Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTangerine Dream › Miracle Mile

Tangerine Dream › Miracle Mile

11 titres - 41:13 min

  • 1 Teetering Scales 3:39
  • 2 One For The Books 3:04
  • 3 After The Call 5:11
  • 4 On The Spur Of The Moment 3:00
  • 5 All Of A Dither 3:24
  • 6 Final Statement 3:14
  • 7 In Julie's Eyes 3:15
  • 8 Running Out Of Time 3:30
  • 9 If It's All Over 4:34
  • 10 People In The News 5:10
  • 11 Museum Walk 3:12

line up

Edgar Froese (keyboards, synthétiseurs, basse et guitares), Paul Haslinger: Keyboards et synthétiseur

chronique

Styles
electro
Styles personnels
mÉ new berlin school

Après le départ de Franke et la parution d’Optical Race, beaucoup de fans du Rêve Mandarin abdiquèrent quand à son avenir. C’était mal connaître Edgar qui encore une fois sortira un lapin de son chapeau, question d’étonner et de surprendre fans et médias. Et non, le vieil érudit n’a pas vidé les tablettes de son studio, bien que des pièces comme Teetering Scales, Running Out Of Time et People In The News ont des airs de déjà entendus. Miracle Mile est le fruit du talent et de la complicité de Haslinger et Froese, un duo qui aurait fait des ravages. Car Miracle Mile n’as pas grands faiblesses pour une trame sonore que, donnons à Edgar ce qui lui revient, je classerais parmi une des meilleurs de Tangerine Dream. En fait, je n’ai jamais compris le mutisme de la presse, ni l’absence promotionnelle autour de Miracle Mile, un film hautement patriotique. Teetering Scales, After The Call et People In The News sont des bijoux séquentiels d’une violence inouïe, notamment People In The News qui est ultra pesant, avec de lourds riffs sur un beat infernal. Hyper rapide et stressant à l’os, All Of A Dither aurait été un classique pour DJ. Un titre aussi pervers que Prodigy nous sert aujourd’hui. Mais Froese et Haslinger n’ont pas seulement versés dans la facilité des rythmes séquentiels débridés. One For The Bookset et une superbe mélodie qui démontre clairement l’impact musical de Haslinger sur TD, ainsi que son immense talent au piano qu’il rend léger et circulaire, défilant comme une séquence acoustique. Running Out Of Time est une autre superbe ballade qui semble sortir des sessions de Risky Business, un beau titre qui aurait fait un hit au FM à cette période. Museum Walk et If It's All Over sont 2 autres ballades qui utilisent de beaux arrangements orchestraux, tant ils sont imbibés de strates violonées intenses et romantiques, comme à l’époque du cinéma noir et blanc. Et que dire de In Julie's Eyes? Un étrange rythme menaçant qui progresse dans les vapes d’un violon tortueux sur un martèlement hypnotique, gage qu’Edgar a encore la flamme pour les titres sombres. Bref, un très bon cd qui vaut amplement le détour et qui devrait trouver sa niche dans toute collection de Tangerine Dream; pas seulement par avidité de collectionneur, mais pour sa musique hautement stylisé.

note       Publiée le jeudi 22 mars 2007

partagez 'Miracle Mile' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Miracle Mile"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Miracle Mile".

ajoutez une note sur : "Miracle Mile"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Miracle Mile".

ajoutez un commentaire sur : "Miracle Mile"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Miracle Mile".

nowyouknow › lundi 23 avril 2018 - 08:37  message privé !

Le film est étrange. Gros potentiel, très partiellement exploité dans une série b bien fauchée... Même la nana est vilaine

Aladdin_Sane › samedi 21 avril 2018 - 20:43  message privé !

Cette BO vient de ressortir en vinyle pour le Record Store Day. Je la trouve réussie même hors contexte du film (que je n'ai toujours pas vu). J'aimerai bien également un repressage de Near Dark et The Keep (on peut toujours rêver).

Note donnée au disque :       
Misquamacus › lundi 13 juillet 2015 - 00:33  message privé !

Une musique de film, c'est avant tout provoquer une émotion et instaurer une ambiance. En cela "Miracle Mile" est une réussite. Le film est également excellent.

ForceMajeure › mardi 27 mars 2007 - 08:56  message privé !
Exact : Exit différe énormément de Phaedra, mais il diffère - à mon avis - encore plus de Miracle Mile. Car dans Miracle Mile (en fait dès le départ de Chris et pour tout ce qui suit) ce qui manque terriblement c'est l'imagination. Chacun a son (ses) style de musique préféré, mais je pense qu'on sera tous d'accord pour dire que la bonne musique, c'est celle qui procure de l'émotion, celle qui fait vibrer. Miracle Mile au mieux me laisse froid, au pire m'agace, alors que Exit qui est loin d'être mon préféré de la période Schmoelling, possède des morceaux qui me font vibrer (le 1er entre autre, ou Chorozon) Pour en revenir à Miracle Mile : nul
Note donnée au disque :       
la sagesse du destin › dimanche 25 mars 2007 - 13:14  message privé !
(suite)Le seul problème est que les albums qui ont suivi, avec les années "Johannes", ont été tout aussi géniaux mais sensiblement différents dans leur structure et leur texture.C'est pour cela que vous ne remettez pas en cause le nom de "tangerine Dream" dans cette période.Mais "Exit" me parait plus proche de "Miracle Mile" que de "Phaedra" malgré le même éloignement. Je pense que chacun voit plutôt la fin de TD dans la période ou le courant passe moins entre le groupe et l'auditeur,ce qui est tout à fait respectable.Peut-être avez vous compris que pour moi ce moment n'était pas encore arrivé.
Note donnée au disque :