Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDismember › Like an ever flowing stream

Dismember › Like an ever flowing stream

8 titres - 31:00 min

  • 1/ Override of the overture
  • 2/ Soon to be dead
  • 3/ Bleed for me
  • 4/ And so is life
  • 5/ Dismembered
  • 6/ Skin her alive
  • 7/ Sickening art
  • 8/ In death's sleep

enregistrement

Sunlight studios, Mars 1991.

line up

Matti Kärki (chant), David Blomqvist (guitare), Robert Sennebäck (guitare), Richard Diamon (basse), Fred Estby (batterie)

remarques

Tous les solos ont été réalisés par Nicke Andersson d'Entombed.
La vesrion cd contient les bonus suivants : "Deathevocation" (reprise de Carnage) et "Defective decay" (issue de leur démo). Ces 2 titres poussent la durée du cd à 40 minutes.

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal suédois

Nous avons affaire ici à un album mythique. Ce "Like an ever flowing stream" constitue avec le "Left hand path" d'Entombed, le premier disque "officiel" de death metal "made in sweden". En tout cas, on comprend très vite pourquoi ce disque fut un événement à l'époque : il est l'archétype même de ce que doit être le death metal. Production hyper agressive (Sunlight studios oblige), guitares ultra saturées, rythmiques meurtrières, tantôt rapides comme l'éclair, tantôt lourdes à souhait, et vocaux dévastateurs dans un style d'ailleurs assez particulier. Mais commençons par le commencement. tout débute par une intro bizarre martelant 6 coups (comme par hasard) de tonnerre, puis démarre le mythique "Override of the overture" et là : Oufff, bon dieu que ce riff est bon ! Tous les riffs de ce titre (de même que tous ceux de l'album) vous tatouent instantanément la mémoire et vous marquent à jamais (D'ailleurs sa seule évocation me le rappelle...). La rythmique est très rapide, et le chant de Matti Karki évolue dans un style assez éloigné du death "américain, dans le sens où il hurle de façon compréhensible, au lieu de régurgiter je ne sais quel borborygme. S'ensuit "Soon to be dead", ultra speed du début à la fin, bien que très courte. Puis "Bleed for me" démarre, et là, une fois encore, le riff guitare vous prend, vous retourne, et vous envoie valser à des kilomètres ! Vraiment impressionnant. "And so is life" apparaît elle plus mid-tempo, bien que tout aussi agressive et parvient même à devenir mélodique au milieu du morceau. Puis déboule "Dismembered", titre emblème du groupe, et l'on devine pourquoi ! Si un titre death metal devait être parfait, il y aurait de grandes chances que ce soit celui-là ! Une intro d'1m30, composé d'un rythme mid tempo, agrémenté d'un solo de guitare interminable, mais surtout incroyablement mélodique et accrocheur. Puis dans un fracas sonore déboule un blast beat énorme (le seul du disque) qui lance le titre à proprement parler. Wow ! On est à peine à la moitié du disque et on en peut déjà plus ! Le reste du disque suit le même schéma : "Skin her alive" ultra bourrine, aux paroles assez extrêmes (déclenchant d'ailleurs les foudres de la censure...), "Sickening art" plus lente et faisant penser à un titre de thrash genre Sepultura de l'époque. Puis survient l'épilogue : "In death's sleep", nouvelle pièce majeure du death metal, à la structure similaire à "Dismembered". Une intro pleine de solos et de claviers hyper sombres qui vous lancent le titre à merveille. Bref, nous avons affaire ici à une véritable tuerie ! Il est clair que cet album constitue pour moi le "Reign in blood" du death metal (avec le "Scream bloody gore" de Death) et je ne peux que vous forcer à acheter cet album si vous êtes à la recherche d'un disque qui démonte. Au passage, essayez de choisir la version avec les bonus, ces derniers sont des reprises de leur démos, toutes aussi tueuses, notamment au niveau des voix. Au final : CULTE !

note       Publiée le vendredi 8 février 2002

partagez 'Like an ever flowing stream' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Like an ever flowing stream"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Like an ever flowing stream".

ajoutez une note sur : "Like an ever flowing stream"

Note moyenne :        33 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Like an ever flowing stream".

ajoutez un commentaire sur : "Like an ever flowing stream"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Like an ever flowing stream".

taliesin › jeudi 16 février 2017 - 14:32  message privé !

Encore essayé, mais non, rien n'y fait... Je ne suis tout bonnement pas fait pour le death suédois (pareil pour Entombed et Unleashed - sauf les 1ers - ainsi que Grave, Hypocrisy, Necrophobic...); enfin bon il y a tout de même des formations suédoises de death que j'aime beaucoup, à savoir la clique Swanö (Edge of Sanity, Bloodbath, Infestdead...) et mon gros coup de coeur : Carbonized !

Note donnée au disque :       
saïmone › jeudi 16 juillet 2015 - 16:39  message privé !
avatar

Dismember + Nicke Anderson = boom

Note donnée au disque :       
Mari. Cremated. Bones. › mercredi 4 mars 2015 - 18:26  message privé !

en fait qu en on s'appele demonaz vikerns on va courir a poil dans la foret plutot que d essaier ala misuqye pour homme !

Dead26 › mercredi 4 mars 2015 - 13:56  message privé !

Ce premier album je l'ai depuis quasiment sa sortie et c'est toujours un régal de se le re-écouter avec ce bon vieux son des années 90. Dismember un des 4 groupes pilier fondateur du old school death metal suédois avec Entombed, Unleashed, Grave et qui a su résister contre vent et marée à toutes les modes. J'adore aussi le mcd suivant "pieces" mon premier Dismember avec le clip mémorable de "soon to be dead" !

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mercredi 4 mars 2015 - 13:19  message privé !

Je ne connaissais pas du tout Dismember, et je dois avouer que cette découverte ne m'a fais ni chaud ni froid. Pas mon truc.

Note donnée au disque :