Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTherion › Of darkness...

Therion › Of darkness...

cd • 8 titres • 39:32 min

  • 1The return
  • 2Asphyxiate with fear
  • 3Morbid reality
  • 4Megalomania
  • 5A suburb to hell
  • 6genocidal raids
  • 7Time shal tell
  • 8Dark eternity

enregistrement

Sunlight studios, Septembre 89.

line up

Christofer Johnsson (guitare, chant), Peter Hansson (guitares), Erik Gustafsson (basse), Oskar Forss (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
death metal

Ah il avait tout pour me plaire cet album ! Pensez donc, les débuts death metal bien "necro" d'un groupe reconnu qui oeuvre désormais dans un tout autre genre. En général c'est de qualité : Amorphis, Sentenced, Anathema et j'en passe, mais dans le cas de Therion, ce premier album, bien que loin d'être mauvais, ne casse vraiment pas trois briques. Voilà c'est dit, vous pouvez partir. Bon pour les deux lourds au fond qui veulent en savoir plus (j'aime imaginer que des amateurs de death metal me lisent, on peut toujours rêver), "Of darkness" prend les choses là où des groupes comme Carnage, Entomed ou Dismember les ont laissés. Ajoutez-y un petit côté bien sombre façon Demigod, premier Amorphis et.. bah non vous n'avez pas cet album parce que sinon il déchirerait tout. Nan en fait, si sur la forme ce disque a tout pour plaire aux amateurs d'old school comme moi : son bien roots, ambiance necro, death "à l'ancienne", ce sont les compos qui pêchent. Sans queue ni têtes, sans riffs qui tuent vraiment, les gars s'évertuent à répéter ce qu'ils ont docilement appris, et le recrache bêtement. Si l'esprit est là, le fond se révèle bien lisse : les breaks tombent n'importe quoi (les blasts sont placés n'importe comment), les riffs s'enchaînent sans logiques, très répétitifs... Alors certes le côté très brutal de la chose (je pense souvent au "Symphonies of sockness" de Carcass cf "Morbid reality") se voit renforcé, mais la cohérence n'est pas là... "Of darkness..." se montre ainsi comme un disque de fan de death old school, spontané et brutal as hell, mais qui n'atteint nullement la cheville de ses influences, trop dispersé qu'il est. 3/6 tout de même pour cette ambiance super sombre qui s'en dégage, merci le chant de christoffer jonsson et la prod "made in Sunlight". A suivre...

note       Publiée le vendredi 20 avril 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Of darkness..." en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Of darkness...".

notes

Note moyenne        4 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Of darkness...".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Of darkness...".

zugal21 › vendredi 9 octobre 2020 - 23:04 Envoyez un message privé àzugal21

le son est très bon, la voix est très bonne , mais l'ensemble blesse un tant soit peu mon coeur d'une langueur monotone en fait

Note donnée au disque :       
Azzathor666 › mercredi 15 septembre 2010 - 16:49 Envoyez un message privé àAzzathor666

Ben pour moi j aime bien cette album, malgré que j ai découvert Therion avec l album Secret of the Runes, qui est quand même, et de loin, très diffèrent de ce premier album. j ecrit ma critique en écoutant la chose, et je peu dire que l album comporte quelque bon vieux blast a l ancienne, et que les vocaux sont asser bon pour le temps. pour un retour au source, je dirait que cette album représente bien sont époque. un son bien old school. j aime bien mais sans plus.

Note donnée au disque :       
pyosisified › mercredi 10 juin 2009 - 22:30 Envoyez un message privé àpyosisified

Morbid Reality vole le riff du refrain de Burnt to a Crisp, de l'album Reek of Putrefaction donc et pas "Symphonies of sockness" me semble-t-il (précision essentielle je sais :p ). Pour le reste tout à fait d'accord avec la chronique, le niveau est bon mais les compos faiblardes.

KlaY › dimanche 22 avril 2007 - 09:13 Envoyez un message privé àKlaY
Oui, y'a des amateurs de death qui te lisent. Bref. J'aurais pas dit mieux, ça donne en effet un espèce de mix entre le gras d'un Carnage (blasts inclus) et le sombre de Demigod, c'est assez pesant je trouve... pas mauvais mais à côté des précités, largement dispensable, quitte à écouter du gras et sombre autant se tourner vers Demigod ou d'autres finnois du genre.
noar › vendredi 20 avril 2007 - 13:30 Envoyez un message privé ànoar
Je les avais vu à LA LOCO y'a qq années et ils avaient déja jouer peu de titres de Theli. Ah ce Siren of the Woods!!