Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCrisantemo Del Carrione › Fiore di passione

Crisantemo Del Carrione › Fiore di passione

cd • 11 titres

  • 1Intro
  • 2Crisantemo del Carrione
  • 3Chanson Chantal
  • 4Le portrait des ombres
  • 5Le noir du boulevard
  • 6Marmi a Venezia
  • 7Laguna...
  • 8Atto di dolore
  • 9Essenza fatale
  • 10Il ballo della peste
  • 11Voyage en hiver

line up

Lisa Pizzighella (violoncelle), Alessandro Cucurnia (chant, guitare, synthés, batterie, mandoline, piano), Mario D'Andrea (basse, orgue, violon, accordéon), Daniele Caboni (guitare), Simone (guitare sèche, basse)

remarques

chronique

J'aimerais vous convier à vous arrêter un instant sur ce pont, à laisser la nuit vous bercer, à écouter couler le fleuve Carrione...il charrie en ses flancs tant d'histoires anciennes sur la ville de Carrara que la tradition orale a tenté de préserver des ravages du temps. S'inspirant des travaux du professeur Gemigami qui a passé sa vie à collecter un maximum de documents concernant ces histoires et légendes, les Italiens de Crisantemo del Carrione nous proposent une rencontre poignante entre tradition et modernité, mariant rock gothique, cold wave avec des touches d'instruments traditionnels un peu à la manière de And also the trees ou des Roumains de Arc Gotic. Usant de la langue italienne et française, le groupe nous promène dans des atmosphères nocturnes et baignées de tristesse, une sorte de cabaret tragique battant le pavé. La voix profonde de Alessandro Cucurina contribue certes à l'efficacité des climats mais ce serait nier l'instrumentation parfaitement équilibrée qui l'épaule (le clavier de 'Le noir du boulevard' est amer à souhait, l'accordéon de 'Crisantemo del carrione' parfaitement mêlé au feeling cold wave de la chanson et que dire de l'inquiétant violon de 'Marmi a Venezia'...). Pour peu que l'on se prête au jeu, ce sont bien les spectres d'une autre époque qui semblent se couler le long des chapelles, laisser leur regard se perdre sur la lagune de Venise sous une lune d'argent. Personnellement, j'ai été totalement séduit par ce théâtre d'ombres, ces représentations romantiques et tragiques menées au coeur de la nuit...magie de l'Italie ?

note       Publiée le mercredi 18 avril 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Fiore di passione".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fiore di passione".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fiore di passione".

Rosarius › mardi 13 juillet 2010 - 02:38  message privé !

Un album splendide, un chef d'oeuvre de musique Goth. Des atmosphères nocturnes et magiques, d'une autre époque. Bref, je répète ce qui a déjà été dit, ou plutôt, je le consolide. Il ne faut pas passer à côté de cette perle Italienne. Mention spéciale pour "Chanson Chantal".

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mercredi 1 juillet 2009 - 13:11  message privé !
avatar

grandiose, faut que je me plonge dans And also the trees et Ianva du coup - quelle voix, quel accent, et quelle teinte cuivrée, crépusculaire, comme un Naevus cabaret - miam

Azralth › vendredi 17 août 2007 - 11:50  message privé !
Tout le style et l'ambiance qui se dégage m'envoie à penser à Ianva. Et j'ai totalement accroché, dommage que je ne puisse parvenir à acheter le cd nulle part.
viviane › samedi 5 mai 2007 - 22:30  message privé !
j'ai commencé à écouter l'album et vraiment très bon!
Twilight › jeudi 3 mai 2007 - 22:44  message privé !
avatar
http://www.myspace.com/crisantemodelcarrione ; ça peut vous aider ? ;0)