Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGrýlurnar › Mávastellid

Grýlurnar › Mávastellid

  • 2002 - Spor, FET CD 2001 (1 cd)

cd | 16 titres

  • 1 Sísí
  • 2 I trjánum
  • 3 Valur og jardarberjamaukid hans
  • 4 Betri er limur en limlestir
  • 5 Lilja laufey pórsdóttir
  • 6 Grátkona
  • 7 Sigmund kroppur
  • 8 Pu ert of hvit
  • 9 Djásnid mitt
  • 10 Tröllapvadur
  • 11 Lalli, leifur og laumi á vínberjauppskeruhátid 1969
  • 12 Don't think twice
  • 13 Fljúgum haerra
  • 14 Don't think twice
  • 15 Gullúrid
  • 16 Cold things

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Ragnhildur Gisladóttir (chant, clavier), Inga Rún Pálmadóttir (guitare, choeurs), Herdis Hallvardsdöttir (basse, choeurs), Linda Björk Hreidarsdóttir (batterie, choeurs)

remarques

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=204688354

chronique

Il se trouve que j'ai eu récemment l'occasion de lire deux ouvrages fort documentés sur le post punk dans sa globalité. La période 1981-83 y est décrite comme un terreau d'une fertilité incroyable en matière de créativité et il semblerait que même l'Islande n'ait pas échappé à la règle. C'est en tous cas le constat à l'écoute de K.U.K.L ou de Grýlurnar dont il m'est bien difficile de vous parler puisque toutes les infos trouvées (y compris sur le livret du cd) sont en islandais. Le groupe propose une musique à placer dans la lignée de Nina Hagen Band, Malaria, Alaska y Los Pegamoides, éventuellement Au Pairs dans ses touches les plus sérieuses. Les quatre filles mélangent allègrement miettes punkoides, touches cold wave, new wave délirante et pas mal de folie et de fantaisie. Tout semble permis, des petits clavecins entraînants de 'Sísí' en passant par la basse légèrement dub de ' I trjánum', des choeurs totalement déchaînés, sans compter une rythmique plus Deutsche Welle ('Sigmund kroppur'). Le chant lui-même évolue sans cesse, taquinant des intonations presque enfantines ('Pú ert of hvit') ou sonnant bien plus posé, dans un style proche des Au Pairs ('Sigmund Kroppur', 'Djásnid mitt'). Ce mélange des genres peut déstabiliser; difficile de s'y retrouver dans ce melting-pot d'atmosphères tantôt délirantes, tantôt poignantes ('Flúgum haerra'), parfois froides, parfois cheap (l'horrible reprise popounette du 'Don't think twice' de Dylan)...Pourtant, si l'on se replace dans le contexte de l'époque, la démarche sonne finalement cohérente et pour peu que l'on apprécie la folie de formations comme Nina Hagen Band, ce disque sonne de manière plaisante, de par son accroche pop notamment.

note       Publiée le lundi 25 juin 2007

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Mávastellid' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Mávastellid"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Mávastellid".

ajoutez une note sur : "Mávastellid"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mávastellid".

ajoutez un commentaire sur : "Mávastellid"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mávastellid".