Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIncantation › Mortal throne of nazarene

Incantation › Mortal throne of nazarene

8 titres - 35:33 min

  • 1/ Demonic incarnate
  • 2/ Emaciated holy figure
  • 3/ Iconoclasm of catholicism
  • 4/ Essence ablaze
  • 5/ Nocturnal dominium
  • 6/ The ibex moon
  • 7/ Blissful bloodshower
  • 8/ Abolishment of immaculate serenity

enregistrement

Enregistré au Excello recording Studios, Brooklin, New York en Mars 1994

line up

John Mcentee (guitare), Jim roe (Batterie), Craig Pillard (Guitare, chant), Dan Kamp (Basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Lourd est le premier mot qui me vient à l’esprit pour décrire le deuxième album d ‘Incantation, car « Mortal throne of nazarene », bien que gardant l’aspect dévastateur propre à Incantation, avec des guitares grasses et agressives, cette batterie furieuse et les vocaux profond de Craig Pillard, sait aussi lever le pied pour nous écraser tel un rouleau compresseur. L’idée n’est pas mauvaise, malheureusement je trouve les riffs bien moins inspirés que sur leur autres albums, ne dégageant au final que de la violence à l’état pur, mais sans réellement parvenir projeter l’auditeur dans l’au delà. Malgré cela un titre comme « The ibex moon », dont les riffs nous laminent la tête, est excellent et permet à « Mortal throne of nazarene » de ne pas tomber trop bas. On a donc un album correct, mais qui ne va pas révolutionner le genre.

note       Publiée le samedi 9 février 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Mortal throne of nazarene".

notes

Note moyenne        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mortal throne of nazarene".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mortal throne of nazarene".

Dead26 › vendredi 20 mars 2015 - 13:08  message privé !

Un de mes grands classique du death metal avec une pochette qui m'a toujours fasciné. Ce que je retiens de cet album c'est le chant de Craig aussi profond qu'un abysse sans fond (ou d'un chiotte turque) et l'ambiance bien malsaine qui s'en dégage me rappelant un peu les heures de gloire d'un bon vieux Blasphemy. Le trône du evil death metal est bien gardé !

Note donnée au disque :       
Karamazov › vendredi 18 novembre 2011 - 12:10  message privé !

Le death brutal (comme d'autres scènes) faut que ça dégage quelque chose, même derrière de la brutalité ou une prod' pourrie (que ce soit satanique/morbide/gore/porno/pédo/pharaonique pas trop générique ou autres, et là ça commence à m'intéresser). Hate Eternal ou Suffocation, je crois que c'est pas mon truc par exemple (plus ou moins stérile perso pour l'instant). Tout le post "Vile" de Cannibal corpse aussi. Les vieux Incantation, Immolation ça évoque quelque chose au moins. Et je ne suis pas forcement nostalgique, ni fin connaisseur, mais Portal (pas encore bien écouté le 2009) par exemple apporte un peu de nouveau dans le coté chaotique.

The Gloth › mercredi 9 novembre 2011 - 13:21  message privé !

Wouaou, terrible ! Le son est juste parfait pour moi, bien poisseux et glauque, ambiance bien malsaine, excellentes compos. Me fait penser au "Mental Funeral" d'Autopsy.

Note donnée au disque :       
born to gulo › lundi 10 mai 2010 - 22:30  message privé !

le true justicié death metal aime sa

Note donnée au disque :       
vargounet › samedi 10 janvier 2009 - 23:16  message privé !

les compos sont excellentes, comme d'hab avec les vieux Incantation ... Cependant l'album pêche par une production un peu brouillonne par moments. Je pencherais plutôt pour le rough mix Upon the throne of apocalypse qui reprend exactement les mêmes titres avec une prod plus massive, profonde, ainsi qu'une approche résolument plus doom que death metal. Album dur à chopper mais vraiment fabuleux !

Note donnée au disque :