Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSieben › Forbid the sun's escape

Sieben › Forbid the sun's escape

  • 1999 • Tursa Tursa 023 cd • 1 CD

cd • 11 titres

  • 1No tears
  • 2In your own room
  • 3The gathering
  • 4First witchword
  • 5Fountain of youth
  • 6Mogat
  • 7Blood red clouds
  • 8Second witchword
  • 9Daysend
  • 10Barley
  • 11The swallowing night

enregistrement

Red Room, Sheffield, Angleterre, janvier 1999

line up

Sally Doherty (chant, flûte), Jane Howden (chant, basse), Matt Howden (violon, musique, chant)

remarques

chronique

'Forbid the sun's escape' est un album bien particulier de la discographie de Sieben et pas uniquement parce qu'il s'agit du premier, voilà selon moi l'essai le plus sombre et le plus expérimental de Matt Howden. En réalité, à cette époque-là, il s'agit encore d'un groupe puisque notre Anglais s'est entouré de sa femme au chant et à la basse ainsi que de la flûtiste Sally Doherty qui assure aussi quelques vocaux, lui-même ne poussant que rarement la chansonnette et s'occupant du violon et de la production. 'Forbid the sun's escape' est aussi un large patchwork d'émotions qui oscille entre noirceur et mélancolie, paganisme et modernité. Rythmé par des percussions souvent un brin rituelles, les pièces évoluent tantôt dans un décor dark folk ('In your own room'), tantôt dans des climats vaguement malsains ('No tears', 'The gathering', 'Mogat') développé à coup de percussions organiques, de grincements et de suites de violon hantées. Parfois, on se rapproche d'une version expérimentale heavenly telle qu'on la trouvait chez This Mortal Coil ('Blood red clouds', 'Daysend', le magnifique 'Barley'). On connaît aussi Sieben pour la beauté de sa mélancolie...elle est bien présente, notamment sur 'Second witchword' interprété par Matt Howden sur des ambiances qui pourraient évoquer certains travaux récents de Depeche Mode ou un poignant 'Swallowing night' de clôture. En conclusion, si 'Forbid the sun's escape' est particulier par rapport aux opus suivants, il exprime pourtant toutes les facettes du talent de Matt Howden qui pour l'occasion s'est associé à de talentueuses collaboratrices.

note       Publiée le vendredi 25 mai 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Forbid the sun's escape".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Forbid the sun's escape".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Forbid the sun's escape".

Solvant › lundi 15 octobre 2007 - 23:58  message privé !
C'etait voulu cette pochette aussi vilaine que celle de Revolver des Beatles ?
Note donnée au disque :       
Serge › vendredi 25 mai 2007 - 15:21  message privé !
bonne idée que de chroniquer ce disque, d'autant que plus les années passent et plus "Forbid..." est le disque d'Howden que j'écoute le plus fréquemment.
Note donnée au disque :       
Twilight › vendredi 25 mai 2007 - 11:55  message privé !
avatar
je ne connais pas tellement All my faith lost mais par rapport à Amber Asylum, ça s'en rapproche par certains aspects oui...
Wotzenknecht › vendredi 25 mai 2007 - 03:22  message privé !
avatar
Musicalement parlant, ya-t-il des similitudes ?
Twilight › vendredi 25 mai 2007 - 02:45  message privé !
avatar
Différent à quel niveau ? Peux-tu préciser ta question ?