Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAlamaailman Vasarat › Maahan

Alamaailman Vasarat › Maahan

cd • 11 titres

  • 1Maahan0:58
  • 2Kyyhylly3:40
  • 3Helmi Otsalla3:36
  • 4Luiden Valossa, Naapurin Talossa3:40
  • 5Huikeuden Lieriö3:53
  • 6Eläimet Huutaa5:56
  • 7Lumeen Nukkuneet5:29
  • 8Katkorapu4:24
  • 9Käärme Toi Ruton Kaupunkiin3:24
  • 10Rooman Ruumiit3:41
  • 11Elukka1:15

enregistrement

Seawolf Studios, Stakula House, Helsinki, Finlande, 2005

line up

Jarno Sarkula (saxophone basse, soprano et tenor, clarinette basse), Erno Haukkala (trombone, tuba, piccolo), Miikka Huttunen (orgue de barbarie, piano à queue, claviers), Marko Manninen (violoncelle), Tuukka Helminen (violoncelle), Teemu Hanninen (batterie, percussions)

remarques

Sur le pressage japonais est inclus le titre bonus "Coro a Bocca Chiusa" (2:57) portant la durée du disque à 43:16

chronique

Styles
jazz
ovni inclassable
rock
Styles personnels
klezmer madness

Après un "Kinaporin Kalifaatti" assuré avec un certain aplomb en compagnie de Tuomari Nurmio, sorte de Tom Waits pré-"Swordfishtrombones" finlandais, je ne donnais plus cher de la peau des anciens Höyry-Kone qui avaient jusque là négocié avec brio leur reconversion en groupe de klezmer métal band et qui, subitement, s’était mué en groupe d’accompagnement de bal musette. Rien que pour ça, "Maahan" est une excellente surprise, ou devrais-je dire un heureux retour au bercail. La musique de ce quatrième exercice studio renoue avec l’écriture originale de leurs deux premiers efforts. Plus que jamais, les coups de sang sont distillés avec parcimonie dans des compositions au lyrisme intact, canalisant les débordements pour leur donner bien plus de poids. Les rythmes s’emballent et virent en polka punk, gardant quelques blasts de batterie bien sentis dans les dix dernières secondes du morceau (comme sur "Helmi Otsalla"), histoire de marquer leur différence, symboliquement, mais avec force et conviction. Plus que jamais, Alamaailman Vasarat assume sa préférence qui, de toute évidence, consiste à travailler sur la densité de leurs compositions plutôt que sur des effets dont le côté spectaculaire déforcerait toute l’authenticité du propos. Le Alamaailman Vasarat inspiré, tel qu’on le retrouve ici, est le seul au monde capable d’imaginer Bill Haley donner une version klezmer de son "Rock Around The Clock" ("Huikeuden Lierio"), Nino Rota en train de réécrire la musique des Aventures de Rabbi Jacob, ou voir Ennio Morricone et Goran Bregovic s’arranger pour déléguer à Scott Kelly (ou un autre) la lourde tâche de réinterpréter à sa sauce les thèmes de "Il Était Une Fois en Amérique" et Le "Temps des Gitans" réunis... En définitive, la pire des choses qui pourrait arriver aujourd’hui à Alamaailman Vasarat, c’est d'être signé sur Tzadik ; ils gagneraient en diffusion et en reconnaissance ce qu’immanquablement ils finiraient par perdre en pertinence et en indépendance. Pour l'heure, "Maahan" est un nouveau plaisir égoïste dont on aurait tort de se priver.

note       Publiée le mardi 5 juin 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Maahan".

notes

Note moyenne        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Maahan".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Maahan".

Procrastin › lundi 1 juillet 2013 - 13:10  message privé !

Je l'avais un peu boudé celui-ci, mais les élans titanic en enfer de "Eläimet Huutaa" et le superman psychosé de "Kalme Toi Ruton Kaupunkiin" m'ont piégé dans leur mailles. Un blockbuster décomplexé qu'en fait des tonnes, mais avec un bon scenar!

Note donnée au disque :       
Pohjola76 › mercredi 4 juin 2008 - 21:41  message privé !

Encore un chef d'œuvre... Toujours beaucoup de variété dans les rythmes, toujours ces ambiances festives et jouissives, toujours ces passages plus martiaux... J'aime ce groupe, j'aimerai maintenant trouver les albums d'Höyry-Kone et ça ne ne semble pas simple... Si quelqu'un a un tuyau !

Note donnée au disque :       
nicliot › samedi 8 décembre 2007 - 15:48  message privé !
La distorsion sur les instruments à corde est un joyeux concept. Pour ceux qui aiment, il y a aussi 'Deadweight' côté rock alternatif (comprenant sauf erreur de ma part le batteur de Cake). Rien d'exceptionnel mais pas mal de bonnes choses.
Note donnée au disque :       
gregdu62 › mercredi 21 novembre 2007 - 23:42  message privé !
yeah, bonne nouvelle qu un nouvel album s'est fait. Vive l'ivresse!
Solvant › mercredi 21 novembre 2007 - 22:40  message privé !
Dans le morceau "Huikeuden Lieriö" ce sont de drôles de violoncelles en effet.
Note donnée au disque :