Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAgony (SUE) › The first defiance

Agony (SUE) › The first defiance

lp • 8 titres

  • 1Storm of the apocalypse
  • 2The first defiance
  • 3Execution of mankind
  • 4Mass manipulation
  • 5Night of the emperor
  • 6Shadow of fear
  • 7Madness reigns
  • 8Deadly legacy

enregistrement

Silence studios, Septembre 87.

line up

Tommy Moberg (batterie), Magnus Sjölin (guitares), Pelle Ström (guitares), Nappe Benchemsi (basse), Pete Lundström (chant)

remarques

chronique

Styles
metal
thrash metal
Styles personnels
thrash metal

A force de fouiner dans les vieilleries thrash des années 80, on finit toujours par tomber sur de véritables petites perles. Vous me voyez venir, Agony en est décidément une. Ce combo, dont on retrouve en son sein un futur Comecon, qui a roulé sa bosse bien comme il faut dès 85 (notamment avec Anti-cimex, lors d'une tournée au Royaume-Uni), nous balance en 88 leur premier et unique album "The first defiance". Soyons clair, ce disque brille par sa qualité et sa hargne. Du thrash bien boeuf et plus élaboré que la moyenne façon premier Vio-lence, Forbidden ou Death angel, éxécuté par une paire de guitaristes d'une précision rare et des compos toutes sidérantes d'inspiration. Dès le premier "Storm of the apocalypse", on comprend tout de suite : intro typique du genre (roulements de toms, accords lachés...) et yaaaaaaa c'est parti pour une véritable cavalcade au pays du thrash. Riffs décochés à 100 à l'heure, rythmiques variés, breaks opportuns, technique mise au service des compos, argh que c'est bon. Le riff de fin est d'ailleurs un des tout meilleurs que j'ai pu entendre dans le style. Et dire que la suite est du même niveau. Le groupe maîtrise parfaitement l'art du riff qui tue, et en balance pile poil ce qu'il faut, ni trop ni pas assez (écoutez moi ce disque, et mettez une de ces daubes pseudo thrash actuelle, et vous allez comprendre le plagiat...) et parvient à les mettre chacun bien en valeur grâce à des structures toutes bien pensées... Que dire de plus, les amateurs du premier Vio-lence peuvent foncer, c'est le même genre ici, avec quasiment le même niveau ! Ces accélérations de rythmes, ces solos qui tombent à point nommé, ces textes débiles et si "charmants" (au sens "nostalgique"), et surtout cette accroche permanente, "The first of defiance" est définitivement un petit bijou dont je ne me lasse pas plus d'un an après son acquisition, malgré bien évidemment un ou deux morceaux un peu en dessous du reste ("Execution of mankind"), il faut bien justifier la note. Une vraie synthèse de ce qui s'est fait de mieux en terme de thrash "américain" dans les 80's... Et le pire, c'est que ce sont des suèdois...

note       Publiée le samedi 24 février 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The first defiance" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The first defiance".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "The first defiance".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The first defiance".

gab Envoyez un message privé àgab
FUCK OF GOTHENBLURP AND CUM BACK TO THE REAL METAL MADNESS! m/ m/ m/
Note donnée au disque :