Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBig Black › The Hammer Party

Big Black › The Hammer Party

cd | 18 titres

  • 1 Steelworker
  • 2 Live in a hole
  • 3 Dead Billy
  • 4 I can be killed
  • 5 Crack
  • 6 RIP
  • 7 Cables
  • 8 Pigeon kill
  • 9 I'm a mess
  • 10 Texas
  • 11 Seth
  • 12 Jump the climb
  • 13 Racer X
  • 14 Shotgun
  • 15 The ugly american
  • 16 Deep six
  • 17 Sleep !
  • 18 The big payback

enregistrement

'Lungs' enregistré à la maison, Chicago, USA, 1982. 'Bulldozer' enregistré en studio, Chicago, USA, 1983. Les morceaux 13 à 18 sont extraits de 'Racer X'.

line up

Steve Albini (chant, guitare, programmation), Santiago Durango (guitare), Jeff Pezzati (basse), John Bohnen (saxophone)

chronique

Si l'on considère que 'Atomizer', leur 1er LP, se trouve compilé sur 'Rich man's eight track tape', 'The Hammer party' est donc le premier cd de Big Black ? Pas tout à fait, il s'agit en fait d'une réédition de leurs deux premiers maxis, 'Lungs' et 'Bulldozer', agrémenté d'un troisième, 'Racer X'. Cela s'entend au niveau du son mais personnellement, je l'apprécie beaucoup pour sa touche dépouillée; un rythme assez simpliste de boîte à rythmes très en avant, une basse grondante omniprésente...mais surtout le son de guitare si particulier de Big Black n'est pas poussé au paroxisme de ses sonorités, on songe souvent à un bourdonnement métallique plus qu'au froissement de tôle qui prendra le pas par la suite (qui commence à réellement s'affirmer sur les pièces de 'Racer X'). Je serais tenté de dire qu'il s'agit du disque de Big Black le plus 'classique' au niveau des sonorités mais d'un autre côté, son potentiel mélodique n'en explose que davantage ('Dead billy', quel putain de morceau ! 'Seth', 'Crack', 'RIP' ou encore 'Shotgun' ou 'Sleep !'). Il faut aussi se souvenir que voilà des enregistrements datant de 1982, on réalise à quel point le son de Big Black est avant-gardiste et ce que lui doivent Marilyn Manson, Ministry... S'inspirant de structures punk, presque indus dans sa manière de tordre les sons, dégageant une aura bien glauque ('Jump the climb', 'Dead Billy'), voilà un groupe totalement atypique et ce, dès le début. Qui plus est, la production brute assumée comme partie du concept rend le résultat sonore encore plus jouissif. S'il est vrai que le style se reconnaît dès la première écoute, on reste stupéfait de ce que ces musiciens ont su exprimer avec à priori peu d'éléments.

note       Publiée le samedi 9 juin 2007

partagez 'The Hammer Party' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Hammer Party"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Hammer Party".

ajoutez une note sur : "The Hammer Party"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Hammer Party".

ajoutez un commentaire sur : "The Hammer Party"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Hammer Party".

DOCPSYCHE › jeudi 4 avril 2013 - 19:10  message privé !

post punk abrasif et noisy un must

Seijitsu › mardi 7 août 2012 - 18:23  message privé !

Le 1er EP "Lungs" a mal, mais alors très mal vieilli. Ce n'est pas le son des guitares (bien différent de la suite comme l'explique bien Twilight) qui me pose soucis, mais l'absence de cette énergie folle qu'on retrouvera sur les albums. Par contre, les deux autres EPs qui constituent cette compilation sont bien meilleurs (le contraste avec le 1er EP en est impressionnant). "Racer X" est vraiment mortel car c'est celui qui se rapproche le plus de Atomizer, avec son lot de guitares cisailles et de refrains poilants (The Ugly American, haha) dont seul Albini a le secret.

Note donnée au disque :       
merci pour le fusil... › jeudi 25 octobre 2007 - 15:47  message privé !  merci pour le fusil... est en ligne !
stevou , mais tu es vraiment partout !!! (manque plus que les chro de rapeman)