Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCControl Human Delete › Terminal world perspective

Control Human Delete › Terminal world perspective

  • 2007 • Code666 CODE033 • 1 CD

9 titres - 71:24 min

  • Part 1 :
  • 1/ Eclipse
  • 2/ Protocol of systematic belief
  • 3/ The creation equivalence principle
  • 4/ Spectrum of divine nature
  • 5/ Transpherium
  • Part 2 :
  • 6/ Operation : genesis reprise
  • 7/ Sin tide manufacturing
  • 8/ Global storm element
  • 9/ Absolution

line up

Void (chant), Eon (guitares), Pulse (basse, claviers, programmation), Spectre (claviers, programmation)

remarques

chronique

Styles
ambient
electro
indus
metal extrême
black metal
Styles personnels
futuriste extrême, crade et chaotique !

Le label italien Code666 a touours su nous trouver des groupes atypiques, des groupes qui vont au-delà des styles musicaux établis, qui recherchent à aller plus loin. Control Human Delete (ou CHD pour faire plus simple - la simplicité n'étant cependant pas leur fort...) fait partie de ceux-là indéniablement. Les hollandais nous proposent une sorte de black-metal industriel à plusieurs facettes, très futuriste (pas de batterie, beaucoup d'électronique) mais crade, durant tout de même la bagatelle d'une heure et dix minutes ! La première référence qui me vient à l'esprit est Thorns, en plus dérangé et varié pour son côté froid et mécanique avec ses parties limite ambient militariste futuriste (comme une B.O. de film de science-fiction). On peut aussi parler de ressemblances avec d'autres formations estampillées Code666 comme Ephel Duath (pour le côté très technique, destructuré et bien bourrin) et Aborym. Ce qui marque aussi chez CHD, c'est leur capacité à sortir un riff qui tue venu d'ailleurs. Et là, c'est vraiment la claque ultime. Parce que oui, le groupe, qui peut se faire très brutal et aussi destructeur qu'un Gorgoroth (et presqu'aussi crade que les norvégiens), sait être efficace et direct. Mais c'est là aussi où se situe le problème. On a là un album de 9 titres pour 70 minutes et quelques de musique avec des structures destructurées (?) difficiles à suivre et à digérer, et au milieu de tout cela, on voit apparaitre des parties directes et prenantes, mais disséminées au milieu d'un essaim de black futuriste compact pas facile à affronter. Alors c'est clair, ce "Terminal world perspective" porte bien son nom, il est bon, il bute par pelletés (Saïmone va aimer cette métaphore) et propose des atmosphères apocalyptiques réussies et variées, mais putain, faut s'accrocher pour se bouffer l'album en entier (n'essayez pas au p'tit dèj' !). Un groupe très intéressant mais un peu indigeste.

note       Publiée le lundi 18 juin 2007

Dans le même esprit, Nicko vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Terminal world perspective".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Terminal world perspective".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Terminal world perspective".

Spectre › dimanche 11 septembre 2011 - 14:35  message privé !

We released some new free songs recorded during the making of our new album, these songs didn't fit but we recorded them anyway and decided to give them away for free. You can listen to 2 songs already but more songs will follow before we release our new album somewhere in 2012.

Take a listen here: url=http://controlhumandelete.bandcamp.com/Control Human Delete free songs/url

empreznor › lundi 18 juin 2007 - 21:46  message privé !
lol: Dimmu crade et chaotique, par contre pour le titre, ça colle à 100%
heirophant › lundi 18 juin 2007 - 21:33  message privé !
nan, c'etait dimmu borgir.
empreznor › lundi 18 juin 2007 - 21:32  message privé !
c'est dodheimsgard le groupe qu'il fallait trouver?
juj › lundi 18 juin 2007 - 20:03  message privé !
y en a même plusieurs, et des coquilles rigolotes, mais on s'en fout