Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIronfist › Fistial destruction

Ironfist › Fistial destruction

18 titres - 67:45 min

  • 1/ Intronihillation - Fistial wrath ! - 2/ Tyrannikal adversaries - 3/ Serpent goddess sexxxekution - 4/ Siamese demonikal possession - 5/ Bloddthirst of his majesty - 6/ Masstormention - Shocking Asian massakre - 7/ Invoking the dragonspawn - 8/ Dragonlord arise ! - 9/ Mona's curse - 10/ Slasher - 11/ Nuclear children - 12/ Scavengers of the undying - 13/ Virgineater - 14/ Abandonment of chastity - 15/ Silent sorrow - 16/ Tyrannikal adversaries - 17/ Serpent goddess sexxxekution - 18/ Masstornmention - Shocking Asian massakre

enregistrement

Entre 2002 et 2004

line up

Rape 'The Mad' Alhazred (chant), Abangthoth (guitares), Warlord Dille (basse), Deb Nigguwrath (batterie)

remarques

chronique

Styles
heavy metal
metal extrême
black metal
thrash metal
Styles personnels
heavy/thrash/black metal

Je vous en avais déjà parlé de ce groupe de Singapour. Ironfist joue du bon thrash metal à tendance à la fois black et heavy ! Et c'est ce qui fait tout le charme de ce quatuor asiatique. C'est-à-dire que tu te retrouves avec du gros thrash speed qui s'enchaine à un bon refrain limite à chanter sous la douche avec la bonne voix heavy et les leads de guitares qui vont avec, et dans un second temps, il s'amènent avec l'artillerie lourde à blaster à fond avec un chant bien démoniaque, à l'ancienne, style King Diamond, très années 80. Là dessus, on peut penser à une comparaison avec le cultissime groupe japonais Sabbat, avec lequel ils ont réalisé un split-EP. Comme tout groupe underground qui se respecte, Ironfist a sorti d'innombrables démos, split, MLP, live bien obscurs. Donc il n'est pas facile de s'y retrouver. Heureusement, voici ce "Fistial destruction" (tout dans la finesse ce titre !) qui regroupe une partie de ces différentes sorties. On se rend bien compte à l'écoute de cette compil'/réédition qu'on a affaire à un groupe qui n'en veut et des morceaux bien rentre-dedans. Ce qui donc implique une bonne dose de naïveté dans le jeu des jeunes asiatiques avec aussi une interprétation un peu juste des morceaux (surtout au niveau des live), mais c'est aussi cela qui fait le charme de ces CD. De la pèche, du groove, de l'extrême et des bons riffs headbangant, voilà ce qu'est Ironfist !

note       Publiée le lundi 18 juin 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Fistial destruction".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fistial destruction".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fistial destruction".