Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAghiatrias › Regions of Limen

Aghiatrias › Regions of Limen

cd | 9 titres

  • 1 Axis Illuminationis
  • 2 Dura Mater
  • 3 Submerged Esplana
  • 4 Ad Pontem Lamentorum
  • 5 Taciturn Stratum
  • 6 Erratic Zone: Oudrantus Migrans
  • 7 Decapitatio
  • 8 Regio Inferni
  • 9 Chiasmata

enregistrement

CatchArrow Recordings studio, Prague, République Tchèque

line up

Vladimir Hirsch (composition, stratégie globale, tous instruments, samples, vocaux), Tom Saivon (production, stratégie interne, générateurs, samples, phrases)

remarques

Première édition en digipack (500 ex.) puis réédition en boitier cristal (444 ex.)

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
post-apocalyptique

Aghiatrias est une collaboration entre le compositeur contemporain Vladimir Hirsch et Tom Saivon. Un duo qui s’avère donc intriguant pour un résultat qui ne l’est pas moins. Il s’agit là de leur troisième méfait qui reprend en fait une ancienne oeuvre de Hirsch pour l’ « Aghiatriaser ». On compare souvent le tout à In Slaughter Natives mais s’il est vrai qu’ils nous parlent plus ou moins de la même ambiance, ils ne le font pas du tout de la même façon. Il n’est pas nécéssaire de tenter d’extraire un morceau ou un autre tant ceux-ci sont imbriqués. Point de mélodies ici, tout n’est que ruines immenses (cette production et ces réverbérations... diantre) traduites par un mélange entre percussions grinçantes et vides immersifs. De prime abord assez plat de par ces répétitions de coups secs résonnants tout au long de l’album, Legions of Limen s’avère en fait riche en paysages cauchemardesques et glaçants, surtout par la profondeur (et la quantité) de sons « secondaires » qui n’apparaissent finalement qu’au fil des écoutes. Et là, c’est un régal : il semble que toute une vie prend forme sous les décombres. On peut entendre des nuées, des cris lointains, des plaques qui se soulèvent sous les coups de griffes acérées d’animaux mutants. C’est cette terrifiante impression d’être tombé au mauvais endroit et au mauvais moment qui fait l’intérêt et la qualité de cet objet. Et surtout un son particulier, métallique, lointain qui se démarque énormément des sons plus entendus et plus connotés (cloches, choeurs,etc). Les auteurs parlent d’accentuation de la dimension spirituelle du monde ; pourtant celle-ci est à mon goût poussée à son extrémité inverse par une profondeur sonore qui forcément nous piège dans leurs « Regions » sans autre espoir que de piétiner et se confronter à quelques mauvaises rencontres. On reste collé au sol fumant, continuellement harassés de part et d'autres, sans aucun relâchement de pression. On est très loin des ruines méditatives et mélancoliques d’un Desiderii Marginis. Imaginez-vous plutôt la troisième guerre nucléaire, vous y êtes, revenez quelques siècles après la dissipation des nuages radioactifs, vous trouverez sans doute les Regions of Limen. Stressant et bouillonnant. Silencieux et exténuant.

note       Publiée le mardi 12 juin 2007

partagez 'Regions of Limen' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Regions of Limen"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Regions of Limen".

ajoutez une note sur : "Regions of Limen"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Regions of Limen".

ajoutez un commentaire sur : "Regions of Limen"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Regions of Limen".

Twilight › jeudi 2 mai 2013 - 22:39  message privé !
avatar

J'ai ce cd à la vente: huit euros, frais de port inclus. me contacter par MP. Pochette neuve, cd en excellent état

saïmone › vendredi 29 août 2008 - 23:49  message privé !
avatar
Presque hallucinant
Twilight › jeudi 31 juillet 2008 - 21:54  message privé !
avatar
En fin je l'ai...Il est tout à fait à l'image de sa pochette, comme une sorte de messe déstructurée et inquiétante qui se déroulerait à l'intérieur d'une gigantesque cathédrale en ruines...
Sahara LaJuive › mercredi 9 juillet 2008 - 14:11  message privé !
Les travaux de Hirsch tout seul oscillent également entre le très bon et l'excellent, notamment la Symphonie no.3 (Brands Of Tyranny), pour ceux que ca intéresse.
Wotzenknecht › vendredi 15 juin 2007 - 12:50  message privé !
Haha mais je n'ai pas forcément les mêmes goûts que lui donc vous n'aimerez pas pour les mêmes raisons... et puis des bouses à chroniquer j'en ai aussi un paquet :D