Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDrop Dead, Gorgeous › In vogue

Drop Dead, Gorgeous › In vogue

  • 2007 - Rise (1 cd)

11 titres - ??:?? min

  • 1/dress for friend request
  • 2/Girl, are you on your
  • 3/E.R
  • 4/Well, i never
  • 5/Knife vs.face round
  • 6/Marietta
  • 7/Are you happy
  • 8/Fashion your seatbelts
  • 9/In vogue
  • 10/Daniel, where's the boat?
  • 11/The show must go on

line up

Danny Stills - Vox/Serenade Aaron - Keys/Voice Kyle - Guitar/Throat Jake - Bass Danny Cooper - Drums

chronique

Styles
hardcore
Styles personnels
emo

Vu le nom, je m'attendais à un truc sérieusement méchant. Et puis ça commence bien, une sorte de screamo ultra classique et mou du genoux, mais sympatique. Puis vint ces espèces de voix claires, chantée à la mode punk-rock dans son acception la plus ridicule: niaiserie à tout les étages. On va me dire que je me répète. Certes. Mais sincèrement, vous devriez écouter ces objets mal odorants qui atterrissent dans ma boite aux lettres les jours de pluie. Et encore, Drop Dead, Gorgeous, c'est ce qu'il y a de plus audible dans la marre aux canards, la faute à ses passages hurlés plutôt efficace même s'ils manquent sincèrement de haine / colère, et qu'ils paraissent plutôt faire de la figuration « parce que ça fait bien sur la photo » qu'autre chose. De toute façon, lecteur, tu ne seras pas dupe et tu ne perdras pas ton temps à télécharger les dernières bousasses reçu par l'ami Saïmone...

note       Publiée le samedi 31 mars 2007

partagez 'In vogue' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "In vogue"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "In vogue".

ajoutez une note sur : "In vogue"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In vogue".

ajoutez un commentaire sur : "In vogue"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In vogue".

juj › vendredi 27 juillet 2007 - 00:39  message privé !
dress for friend request, haha, on sent le lyriciste profond