Vous êtes ici › Les groupes / artistesHAndrew Hill › Judgment!

Andrew Hill › Judgment!

6 titres - 42:58 min

  • 1/ Siete Ocho (8:58)
  • 2/ Flea Flop (7:21)
  • 3/ Yokada Yokada (5:17)
  • 4/ Alfred (7:04)
  • 5/ Judgment (6:54)
  • 6/ Reconciliation (7:24)

enregistrement

Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, New Jersey, USA, 8 janvier 1964

line up

Richard Davis (contrebasse), Andrew Hill (piano), Bobby Hutcherson (vibraphone), Elvin Jones (batterie)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité, comprenant une prise alternative de "Yokada Yokada" (5:12), portant la durée totale du disque à 48:10

chronique

"Mais que t'apprêtes-tu à faire là ?" "Oh ! Je compte juste faire une chronique..." "Une chronique ?" "Oui, une chronique d'Andrew Hill, l'album ..." "COMMENT OSES TU ?" ".. (?!) Mais que... Qu'ai-je fait pour ??..." "Ne fais pas l'innocent ! Tu sais bien que tu méconnais totalement la discographie de ce grand artiste récemment décédé (sic)" "Mais... Mais que... Mais comment osez-vous dire une chose pareille ? Comment pouvez-vous préjuger de ce que je connais et de ce que je ne connais pas ?" "Allons, mon bon ; ce que l'on a pu lire de ta chronique au sujet de "Point of Departure" te trahit. Et d'ailleurs, pourquoi n'as tu donc pas parlé plus tôt de sa discographie ? N'est-ce point-là un signe ?" "Un signe ? Le seul signe que je vois, sauf votre respect ô Votre Sommité, c'est celui de l'insondable stupidité dont vous faites preuve à vous lancer, tête bêche, dans des conclusions aussi hâtives. Dois-je vous rappeler que ce site se construit au fur et à mesure depuis des années, et contrairement à Vous, Seigneur, je n'ai pas le don d'ubiquité. Je ne suis pas une créature virtuelle, j'ai une vraie vie sur le côté (enfin, je crois) et le temps est un luxe que je ne peux me permettre" "Soit. Mais que diras-tu de cet album puisque tu considères à tort que "Point of Departure" est - je te cite - un disque tellement haut perché qu'aucun autre disque de sa discographie viendra le déloger ?" "Vous savez, une chronique - et ne soyez pas offusqué si je me vois dans l'obligation de vous le rappeler en ces termes - ce n'est qu'un avis, une opinion. Rien d'autre. Et tel est en effet mon sentiment au sujet d'Andrew Hill. Je peux avoir tort, mais je ne fais rien d'autre qu'exprimer ce que je ressens. Si vous n'êtes pas d'accord avec ce que je dis, c'est votre droit. Mais pas une raison valable pour faire preuve d'autant de mépris." "Rien à foutre ! Pourtant, Bobby Hutcherson, Elvin Jones..." "Je sais ! Je sais tout cela... Ce n'est pas à moi que vous devez le dire ; j'adore Bobby Hutcherson ! Vraiment. Et là encore ; ne succombez pas au raccourci facile qui consisterait à croire que "Components" étant jusqu'a présent son seul disque chroniqué sur nos pages il serait aussi le seul que je connaisse du bonhomme !" "Ouais... Soit... Mais alors ; ton avis ?" "Il vous intéresse quand même ? Bein, mon avis, c'est que "Judgment!" est un très bon disque de Andrew Hill et que l'apport de Hutcherson, une fois encore, fait des merveilles ; souvenez-vous de "Destination Out" de McLean ! Ce qu'il y a c'est que la paire Hutcherson/Hill parle le même langage, procède d'une même approche. En quelque sorte, c'est une combinaison naturelle, qui va de soi, et qui, bien que merveilleuse, ne génère pas de nouvelles perspectives. "Judgment" n'a ni l'amplitude ni l'aisance des arrangements sophistiqués de "Point of Departure", quelque chose qui, à mon sens, sied à ravir à l'écriture complexe d'Andrew Hill, qui la met particulièrement en valeur. Voilà pourquoi je défends plus particulièrement cet album" "... C'est bon pour cette fois, Progmonster, mais tu ne perds rien pour attendre... Je ne te raterais pas la prochaine fois !" "Je n'en doute pas un seul instant Votre Ignominie, je n'en doute vraiment pas."

note       Publiée le mardi 3 juillet 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Judgment!" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Judgment!".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Judgment!".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Judgment!".

Progmonster Envoyez un message privé àProgmonster
avatar
KAMOULOX ! j'ai gagné.
Note donnée au disque :       
Coltranophile Envoyez un message privé àColtranophile
Tout à fait d'accord, "Dialogue" est un album indispensable à mon avis. Rivers avec Hill et Hutcherson, c'est pour moi une des plus belles associations. A mon avis, Rivers correspondait mieux que Joe Henderson ou Dolphy à l'esthétique d'un Andrew Hill.
Note donnée au disque :       
aur Envoyez un message privé àaur
De Hutcherson, avec Sam Rivers et Andrew Hill (qui signe plusieurs compos), je trouve Dialogue vraiment sublîme !
merci pour le fusil... Envoyez un message privé àmerci pour le fusil...
dommage que tes récentes chroniques soient polluées par des références aux débats stériles et autres escarmouches geekesques se déroulant sur Guts, Proggy.
Coltranophile Envoyez un message privé àColtranophile
Oh, je l'ai faché, la monstresse! Quelle susceptibilité! Et aucune trace de suffisance, qui plus est! Au moins, ça aura permis l'apparition de quelques chroniques sur autre chose que le sempiternel "Point of Departure". Comme ça, certains auront peut-être la curiosité d'aller se faire leur opinion eux-mêmes. Quant à "l'amplitude ou l'aisance des arrangements sophistiqués", on pourrait en parler des heures mais je suis en total désaccord bien entendu, Andrew Hill indiquant lui-même que "Point Of Departure" était un de ses albums les moins arrangés pour laisser le plus de place aux solistes, et le moins varié harmoniquement d'ailleurs, "Refuge" "New Monastery" et "Spectrum" fonctionnant quasiment comme une suite, seul "Flight 19" apportant une couleur différente. Quant à "Judgement", c'est, pour moi, un album touché par la grâce, l'absence de soufflant permet à Hutcherson et Hill de s'appesantir sur les textures et sur les harmonies plus en profondeur ("Alfred"). Une perle.
Note donnée au disque :