Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTherion › Beyond sanctorum

Therion › Beyond sanctorum

cd • 9 titres • 46:15 min

  • 1Future consciousness
  • 2Pandemonic outbreak
  • 3Cthulhu
  • 4Symphony of the dead
  • 5Beyond sanctorum
  • 6Enter the depths of eternal darkness
  • 7Illusions of life
  • 8The way
  • 9Paths

enregistrement

Montezuma studios, Décembre 91.

line up

Christofer Johnsson (guitare, chant), Peter Hansson (guitares, claviers), Oskar Fross (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

ouh putain ! Dans le genre entrée brutale, "Beyond sanctorum" de Therion n'est vraiment pas le dernier de la classe. Le début de "Future consciousness" est en effet un des trucs les plus brutaux que j'ai pu entendre ! Putain ce blast ! Voilà qui fait vraiment mal. D'ailleurs globalement tout l'album est ultra violent et sombre, le groupe a clairement durci le ton depuis "Of darkness" bien trop conventionnel. Et ma foi ils ont bien fait, car malgré ses approximations, "Beyond sanctorum" gagne les coeurs par ce côté sans concessions et ce jusqu'a boutisme qui force le respect. Pensez-donc, ce disque c'est comme un mélange entre du vieux Deicide, le premier Amorphis, du Demigod, du vieux Sentenced, agrémenté de judicieux passages mélodiques, et quelques experimentations de claviers qui préfigurent de la suite. Qu'on ne s'y trompe cependant pas, on est très loin, très très loin même de la suite "Lepaca kliffoth" : ici c'est du brutal tout du long. Pas forcément tout le temps pied au plancher, mais tout le temps oppressant, glauque et "necro". Merci ce chant vraiment craché à la gueule et placé n'importe où, ces solos et leads qui sortent parfois de n'importe où, ces compos aux structures vraiment étranges (laissez moi deviner : y en a pas en fait), ces breaks nostalgiques qui surprennent ("Cthulhu"qui donne carrément dans le death mélodique), cette basse très audible... non, il n'y a pas à dire, si on fait l'effort d'aller au delà de l'aspect très rustre de cet album, il y a réellement quelque chose à trouver, non pas un joyau mais une espece de chose infâme et hypnotisante qui va vous en faire voir de toutes les couleurs. Définitivement recommandé pour tous amateurs de cette scène death sombre d'autrefois, son côté "plus brutal que les autres" pouvant d'ailleurs attirer bon nombre d'amateurs des scènes actuelles. Bon sang, je sais pas ce qu'ils avaient pris pour le faire ce disque, mais c'était clairement pas naturel. Survolté, brutal et sombre, allez hop à vos bourses !

note       Publiée le dimanche 24 juin 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Beyond sanctorum" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Beyond sanctorum".

notes

Note moyenne        7 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Beyond sanctorum".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Beyond sanctorum".

vargounet Envoyez un message privé àvargounet

Un album très intéressant, une ambiance sombre et des morceaux très variés ... Globalement un très bon album qui manque peut être un poil d'identité mais bon.

Note donnée au disque :       
cyprine Envoyez un message privé àcyprine

Glaçons dans la soupe.

Note donnée au disque :       
empreznor Envoyez un message privé àempreznor
Dur de dire ce qui relie ce disque à la suite du groupe (un peu comme Darkthrone apres "Soulside Journey")... ça commence comme du brutal, mais ça se calme assez vite; le son et la voix sont terribles, mais les compos ne me parlent pas (sauf... sauf The way qui est superbe de bout en bout)
Note donnée au disque :