Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPP.K.14 › Shei shei shei he shei shei shei

P.K.14 › Shei shei shei he shei shei shei

cd • 10 titres

  • 1Religion lost
  • 228th shadow
  • 3She is a song
  • 4Speaking wounds
  • 5Hurry
  • 6Sweet raindrop
  • 7Declined to play the game
  • 8Sleep furiously
  • 9The sound
  • 10This red bus

line up

Yang Haisong (chant), Xu Bo (guitare), Shi Xudong (basse), Lei Tan Tan (batterie)

remarques

Les titres sont en chinois sur le cd

chronique

J'ai récemment lu un ouvrage traitant du post-punk, de la période 77 à 83; alors que je chronique ce deuxième opus des Chinois de P.K.14, je réalise à quel point leur musique correspond aux axes philosphiques de cette époque, même si nous sommes vingt ans plus tard. C'est clairement des influences cold wave et post punk (dans une veine Gang of four, Wire, les premiers Stranglers et même une larme de Cure) qu'on décèle ici. Le son est plus sec et dépouillé qu'il ne le sera sur 'White paper' et l'atmosphère générale relativement mélancolique (c'est frappant sur le beau 'She's a song' dont les sonorités cold wave ne sont pas sans rappeler des échos des Cure période 'Faith'). Le jeu de basse est mis en valeur par ce type de mixage, quant aux guitares, elles oscillent entre sonorités cristallines ('28th shadow') ou riffs plus appuyés ('Hurry' et sa touche Sonic Youth, 'Declined to play the game' vaguement influencé Joy Division). Cet aspect moins punk met le chant en valeur et bien que les morceaux soient en chinois, l'accroche mélodique est efficace ('Speaking wounds', 'Declined to play the game'). 'Shei shei shei he shei shei shei' est un album subtile, bien construit, jouant adroitement entre retenue, nervosité, tristesse...D'une efficacité redoutable, il se déguste écoute après écoute.

note       Publiée le mercredi 4 juillet 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Shei shei shei he shei shei shei".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Shei shei shei he shei shei shei".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Shei shei shei he shei shei shei".

dariev stands › lundi 4 novembre 2019 - 15:53  message privé !
avatar

est ce qu'ils citent Silent G quelque part ?

Dioneo › samedi 2 novembre 2019 - 12:32  message privé !
avatar

Ah tiens, j'avais pas vu que ce groupe était sur guts... Comme Twilight - mais douze ans plus tard - je découvre P.K. 14 via un bouquin, donc (Red Flag, une histoire du rock chinois, par Coraline Aim, Le Mot et le Reste, 2018, pour ma part - donc sans aucun doute pas le même que l'ami Hélvète, Red Flag n'étant pas encore sorti à l'époque de cette chro), où d'eux et de bien d'autres, l'auteure parle dans une perspective "historique", franchement assez renseigné et intéressant, le truc (même si le ton est parfois un peu "asséché" je trouve).

Mais bref, donc : Gang of Four ("cocasse" pour un groupe chinois, oh oh oh... hum) ou The Cure, oui... Mais Pere Ubu, aussi, et d'autres, un côté new-wave écorchée, je dirais. C'est vraiment pas mal du tout, tendu et ouvert à la fois, plein d'influences mais avec un sens de la compo très bien senti - et pourquoi ce serait plus "grave", les influences, chez des Chinois que chez des Français ou des Italiens, eh ! La langue "sonne" d'ailleurs plutôt très bien dans cette musique, en passant, comme je disais hier à propos d'un groupe plus "jeune" (Carsick Cars), au son plus noisy/sonicyouth. Pas fini de creuser, je pense, les pistes ouvertes par ce bouquin.

cyprine › mercredi 5 novembre 2008 - 10:02  message privé !

J'aurais jamais pensé que le chinois convienne à ce genre de musique ben en fait si, aussi. Un album en équilibre, très agréable.

Note donnée au disque :       
MightyJayM › mercredi 4 juillet 2007 - 10:27  message privé !
Ce disque est vraiment exceptionnel. Plein d'urgence, dégageant une conviction inébranlable, et porté par des compositions vraiment démentielles. Clairement une des découvertes les plus importantes de l'année 2006 pour moi ! Maintenant il ne me reste plus qu'à essayer désespérément de mettre la main sur le tout premier, quasiment impossible à trouver même en Chine ^^
Note donnée au disque :