Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFatal › Barbarism

Fatal › Barbarism

13 titres - 45:19 min

  • 01/ [Mer:Dei Ktusi L'Muti]
  • 02/ Killed in Kaptivity
  • 03/ Stain Remover
  • 04/ Bodies Thrash
  • 05/ K.Y.N
  • 06/ Ultimate Suffering State
  • 07/ The Black Emperor Viktory
  • 08/ Tribes Of Khenda
  • 09/ Designed To Be Blind
  • 10/ Inkutaneus Pakt
  • 11/ Apokalust
  • 12/ Zhong-Ma Unit
  • 13/ Outro

enregistrement

Produced by Fatal & Kris Belaen. Engineered, Mixed & Mastered by Kris at the CCR Studio, Zulte, Belgium, January 2006.

line up

Skull : Voice / John : Guitar / Olivier : Guitar / Kristofer : Bass / Boban : Drums

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
brutal death / thrash

"Fin" n'est pas vraiment l'adjectif le plus adéquat pour décrire le bien nommé quatrième album des deatheux de Fatal, " Barbarism "... Comme le suggère d'entrée la (très classe) pochette, c'est une musique aussi légère qu'un troupeau de rhinos en rut que l'on se prend dans les cages à miel. En effet, le brutal death (enveloppé d'une bonne couche de thrash) de ces Normands n'est pas exactement des plus subtils, même si chiadé techniquement et très très bien produit. Autant le dire tout de suite : on est en terrain connu, rien de nouveau sous le soleil - même si les Fatal n'ont sûrement pas la prétention d'être originaux, et s'en sortent bien dans leur (classique mais efficace) créneau, et c'est bien là l'essentiel finalement... Le problème inhérent à tous ces groupes de brutal death "classiques" est leur propension à lasser au bout de quelques écoutes, et Fatal n'echappe malheureusement pas à la règle. Dans une scène surchargée de clones, on ne peut pas blâmer un auditeur un minimum exigeant de privilégier la recherche de nouveauté sur l'efficacité : " Barbarism " le bien nommé ne comble pas ces attentes. Tout est malgré tout très bien foutu : les compos oscillent entre gros brutal death d'obédience polonaise (Vader & Decapitated en tête) parfois bien technique (certains riffs évoquent Necrophagist) et death / thrash péchu aux riffs mélodiques tout droit sortis d'un album de The Haunted bonne époque. Ca a le mérite de ne pas être trop linéaire : ça ne blaste pas tout le temps, ça ne grunte pas tout le temps non plus, les riffs sont relativement variés. Ca n'empêche qu'un sentiment sous-jascent de déjà-vu harmonique et un certain manque d'ambiance (malgré interludes et samples) m'empêche d'apprécier cet album de Fatal, qui reste un disque plein de pêche bien remuant, propre, professionnel, mais pas assez personnel. Conclusion : ça doit sûrement tuer en live, mais je ne peux m'empêcher de somnoler à mort à l'écoute de " Barbarism "...

note       Publiée le jeudi 10 mai 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Barbarism".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Barbarism".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Barbarism".