Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOMike Oldfield › Exposed

Mike Oldfield › Exposed

5 titres - 93:40 min

  • CD 1
  • 1 Incantations (Part 1, 2) 26:31
  • 2 Incantations (Part 3, 4) 20:50
  • CD 2
  • 1 Tubular Bells Part 1 28:42
  • 2 Tubular Bells Part 2 12:00
  • 3 Guilty 5:37

enregistrement

Enregistré au Wembley Conference Center, lors de la tourée Incantations en 1979.

line up

Marigo Acheson (chœurs), David Bedford (percussion, orchestrations), Phil Beer (guitares, voix), Sebastian Bell (trompette), Debra Bronstein (chœurs), David Bucknall (violoncelle), Liz Butler (violon), Ross Cohen (violon), Diane Coulson (chœurs), Mary Creed (chœurs), Tim Cross (claviers), Ben Cruft (violon), Danny Daggers (violon), Melinda Daggers (violon), Liz Edwards (violon), Mary Elliott (chœurs), Jessica Ford (violoncelle), Emma Freud (chœurs), Mike Frye (percussion), Ray Gay (trompette, flûte), Clara Harris (chœurs), Cecily Hazell (chœurs), Nicola Hurton (violon), Ralph Izen (trompette, flûte), Jonathan Kahan (violon), Joe Kirby (basse), Wendy Lampitt (chœurs), Pete Lemer (claviers), Catherine Loewe (chœurs), Pauline Mack (violon), Ringo Mcdonough (bodhran), Donald Mcvay (violon), Benoît Moerlen (percussion), Pierre Moerlen (percussions et chœurs), Collins Moore (trompette, flûte), Chris Nicholls (trompette), Mike Oldfield (guitares, basse, percussions et claviers), Vanessa Park (violoncelle), Pekka Pohjola (basse, guitares), Jane Price (violon), Maddy Prior (voix), Nico Ramsden (basse, guitares), Simon Salminen (trompette, flûte), Emma Smith (chœurs), Dick Studt (violon), Nigel Warren-green (violoncelle), Nick Worters (basse)

chronique

Styles
progressif
Styles personnels
progressif symphonique

Fraîchement sorti de sa thérapie, Mike Oldfield a des idées de grandeur. Incantations et une vaste tournée avec un orchestre symphonique. Un projet ambitieux qui coûtera les yeux de la tête, fléchissant l’opinion rébarbative que Mike Oldfield a contre les albums en concert. Mais Oldfield a peu de choix, sa tournée coûte très cher et Virgin encaisse de solides pertes financières, d’où Exposed. Et il faut comprendre la position d’Oldfield; sa musique étant hautement travaillée en studio qu’il est très difficile de la présenter en concert. Cela se fait, pour un concert, mais pour un live que le public entendra fois après fois, il y a une différence. Et, toujours aussi méticuleux, le jeune multi instrumentaliste Anglais nous offre un excellent album double, en concert. Le CD 1 contient un condensé de Incantations. Une belle version, un peu plus rapide par contre, rendue avec grâce et noblesse. Les subtilités sont respectées et la synchro est parfaite. La guitare de Oldfield est sulfureuse parmi un ensemble qui se colle aux structures de l’œuvre originale. Il n’y a pas d’improvisation et les séquences où MO est seul avec sa guitare sont rendues sobrement afin que tous les musiciens s’y retrouvent. La prestation est superbe et un des moments forts est la prestation de Maddy Prior à la fin de la partie 2, avec les percussions tribales. Du talent à l’état brut. La partie 3 est assez bien réussie, la partie la plus symphonique avec les mesures les plus compactes sur l’œuvre. La guitare d’Oldfield coule admirablement bien parmi les percussions xylophonées et les strates des violons, violoncelles. L’interprétation de la 4ième partie est tout aussi sublime avec la participation de la foule qui claque des mains tout en accompagnant Maddy Prior au chant. Un moment tout à fait sublime pour un enregistrement en concert. Le doux piano de Tubular Bells perce les pénombres de la salle. La 1ière partie est jouée intégralement, mais avec un rythme plus animé qui prend même une tangente funky par endroits. En fait, il y a plusieurs modifications à l’œuvre originale, mais en aucun moment ses petits arrangements maisons ne diminuent la valeur. Il y a peut-être la finale, où la voix présentatrice des instruments est absente, mais la présentation respecte une évolution parfaite en égard des évolutions culturelles. Plus courte, la 2ième partie conserve son charme diabolique sur de superbes arrangements. Un titre plus vivant, plus léger qui me fait regretter l’original. L’encore nous présente pour la 1ière fois Guilty, une pièce aux rythmes tubulaires qui ondulent sur un tempo disco-rock avec une grosse section à cuivre. La finale reprend quelques bribes harmonieuses de Tubular Bells. Exposed est un bon album live, avec les défauts d’un Live. Une pâle restitution, des manquements, des bouts que l’on aurait imaginé autrement, bref, un album en concert reste un album en concert. J’y ai plus apprécié la version de Incantations que la version de Tubular Bells. Oldfield et son orchestre y ont mis toute la gomme pour être assez fidèle à la version en studio. Ils y sont presque parvenus, alors que Tubular Bells est beaucoup moins réussi, si l’on compare à la version de la BBC, tenue en 73 et en 74.

note       Publiée le lundi 12 mars 2007

partagez 'Exposed' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Exposed"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Exposed".

ajoutez une note sur : "Exposed"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Exposed".

ajoutez un commentaire sur : "Exposed"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Exposed".

SEN › samedi 28 février 2015 - 00:23  message privé !

Et 3 € toujours le double live en vinyle de Mike Oldfield quasi neuf ! J'aime nettement moins ce qui va suivre, ce live est un peu le point finale de mon intérêt pour sa discographie...

Note donnée au disque :       
aur › jeudi 26 mai 2011 - 20:58  message privé !

à noter : la présence des arrangeurs et instrumentistes : David Bedford, Pierre Moerlen, Benoît Moerlen, Peter Lemer, Pekka Pohjola

avec un tel line-up, ce live ne pouvait que tutoyer les sommets d'un lyrisme parfois trop, mais bon, c'est du Oldfield qui va au bout de lui-même et sort ses tripes :

un jeune homme authentiquement mystique, celte, épris d'absolu et de mystère, et qui lance son incantation ultime.

Amateurs du Pierre Moerlen's Gong première période : venez faire un tour par ici !!!

Note donnée au disque :       
BelleStar › samedi 29 août 2009 - 14:39  message privé !

Excellent live.Incantations version plus courte, tout aussi bonne, mais moins ennuyeuse, Tubular Bells joué avec maestria mais dans une version un peu plus enlevée.Un très bon disque.

Note donnée au disque :       
Logosman › mardi 8 mai 2007 - 20:47  message privé !
Grosse réussite que ce live de sieur Oldield. Une version de Tubular Bells plus enlevée et energique à laquelle il manque néanmoins le splendide final qu'on lui connaît. Et un digest de la saga Incantations bien négociée pour jongler avec la version studio un poil longuette. Cet album retranscrit néanmoins bien la force musicale de la musique à Mike, qui se lâche pour accentuer l'aspect rock de ses prods. C'est finalement le seul live légal qui soit sorti sur cette grand période musicale avant que Mike ne verse vers la pop jackpot malgré quelques retours aux sources bien senties (Crises, Five Miles Out...).
Note donnée au disque :       
ForceMajeure › mardi 13 mars 2007 - 08:33  message privé !
Très bon album de Mike Oldfield. La version d'Incantation est fidèle à l'original tout en étant raccourcie ce qui plaira à ceux qui trouvent Incantations trop long. La version de TB est bonne surtout la 2ème partie qui n'est pas fidèle à l'original et apporte des innovations interessantes.
Note donnée au disque :