Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMy Dying Bride › 34,788%... Complete

My Dying Bride › 34,788%... Complete

cd | 7 titres

  • 1 The Whore, The Cook And The Mother [12:01]
  • 2 The Stance Of Evander Sinque [5:33]
  • 3 Der Uberlebende [7:40]
  • 4 Heroin Chic [8:05]
  • 5 Apocalypse Woman [7:39]
  • 6 Base Level Erotica [9:56]
  • 7 Under Your Wings And Into Your Arms [5:56]

enregistrement

Paroles et musique de My Dying Bride.

line up

Aaron Stainthorpe (Chant), Andrew Craighan (Guitare), Calvin Robertshaw (Guitare), Adrian Jackson (Basse), Bill Law (Batterie)

chronique

Styles
metal
Styles personnels
say doom ?

Il est clair que ce disque est un album complètement à part dans la discographie de My Dying Bride. La première écoute est vraiment bizarre. Les guitares ont un son qu'on ne leur connaissait pas, à la fois très clair mais aussi très lourd et complètement torturé, Aaron a vraiment une voix bizarre, à certains passages il donne même l'impression de chanter en se bouchant le nez (!), le clavier parvient à plonger le tout dans une atmosphère presque hospitalière (cf. "The whore, the cook and the mother", où pendant près de six minutes, il imite un électrocardiogramme), et concernant les lyrics, c'est quelques fois si cru qu'on croirait à du porno ("Heroin chic", au chant censuré !). Passé ce cap, le disque peut alors révéler toute ses qualités, l'ambiance est dérangeante, un son à la fois rassurant et effrayant, la voix distordue d'Aaron est particulièrement pleurnicharde et dépressive, et les compos, les compos sont purement géniales. Entre les ambiances cliniques de "The whore, the cook and the mother", le très Garbage "Heroin chic", le feutré "Base level erotica", les anglais prouvent qu'ils avaient envie de nous surprendre, chose qu'ils ont parfaitement réussie avec ce 34,788%...complete. A noter que l'artwork est ici particulièrement immonde (à ce niveau là non plus de toute façon, MDB n'avait plus rien à prouver), mais qu'au final, c'est le petit coup de patte qui fait que ce disque ne ressemble pas aux autres. La curiosité du groupe, assurément.

note       Publiée le mercredi 20 février 2002

chronique

C'est un album très atypique dans la discographie du groupe et certainement l'album de MDB qui a reçu le plus mauvais accueil lors de sa sortie. Pourtant il mérite largement qu'on s'y attarde et même si de nombreuses écoutes sont nécessaires pour bien en appréhender toute la teneur, le plaisir qui finit par en découler en vaut largement la peine. Avec des compositions aux styles très diversifiés, My Dying Bride amène son doom vers de nouveaux horizons. Aaron Stainthorpe utilise par moment des registres vocaux différents de ceux que l'on connaissait déjà, ce qui confère une nouvelle texture aux morceaux en comparaison à ce que l'on a l'habitude d'entendre de la part du groupe, et l'utilisation de nombreux samples y est certainement aussi pour beaucoup. Mais au bout du compte c'est bel et bien du MDB, certes sous une forme à laquelle on est moins habitué, mais franchement, peut-on blamer un groupe de vouloir expérimenter et essayer de nouvelles choses ? On sent que le groupe a souhaité faire ce qu'il avait envie de faire, plutôt que de proposer simplement ce que l'on attendrait de lui. L'authenticité du groupe est toujours belle et bien présente et c'est là l'essentiel.

note       Publiée le dimanche 10 février 2002

partagez '34,788%... Complete' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "34,788%... Complete"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "34,788%... Complete".

ajoutez une note sur : "34,788%... Complete"

Note moyenne :        51 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "34,788%... Complete".

ajoutez un commentaire sur : "34,788%... Complete"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "34,788%... Complete".

Pat Bateman › vendredi 23 mars 2012 - 23:15  message privé !

Gros album que celui-ci. Une atmosphère déshumanisée voire hypno-apocalyptique. Les machines entrent dans le monde MDB et l'atmosphère ne s'en trouve pas moins sombre. Le groupe garde son identité tout en innovant, c'est rare.

Note donnée au disque :       
Karamazov › vendredi 18 novembre 2011 - 17:26  message privé !

Réécoute. Je salue la tentative "Heroin chic" (8mn) mais qui déséquilibre quand même un peu le tout. Très bon album cela dit et l'un de leurs meilleurs. Un peu Ovni dans la disco ouaip.

Note donnée au disque :       
Lord Tom › dimanche 18 juillet 2010 - 21:16  message privé !

Pas vraiment nan, même si tu reconnaitras la voix et leur sens de la structure en colimaçon sur les autres, le reste de leur disco sonne + vintage, mais bon il claque cet album, bien fresh naive post futurist, le Mondwest du doom en fait, avec la silhouette du Yul Brynner robotique qui se dessine clairement sur Base Level Erotica et ses leads vertigineux et virvoltants

brighter_paëlla_now › dimanche 18 juillet 2010 - 20:26  message privé !

J'accroche bien, je découvre tout juste avec cet album, mais apparemment c'est pas une bonne idée, les autres ne sonnent vraiment pas pareil ?

Moonloop › vendredi 18 septembre 2009 - 14:40  message privé !

Un des meilleurs My dying Bride pour ma part. En tout cas, surement celui que je réécoute avec le plus de plaisir aujourd'hui...

Note donnée au disque :