Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTomahawk › Anonymous

Tomahawk › Anonymous

cd • 13 titres • 43:29 min

  • 1War Song03:24
  • 2Mescal Rite I02:53
  • 3Ghost Dance03:44
  • 4Red Fox03:04
  • 5Cradle Song04:10
  • 6Antelope Ceremony03:59
  • 7Song of Victory01:13
  • 8Omaha Dance03:57
  • 9Sun Dance03:02
  • 10Mescal Rite II05:51
  • 11Totem03:04
  • 12Crow Dance03:45
  • 13Long, Long Weary Day01:23

enregistrement

USA, 2006

line up

Duane Denison (guitare), Mike Patton (chant), Kevin Rutmanis (basse), John Stanier (batterie)

remarques

chronique

Styles
rock
Styles personnels
apache rock

On a trop longtemps disserté sur l’influence de Mike Patton sur toute la scène alternative. Alors, même si le bonhomme n’est plus que l’ombre de lui-même, là aussi accumulant les projets plus que de raison, et ce jusqu’à s’éparpiller dans des tas de genres différents sans jamais vraiment réussir à obtenir d'adhésion indéfectible (Fantômas, General Patton, Peeping Tom), l’occasion était trop belle pour ne pas revenir un instant sur "Anonymous", le dernier Tomahawk, sans doute la formation la plus satisfaisante à avoir vu le jour de l'ère post Mr.Bungle. Si leur premier album éponyme avait laissé un goût de trop peu, se montrant trop hésitant dans ses choix, "Mit Gas" demeure ce que Mike Patton a fait de plus écoutable et de plus appréciable sur la longueur depuis un bon moment. "Anonymous" risque d’en prendre à rebours plus d’un, balayant devant sa porte comme si rien de tout cela n’avait jamais existé ! Si le disque a des airs de cheveux dans la soupe, c’est parce qu’il contraste énormément avec ce que le groupe avait enregistré jusqu’ici. Mais il permet aussi – et après tout il était temps - de rétablir une vérité ; Tomahawk est d’abord le jouet de Duane Denison, le guitariste. Avec un tel nom de groupe, s’attacher à adapter à la sauce alternative des chants indiens dont les auteurs resteront à jamais inconnus pour la postérité s’imposait tôt ou tard. Le résultat est mitigé entre la forte attente provoquée par "Mit Gas" et ce qui en vérité nous est donné d’écouter. Le rôle de PattonN se limite à une série d'onomatopées de circonstance dont lui seul à le secret et ce jusqu’à la caricature, un rôle dans lequel il n’éprouve visiblement toujours aucune gêne à rester. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir été prévenu. Le chanteur le disait encore dans un récent entretien : « Cela va être très différent. On enregistre une série de chansons issues du patrimoine amérindien que Duane Denison, notre guitariste, a arrangé pour un groupe rock. Je pense que c’est exactement dans cette direction que nous devons aller ; on doit prendre un détour, et notre nouveau disque va être coloré et plaisant. Un disque plutôt calme, très ancré dans la recherche d’atmosphères avec beaucoup de percussions. Ça ne sonnera pas comme du Tomahawk ». Tout le problème est là. Ou pas.

note       Publiée le mercredi 23 mai 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Anonymous" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Anonymous".

notes

Note moyenne        18 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Anonymous".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Anonymous".

kranakov Envoyez un message privé àkranakov

Et un troisième bassiste pour Tomahawk ! Trevor Dunn - ni plus, ni moins - a posé les parties de basse sur le tout prochain "OLDFELLOWS". Grand hâte d'écouter ça, d'autant qu'il y aura une tournée - peut-être même européenne... -, la première depuis 2003.

Ce "ANONYMOUS" reste un des deux grands moments de leur (courte) discographie - et j'ai bon espoir de voir ce quatrième opus me déboîter la tête même si je trouve ce Patton de plus en plus pathétique...

Note donnée au disque :       
CrAz Envoyez un message privé àCrAz

En tant que fan de Mike Patton, le projet Tomahawk été à part, presque trop "normal". La sortie de "Anonymous" avait été une bonne surprise, le groupe partait sur de nouvelles recherches, et sur le coup ca m'avait beaucoup plu. A forcé d'écoute le plaisir c'est peut être un peu atténué mais reste toujours présent. Un vrai bon disque.

Note donnée au disque :       
Potters field Envoyez un message privé àPotters field

marrant, moi je le sens tout sauf baclé.

blub Envoyez un message privé àblub

Autant les premières écoutes sont sympa, le trip indien fait son p'tit effet un temps, autant aprés on le laisse prendre la poussiére... Vraiment dommage car le concept me plait assez, mais cet album est mauvais et pas du tout abouti, ça sent le travail baclé et vite fait!

Note donnée au disque :       
Dun23 Envoyez un message privé àDun23

Y'a franchement des trucs qui le font sur ce disque. Je dirais pas que c'est le tomahawk que je préfère, pour la simple et unique raison que c'est Mit Gas, mais ils ont touché un truc vraiment spécial et intéressant avec celui là. Agréablement surpris, je suis!

Note donnée au disque :