Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHorrified › Animal

Horrified › Animal

9 titres - 33:46 min

  • 1/ Hypnos
  • 2/ Forbidden knowledge
  • 3/ Ghost
  • 4/ Redemption
  • 5/ Davolta varos
  • 6/ Under the roots
  • 7/ Evol morena
  • 8/ Empty moment
  • 9/ Funny man

enregistrement

Non renseigné.

line up

Gore (chant), Stauros (guitares), Thanos (basse)

remarques

musicien session : Stelios (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
dark/death metal

Peut-être vous l'ignorez encore, mais Horrified fait partie de ces très très rares découvertes "coup de cœur" que j'ai pu faire grâce aux cds promos... Quelle claque fut ce "Deus diabolus inversus", à l'heure actuelle encore, cet album me file encore des frissons dans son style dark/death horrifique.. C'est donc naturellement que je me suis à acquérir leur discographie. Cet "Animal" est donc leur deuxième album, beaucoup plus proche de "Deus..." que de "Gardens...". On oublie les expérimentations classiques, on ne conserve que quelques parties de flûtes étranges, on jarte les compos longues et torturées, et on s'attache plutôt à pondre des morceaux plus catchy et porté sur les arrangements. Et en cela "Animal" est rudement bien foutu. Gros son, cohérence des morceaux, chant varié, expérimentations "maisons" ("Funny man" qui part complètement en couilles...)... Oui mais, "Animal" ne possède ni l'originalité de "Gardens", ni l'obscurité de "Deus". Le groupe est moins inspiré, parfois trop conventionnel, on sent l'orientation vers quelque chose de plus lancinant, de plus insidieux, de plus porté sur les atmosphères de cirque démoniaque. Malheureusement, passé le premier morceau "Forbidden knowledge" super accrocheur et dégageant une bonne ambiance, le groupe se perd un peu dans des ambiances mignonettes, des mélodies peu efficaces ("Empty moment"), ou des riffs qui laissent froid ("Evol morena" par exemple avec son côté arabisant assez raté)... Pour autant le groupe maîtrise déjà nettement l'art des harmonies et des arrangements multiples : pianos, claviers, guitares acoustiques, flûtes... Oui mais quand on connaît la suite, on ne peut que rester sur sa faim. Définitivement déçu pour ma part, car "Deus diabolus inversus" lui est cent fois supérieur tant en termes d'efficacité que d'atmosphères à couper au couteau. A voir cependant si vous cherchez des faces B du groupe héhé...

note       Publiée le lundi 2 avril 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Animal".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Animal".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Animal".

Raven › samedi 3 juillet 2010 - 12:37  message privé !
avatar

la boulette est de moi, je m'en étais rendu compte après coup en voyant la date (en fait la première ligne m'a trahi) mais on peut pas "détagger" une seule chro

pokemonslaughter › samedi 3 juillet 2010 - 11:37  message privé !
avatar

je ne sais pas qui a taggé "farandole des promos", mais celui-là je l'avais acheté !!

pokemonslaughter › lundi 2 avril 2007 - 00:24  message privé !
avatar
aucune idée, faudrait que j'essaye de les contacter un de ces quatre tiens
Hallu › lundi 2 avril 2007 - 00:17  message privé !
Que sont-ils devenus d'ailleurs ?