Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCAdam Bownik Certamen › A New Life

Adam Bownik Certamen › A New Life

3 titres - 56:51 min

  • 1 A New Life 15:27
  • 2 Chosen Direction 20:47
  • 3 A great revival 20:37

line up

Adam Bownik Certamen : Korg MS - 2000B, ARP Explorer I, Yamaha S30 (Master keyboard) & Yamaha CS1x, Roland JV-1010 & Roland Alpha Juno-1

remarques

Disponible gratuitement sur le site http://www.jamendo.com/fr/album/3772/

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique berlin school

J’aime bien Certamen, un artiste sympathique et prolifique issu de ce mouvement Polonais de musique électronique, la Poland School. Un virtuose qui pousse de fulgurants solos de synthé avec sa sonorité bien personnelle. A New Life est son 4ième opus en 2006. Un titre tout à fait approprié pour le synthésiste Polonais qui s’est marié dernièrement. Certamen pousse aussi sa réflexion, entreprise sur Epicentre, vers une nouvelle aventure musicale. Une aventure disponible gratuitement sur le site http://www.jamendo.com/fr/album/3772/
L’ouverture de A New Life est tout à fait surprenante. Une intro cosmique truffée de sonorités d’arcades où végètent des bourdonnements multi sonores. Une belle ligne séquentielle, ondulante et bouclée, se faufile dans cette faune sonore pour moduler un rythme qui ne tarde pas à devenir un tourbillon de pulsations effréné sur des percussions aliénées et de furieux solos de synthé. Une ouverture et un titre intense et assez ingénieux mais loin de la sonorité Certamen, honnêtement, je n’aurais pas reconnu Certamen avec A New Life. Le séquenceur devient plus modéré sur des strates enveloppantes et de bonnes percussions séquencées, alliant les univers de Flashpoint. A New Life devient une réflexion sur de belles pulsations, des accords nerveux qui flirtent avec de beaux solos sur des claquements de mains. Et, à la grande surprise, un solo de guitare s’insère parmi les solos de synthés, avec l’arrivée des vocoders. Un moment fort inusité qui donne un second souffle à un rythme toujours frénétique.
Un doux mouvement lent, qui flotte aux grés de belles strates enrobées d’un beau piano. L’intro de Chosen Direction est d’un romanesque et d’une tendresse à soulever les plus beaux souvenirs lointains. Ce passage harmonieux est bousculé par une séquence plus alerte et un synthé plus sinueux. Le mouvement prend du coffre sur des pulsations et de beaux solos torsionnés. Un crescendo s’installe sur des cymbales ‘’tschitt tschitt‘’ et un mouvement plus aléatoire qui prend finalement forme sur un beau synthé aux solos gras. Enivrant ce passage ondule sur de belles strates et fait fi des menaces lointaines des percussions qui s’annoncent sur les belles nappes mouvantes d’un synthé très moulant. Une suite de bruits hétéroclites cernent un passage qui refuse son évolution et Chosen Direction nous offre des dernières minutes sublimes où le rythme tourne sans prendre d’impulsion, mais gratifiant nos oreilles d’une suite sonore des plus magiques.
Des notes d’un style funky s’imposent sur une étrange pulsation bourdonnante à la sonorité caustique. Sans impulsion particulière l’intro de A Great Revival s’agrippe à un solo tortueux qui se dirige vers un mouvement flottant où les cloches à vaches et les grosses notes détonnent dans cet univers électronique au rythme indécis. Une belle pièce aux multiples modulations qui repose sur une structure libertine, avec une approche funky dance flottante qui s’échange rythmes et atmosphères sur les percussions vaporeuses, uniques à Certamen.
A New Life n’est pas vilain, mais il semble évident que Certamen manque de souffle ou cherche une nouvelle direction musicale. Si les 2 premiers titres sont bien structurés, A Great Revival démontre un relâchement qui indique un possible changement dans l’approche de Certamen. Mais c’est offert gratuitement et les 2premiers titres vous donnent une excellente indication de la carrière et du style de Certamen.

note       Publiée le mercredi 28 février 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "A New Life".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "A New Life".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "A New Life".

mangetout › jeudi 19 mars 2009 - 15:00  message privé !

Il est attachant ce Adam Certamen Bownik, voilà quelqu'un qui n'hésite pas à mettre à disposition GRATUITEMENT toute sa production (plus de 30 volumes sur Jamendo) et quelle production ! Même si elle se situe dans la droite ligne de Tangerine Dream (énormément), Klaus Schulze, Jean-Michel Jarre et Vangelis (pas trop) et l'intéressé ne s'en cache pas, sa musique reste très travaillée, les morceaux sont souvent longs mais construits avec la patience et l'amour du travail bien fait qui est la patte du véritable artisanat dans tout ce que ce mot renferme de respectabilité et de probité, la production est adéquate, ample, bien spatialisée, péchue, on ne s'ennuie pas une seule seconde et les parfois 40 minutes d'affilées passent comme une lettre à la poste, allongé sur un tapis de séquences complexes, voyageant au gré des vents synthétiques. Voilà quelqu'un qui a su surpasser les débats stériles téléchargement illégal/droit d'auteur, l'important pour lui étant de partager ce qu'il a à dire. Quant à ce "New life" il est réellement excellent, plus rythmé, les percussions étant plus présentes sont exécutées de belle façon et le vocodeur faisant son retour fait gagner à l'ensemble un aspect robotique (normal c'est le but de la machine) qui congèle bien la matière et la fait se reluire dans les multiples effets miroirs des superbes enchevêtrements rythmiques.