Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLegion Of The Damned › Sons of the Jackal

Legion Of The Damned › Sons of the Jackal

10 titres - 37:27 min

  • 1/ Sons of the jackal
  • 2/ Undead stillborn
  • 3/ Avenging archangel
  • 4/ Death is my master
  • 5/ Sepulchral ghoul
  • 7/ Infernal wrath
  • 8/ Atomicide
  • 9/ Ten horns arise
  • 10/ Diabolist

line up

Harold Gielen (basse), Maurice Swinkels (Chant), Richard Ebisch (Guitares), Erik Fleuren (Batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
thrash metal
Styles personnels
thrash death

Legion of the damned ou comment se débarrasser d’un passé un brin encombrant. En effet derrière ce « nouveau groupe », on retrouve l’intégralité des anciens Occult, certainement lassés d’être considérés comme « l’ancien groupe de Rachel de Sinister » (enfin, ex-Sinister, maintenant). Affublés d’un nouveau nom, les petits gars reviennent donc en force avec un premier album en 2006 (Malevolent rapture, pas écouté) puis partent en tournée avec Cannibal corpse puis Sodom durant le second semestre 2006, et trouvent même le temps d’enregistrer ce deuxième album, avant de partir accompagner Celtic frost et Kreator sur la route. Et bon, là forcement on s’interroge sur le secret d’une telle productivité alors qu’en fait c’est vraiment super simple, les mecs de Legion of the damned, ils ne se font pas chier. La recette n’a pas varié d’un pouce depuis la période Occult, à savoir un gros mélange de riffs Thrash et de vocaux Black Death, porté par une production en béton (ça c’est un peu nouveau par contre), avec guitares acérées et pilonnage rythmique de rigueur. On peut quand même remarquer que, l’expérience aidant, les bataves ont bien pris le coup pour composer des morceaux efficaces… et d’une linéarité à toute épreuve. En fait, c’est vraiment à ce niveau que le bât blesse, et même si l’album est relativement court (37 min), on reste quand même sur l’impression d’avoir entendu 10 fois le même morceau, qui ressemblerait lui-même pas mal à ce que les mêmes gars faisaient déjà 10 ans auparavant. Du coup, même en étant bien conscient que les gars mettent beaucoup d’énergie dans ce qu’ils font, je reste très mitigé sur le résultat, qui a néanmoins le mérite d’envoyer grave… c’est un peu juste...

note       Publiée le vendredi 23 mars 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sons of the Jackal".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sons of the Jackal".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sons of the Jackal".

metalgrave › jeudi 20 janvier 2011 - 09:03  message privé !

rien d'original c'est vrai que sa tourne un peut en rond mais un putain de son . ça bastonne dur

kama › samedi 24 mars 2007 - 18:43  message privé !
Je crois les avoir vu en 1ere partie de Satyricon. Si c'etait eux, c'etait pas bien glorieux.
pokemonslaughter › vendredi 23 mars 2007 - 19:08  message privé !
avatar
ouais, tout pareil.. déçu...