Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHate Forest › Sorrow

Hate Forest › Sorrow

7 titres - 31:58 min

  • 1/ Cold of the grave
  • 2/ Fullmoon
  • 3/ What the ruins rember
  • 4/ Fog
  • 5/ As the sunlight dies
  • 6/ Night harvest
  • 7/ Chambers of the winds

enregistrement

Enregistré à l'automne-hiver 2004.

remarques

Bien que n'ayant jamais (à ma connaissance!) tenu de propos relevant de l'idéologie nazi, les membres de Hate Forest entretiennent avec la mythologie Aryenne et une certaine interprétation de la philosophie Nitzschéenne des rapports largement ambigüs. La présence de Hate Forest sur ce site ne signifie en aucun cas l'adhésion, même partielle, de la rédaction de Guts of Darkness aux idées véhiculées par le groupe.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Les titres de "Sorrow" n'ont ni début ni fin. Ils jaillissent en hurlant, se déroulent en hurlant et s'arrêtent net, comme une coupure de courant. Après la parenthèse "Battlefields", Hate Forest redevient opaque, sourd, massif... impitoyable. Dans la lignée plus écorchée d'un "Purity", les guitares ne lâchent pas une seconde la triple croche et déversent leur flot d'accords monstrueux sur le martèlement inamovible d'une boîte à rythme plus cinglante que jamais. Avec un son plus précis mais toujours profondément brut et sale, des thèmes mélodiques plus dessinés et des lignes vocales plus distinctes, Hate Forest épaissit encore son propos animal d'une dimension plus "musicale" qui ne déforce en rien son indéfectible pouvoir d'anéantissement. Un peu moins autistique, un peu moins morte peut-être comme elle déroule des riffs plus extravertis, cette musique est néanmoins profondément malade, amputée de tout un pan d'humanité dont la seule véritable trace reste cette voix fondamentalement hostile, lourde et brutale. "Sorrow" montre que "The most ancient ones" et "Purity" ne suffisaient pas, et que la démarche primitive du groupe ukrainien se s'épuise pas si facilement. Entre sa linéarité aveugle et insoutenable et la perversité accrue de ses notes qui s'enchaînent, le quatrième album de Hate Forest est une sorte d'apothéose primaire et totalement impitoyable... la meute est de retour, et elle vient par ici.

note       Publiée le samedi 17 mars 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Sorrow" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Sorrow".

notes

Note moyenne        22 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Sorrow".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Sorrow".

azfazz Envoyez un message privé àazfazz

15 ans plus tard, comme ça, sans prévenir, Hate Forest est de retour avec un "Hour of the Centaur" tout juste sorti en ce jour de noël, qui est juste la continuité normale de cet œuvre au noir, comme si le temps n'avait pas eu de prise...

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Sorrow est un excellent album, sans arriver à la cheville du parfait Purity. Par contre ces coupures de feignasse desservent énormément l'album, dommage.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor Envoyez un message privé àKlarinetthor

je ne suis pas en mode chat/fouin aujourd'hui, tout va bien... oui HF c'est un peu l'ancestre du blackgaze, mais ca te dissout les os et te glace le sang comme l'acide du meme nom. Tout est dans l'ambiance.

Note donnée au disque :       
DesignToKill Envoyez un message privé àDesignToKill

c'est chiant comme la pluie ce truc...monotone

Note donnée au disque :       
Klarinetthor Envoyez un message privé àKlarinetthor

La partie Hate forest du split avec Ildjarn... toujours aussi bon, avec ce son méchant, meme si plus rond qu'avant il me semble (ça fait un bail que j'ai pas ressorti mes petits HF qui trouent)

Note donnée au disque :