Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAura Noir › Black Thrash Attack

Aura Noir › Black Thrash Attack

cd | 10 titres

  • 1 Sons Of Hades
  • 2 Conqueror
  • 3 Caged Wrath
  • 4 Wretched Face Of Evil
  • 5 Black Thrash Attack
  • 6 The Pest
  • 7 The One Who Smite
  • 8 Eternally Your Shadow
  • 9 Destructor
  • 10 Fighting For Hell

enregistrement

Recorded and mixed between 20th and 23rd of June 1996 by Kai Halvorsen. Mastered by Vargnatt.

line up

Blasphemer (guitare), Carl Michael Eide (Bass, Drums, Guitar, Vocals), Apollyon (Bass, Drums, Guitar, Vocals)

remarques

Agressor (aka Carl-Michael Eide / Czral) joue la basse, la guitare et le chant sur la 01, 03, 05, 07, 09, accompagné par Apollyon à la batterie. Apollyon joue la basse, la guitare et le chant sur la 02, 04, 06, 08, 10, accompagné par Agressor à la batterie.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
thrash metal
Styles personnels
black thrash attack

Album culte ! Aura Noir, à la base projet solo de Carl-Michael Eide - accompagné depuis "Dreams Like Desert" par Apollyon, se voit ici rejoint par Blasphemer (Mayhem). Le line-up enfin stabilisé, le trio nous pond donc ce premier vrai album, "Black Thrash Attack", véritable concentré de tubes black / thrash immortels puant la classe et la transpi à plein nez. Bête et méchant, mais loin d'être bateau : Aura Noir a la haine, mais l'exprime malgré tout avec une certaine recherche riffistique, et c'est bien là où se situe tout l'intérêt de cet album, au delà de l'aspect brutal / sans concession - et qui différencie finalement Aura Noir d'un autre groupe de black / thrash lambda. Au delà des riffs ultra agressifs speedés en hammer et de l'extrême agression (héhé) constante dont suinte par tous les pores une véhémence tout droit héritée de l’Allemagne des années 80 se cache une réelle ambiance, présente de bout en bout : la tension ne redescend jamais, car "Black Thrash Attack" est un disque suffisamment varié pour ne pas lasser au bout de trois morceaux. Ceci étant sûrement dù à la construction très schizophrène de l'album : dix morceaux pour deux compositeurs aux personnalités fortes et différentes, s'alternant et se complétant tout au long des quarante minutes. Quand morceau de Czral il y a (plus portés sur la dissonance Voivod-esque et l'ambiance rock'n'roll tout en restant ultra-aggressifs, comme le montre l'énormissime "Caged Wrath", meilleur morceau de l'album à mon humble avis), Apollyon s'en va martyriser les fûts sans réelle finesse; et quand ce dernier prend la six-cordes (ses compos étant plus axées sur la brutalité sans concession : pas de réelle recherche harmonique mais une sauvagerie franchement jouissive), Czral l'accompagne à la batterie, faisant preuve de son habituelle classe en la matière - brutalité sublimée par une réelle recherche cymbalistique et une science du break impressionnante. Cette ambivalence n'empêche heureusement pas une certaine cohérence générale, sûrement apportée par Blasphemer - même si je me suis toujours demandé à quoi il servait réellement hors-live, puisqu'il ne compose pas (hormis le "tube" de l'album, "Black Thrash Attack", composée avec Czral). Galette jouissive as fukk et donc hautement recommandée, qui ravira autant les fans de bon gros thrash-metal ultra-speedé que les amateurs de Darkthrone (dont l'influence est présente tout au long du skeud) et de black norvégien sauvage à la prod necro et aux harmonies recherchées. FIGHTING FOR HELL !! 5,5/6

note       Publiée le jeudi 10 mai 2007

partagez 'Black Thrash Attack' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Black Thrash Attack"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Black Thrash Attack".

ajoutez une note sur : "Black Thrash Attack"

Note moyenne :        18 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Black Thrash Attack".

ajoutez un commentaire sur : "Black Thrash Attack"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Black Thrash Attack".

Dioneo › mercredi 28 janvier 2015 - 19:25  message privé !
avatar

Séquence BLEUAAARGGGHHH Occulte du soir entamée... Cervicales emportées. Ce machin arrache aux petits (m)oignons, ouep ! (M.rc. Bl.p, décidément, sur ce coup).

Note donnée au disque :       
DesignToKill › jeudi 11 septembre 2014 - 13:32  message privé !

ça tue !

Note donnée au disque :       
vargounet › lundi 16 janvier 2012 - 22:51  message privé !

J'aime bien ce groupe ! Ne pas oublier Deep Tracts of Hell qui envoie sévèrement la sauce ...

Note donnée au disque :       
michel rocard › jeudi 20 mars 2008 - 01:33  message privé !
Ca dévertèbre toujours autant d'la cervicale ce truc. Soyons bien clair, y'a pas un gramme de finesse mais c'est pas chiant comme du Marduk pour autant (arf, ça m'a echappé) grace au surpuissant feeling rock'n'roll/anar/nihiliste tout ce que tu veux de mauvais et qui fout le boxon. Si le "Monumental Possession" de DHG est le Master du black, alors celui-ci en est le Kill'em all. Tuerie thérapeuthique. 5,5 aussi.
Note donnée au disque :       
toxine › mercredi 6 février 2008 - 19:37  message privé !
C'mon Aggressor!!!!!