arkdaemon (basse), Amduscias (chant, guitare), Alastor (guitare), Skvm (batterie). Ritualization : Krig (basse), Blastum (batterie), Infamist (guitare), Warchangel (chant)

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
black metal
death metal
Styles personnels
black death franchouillard

Sur ce split qui sera disponible à la fin du mois, ce sont deux visions du black / death metal made in France qui s'affrontent. La première, représentée par les Parisiens de Temple of Baal, se veut être un rouleau compresseur assez imparable, une source d'agression sonore et de terreur musicale. De l'autre côté on a Ritualization, groupe Orléanais qui a une vision beaucoup plus old school de cette musique et qui nous fait remonter dans le temps vers la fin des années 80, quand la différence entre black, death et thrash metal n'était pas aussi marquée qu'aujourd'hui. Tout commence d'abord par Temple of Baal qui offre quatre titres totalement dans la continuité de leur dernier album. Ici la production est tout simplement énorme et le son massif ne manquera pas de mettre en avant la pesanteur des compositions. Ces dernières jouissent d'une section rythmique que je trouve particulièrement efficace, notamment sur "Ordeals of the void" où l'auditeur sera forcément emporté vers un bon gros headbanging des familles. Le groupe se permet également de transcender un de ses anciens titres, "Slaves to the beast" sorti en son temps sur leur premier album "Servants of the beast", et qui fait revivre la fièvre black thrash qui les animait alors. Mais le summum de tout ce split est bien le titre "Heresy forever enthroned" long de plus de neuf minutes qui, selon moi, est un parfait résumé de tout ce que Temple of Baal a pu sortir jusque là. En neuf minutes, un paquet de bons gros riffs nous défouraillent les oreilles et on notera en prime la clôture du morceau par un solo assez mémorable dont les notes me sont restées en tête des heures après leur écoute. Ce titre vraiment énorme conclue la partie parisienne de ce split, et quand j'analyse comment l'enchaînement se fait avec Ritualization, j'avoue que dans un premier temps j'ai été dérouté. Le son beaucoup plus cru, la production nettement moins puissante que pour Temple of Baal et des compositions à priori moins efficaces m'avaient dans un premier temps déçu. Et puis comme je ne suis pas du genre à lâcher le morceau facilement, je me suis mis à écouter les titres des orléanais sans passer par la case Temple of Baal, histoire de voir ce qu'ils avaient dans le bide. Et des tripes, ils en ont, en fait. Il suffit simplement de rentrer dedans, d'insister un peu, et on capte alors tout l'intérêt de leur approche, sans doute plus minimaliste, mais tout aussi pertinente. On ressent finalement le même feeling que sur certaines production de death old school, et j'insiste particulièrement sur l'apport de la voix qui laisse planer une atmosphère venue d'outre-tombe. Au final, cette partie est totalement à la hauteur de celle de Temple of Baal, elle m'a simplement demandé un brin d'effort supplémentaire, avant de finalement y succomber et de la placer au niveau d'un Kaamos, par exemple. Deux groupes français à l'approche différente mais complémentaire pour un split à posséder absolument pour les fans de black et de death metal. (mardi 15 novembre 2011)

note       

ajoutez des tags sur : "The vision of fading mankind"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The vision of fading mankind".

ajoutez une note sur : "The vision of fading mankind"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The vision of fading mankind".

ajoutez un commentaire sur : "The vision of fading mankind"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The vision of fading mankind".

Demonaz Vikernes › mercredi 15 janvier 2014 - 23:00  message privé !

La partie Tempe of Baal est géniale, complétement dans la lignée de l'album précédent. Moins fan de Ritualization car moins fan du style. Un bon split dans l'ensemble.

Note donnée au disque :       
Stéphane › lundi 21 novembre 2011 - 15:03  message privé !
avatar

Lui-même.

Note donnée au disque :       
Baalsaroth › lundi 21 novembre 2011 - 14:27  message privé !

Blastum, le batteur de Merrimack?

Stéphane › mardi 15 novembre 2011 - 18:05  message privé !
avatar

Pouah, attend d'entendre le titre "Heresy...". Une tuerie !

Note donnée au disque :       
yog sothoth › mardi 15 novembre 2011 - 17:59  message privé !  yog sothoth est en ligne !
avatar

Effectivement, le morceau de ToB en écoute est bien costaud !