Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnorexia Nervosa › Drudenhaus

Anorexia Nervosa › Drudenhaus

cd | 9 titres

  • 1 A doleful night in thelema
  • 2 The drudenhaus anthem
  • 3 God bless the hustler
  • 4 Enter the church of fornication
  • 5 Tragedia dekadencia
  • 6 Divine white light of a cumming decadence
  • 7 Dirge and requiem for my sister whore
  • 8 Das ist zum erschissen schon
  • 9 The red archromance

enregistrement

Drudenhaus studios, France.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black symphonique

Voici l'une des grandes révélations de cette année 2000 : j'ai nommé Anorexia Nervosa ! En l'espace d'un seul album, ces derniers ont réussi l'incroyable performance de prendre la tête de la scène black sympho française et surtout de se forger leur propre style. Ainsi, ce "Drudenhaus" est un must que se doit de posséder tout fan de musique extrême. Beaucoup ont comparé AN à Cradle of filth, pour ma part, je ne vois que peu de rapports entre les 2 groupes : AN est bien plus symphonique, la batterie a un style très particulier (genre marteau piqueur), et les vocaux très originaux (et très différents du sieur Dani et ses miaulements de chat...). En fait, la musique de ce groupe est très originale par ses orchestrations : le clavier est l'élément dominant dans cette musique. Seulement voilà, alors que la plupart des groupes tentent de recréer des ambiances sombres et morbides, AN nous refait vivre les belles ambiances baroques du XIII siècle. Et cela marche à merveille ! Les violons sont omniprésents, distillant des mélodies sublimes, tout en restant très intense, et se mélangent parfaitement avec les guitares très black et la batterie, surpuissante. Le problème pour certains, et avantage pour d'autres, est que le cd est fou ! En effet, on a un terrible sentiment d'hystérie, d'explosion, qui rend cette oeuvre très particulière. Çà crie beaucoup (il est très haineux le sieur Hreidmarr), çà blast beat, et çà part dans des délires symphoniques très impressionnant mais pas toujours maîtrisés. Pour ma part, j'adore ! Mais c'est à vous de juger. Sinon, tous les titres sont bons, chacun renfermant un passage sublime, lui permettant ainsi de garder sa personnalité, les meilleurs étant "A doleful night in thelema" et son final plus lent et très accrocheur, "The drudenhaus anthem" aux violons omniprésents, "Tragedia dekadencia" et son passage central complètement symphonique ou "Dirge and requiem for my sister whore" beaucoup plus sombre et black sympho "classique" mais terriblement efficace. L'artwork quant à lui est excellent, de même que la production (pourtant faite maison), et vous comprendrez bien que l'on a là enfin le groupe qui fera exploser la scène française à un niveau international...

note       Publiée le lundi 11 février 2002

partagez 'Drudenhaus' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Drudenhaus"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Drudenhaus".

ajoutez une note sur : "Drudenhaus"

Note moyenne :        66 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Drudenhaus".

ajoutez un commentaire sur : "Drudenhaus"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Drudenhaus".

passepartouze › mardi 20 mai 2008 - 17:21  message privé !
et s'il suffisait d'utiliser un clavier pour ressembler à craddle...
Note donnée au disque :       
passepartouze › mardi 20 mai 2008 - 17:19  message privé !
la bande son de ton internement forcé. toujours à la limite du ridicule, mais très bon, un défaut (leger) que n'auront pas les albums suivants et qui lui fait perdre une boulette, les autres meritant la meme note pour d'autres raison: moins ridicules mais manquant de folie
Note donnée au disque :       
Morguurh › lundi 19 mai 2008 - 12:10  message privé !
Un album complètement dingue et difficil è cerner (à mon niveau bien sure) mais c´est fou ce que j´aime ca . Un voyage à travers un esprit torturé et megalomaniaque (Doleful night in Thelema en est l´exemple criant de vérité), d´une beauté formidable respirant une âme dominatrice qui enfantera le génialissime New Obscurantis Order.
Note donnée au disque :       
vinxxdark › vendredi 20 avril 2007 - 12:49  message privé !
exellent mais mon bon que celui qui va suivre à mon avis...un peu plus repetitif au niveau ambiance et melodies...mais ca reste très pro...quelle richesse!cependant les textes chanté sont totalement inaudible dommage
Note donnée au disque :       
empreznor › mardi 7 novembre 2006 - 12:49  message privé !
Je connais que la 2 et la 9, mais quel riff sur "The red archromance"!