Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCrisis › Holocaust hymns

Crisis › Holocaust hymns

cd • 23 titres

  • 1Holocaust
  • 2PC 1984
  • 3No town hall
  • 4White youth
  • 5UK 78
  • 6Brükwood Hospital
  • 7Alienation
  • 8On TV
  • 9Laughing
  • 10Back in the USSR
  • 11Afraid
  • 12Frustration
  • 13Red brigades
  • 14Kanada Kommando
  • 15Militant
  • 16Kill kill kill
  • 17PC 1984
  • 18UK 78
  • 19Red brigades
  • 20On TV
  • 21Back in the USSR
  • 22Frustration
  • 23Kanada Kommando

informations

line up

Douglas Pearce (guitare, chœurs), Tony Wakeford (basse, choeurs), Phrazer (chant), Lester Jones (guitare, choeurs), The Cleaner (batterie), Dexter (chant), Luke Rendall (batterie)

chronique

On pourrait appeler cela l'ironie des extrêmes...Tant de ploucs ont qualifié Death in June de nazis alors que le groupe, bien qu'usant par moment d'une imagerie ambiguë, a toujours mené une réflexion plus philosophique que véritablement politique sur les rapports de l'humain avec la douleur, l'honneur, la guerre...Le moment de leur carrière où ils ont été politisés a été celui de la période pré-Death in June quand Douglas Pearce et Tony Wakeford faisaient partie d'un combo gauchiste (savourez l'ironie) baptisé Crisis. Une carrière éphémère mais pleine d'intérêt ici en partie résumée dans cette réédition. Musicalement on surfe entre punk rock old school ('UK 78' et son air Sex Pistols) et une atmosphère plus sombre louchant du côté d'un post punk goth ('Alienation') dont s'inspirera Death in June à ses débuts ('On TV', 'Laughing'). C'est assez bien écrit même si plutôt classique comparé à pas mal de formations de l'époque; on sent néanmoins que Crisis prend de la bouteille, les chansons se bonifiant au fur et à mesure de la carrière ('Brükwood Hospital', 'On TV', 'Frustration'), notamment au niveau de l'atmosphère. Attention pourtant, c'est en vain que l'on cherchera le timbre de Douglas ou de Tony, nos lascars assurant respectivement la guitare et la basse (le duo signe pourtant la quasi intégralité des pièces). 'Holocaust hymns' est donc un bon moment musical en plus d'être un précieux document d'archive, première pierre d'un groupe culte qui créera ce qu'on appelle le neofolk. A voir les photos à l'intérieur du livret, on en était encore à mille lieux à cette époque. 4,5/6

note       Publiée le dimanche 20 mai 2007

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Holocaust hymns" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Holocaust hymns".

notes

Note moyenne        13 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Holocaust hymns".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Holocaust hymns".

Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

En regardant un peu plus en détail, en plus des morceaux live ma version n'omet que 2 titres : Laughing & Back in the USSR. Mis à part le côté étrange de cette omission, rien de bien dommageable donc (outre le format à la con CD + 7"). Ca reste bien fichu.

Note donnée au disque :       
ProgPsychIndus Envoyez un message privé àProgPsychIndus

Pour moi se sont toutes les même ces compilations , il n'y a pas de raretés de trucs jamais sortis, c'est toujours les 45t et les même bonus lives. Tu as "Ends" qui est un live , avec un son d'époque , moi je l'aime bien.

Message édité le 08-11-2022 à 15:12 par Progpsychindus

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

J'ai un peu de mal à m'y retrouver dans le catalogue de Crisis. Il y a cette compilation, une autre (double) sortie en 97. Moi je me suis procuré "Revenge Is Sweet" sortie cette année. S'agit-il d'une version plus light de celle chroniquée ici ?

Dans tous les cas, c'est une curiosité intéressante pour les fan de DiJ. tout n'est pas à retenir, mais j'aime beaucoup Frustration, White Youth, PC 1984 ou No Town Hall.

Message édité le 18-11-2022 à 12:23 par Demonaz Vikernes

Note donnée au disque :       
zugal21 Envoyez un message privé àzugal21

" Gothique " . Toujours pas d'accord avec Twilight. Punk Rock économique et social, ouaip .

Note donnée au disque :       
Klarinetthor Envoyez un message privé àKlarinetthor

oui bien sur; ca arrive bien trop aujourd'hui, encore. Mais bon rien ne sert de fondre le tout et d'amalgamer la politique dans la fondue (sans idee anti-helvetique derriere la tete)

Note donnée au disque :