Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNecros Christos › Triune impurity rites

Necros Christos › Triune impurity rites

23 titres - 60:09 min

  • 1.Nekros Kristos (Temple IX.99) - 2.Daemonomantic Fog Lay Upon The Tombs Of Succoth - 3.Kischuf (Temple VIII) - 4.Christ Was Not Of Goatborn Blood - 5.Nam Ignis Est Umbra Locorum Infernorum (Tmple VII) - 6.Tormented Flesh On The Mount Of Crucifixion - 7.Gate I: Das schwarze Wasser der Toten - 8.Ora Pro Nobis (Temple VI) - 9.Last Rite Of Christ - 10.In Love With Ereskigal (Temple V) - 11.Va Koram Do Rex Satan - 12.Voragem Mortis (Temple IV) - 13.Black Mass Desecration - 14.Gate II: Offenbarungen der Mayrim - 15.Damnation Worship (Temple III) - 16.Impure Burials Prevail - 17.Necromancing The Ghost (Temple II) - 18.Deathless In Spiritual Evil - 19.Conquering Tell Al-Mutesallim (Temple I) - 20.Triune Impurity Rites - I. Skulldoom Of Sumer (Darkness) - 21.Triune Impurity Rites - II. Nazarethical Ram Of Bethlehem (Damnation) - 22.Triune Impurity Rites - III. Blasphemous Graves Open At The End Of Days (Death) - 23.Gate III: Im Schatten des Zikkurath

enregistrement

Enregistré entre juin et octobre 2006 au Sound from Below studio (Berlin)

line up

Mors Dalos Ra (vocaux, guitare, claviers), Black Shepherd Ov Doom (basse), Christhammer (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Tous les connaisseurs de death metal l'attendaient, le précieux est arrivé. Enfin le premier album des terreurs berlinoises Necros Christos. Après de multiples demos, ainsi que quelques splits partagés avec des groupes comme Goat Molestor, Loss ou Teitanblood, et un prometteur mini cd intitulé "Grave damnation", le groupe allemand nous gratifie d'un monstrueux "Triune impurity rites". Pas très friand de death metal à priori, mis à part des groupes comme Argholsent, Crucifier, Stargazer ou Morbius, et surtout pas de brutal death à l'américaine, je savais tout de même à quoi m'attendre avec cette oeuvre. Bien je m'étais trompé car c'est encore plus, oh oui, bien plus. Qu'est ce qui fait la particularité de Necros Christos aujourd'hui? Un death metal d'une insanité et d'une violence rare sans blast beats effrénés et avec une ambiance sulfureuse et occulte à souhait. Le groupe se catégorise comme du Necromantic Doom Death Metal. De doom, le groupe retient des passages ultra lourds, embourbés qui se développent ensuite en des envolées death metal exquises, ou inversement, c'est selon. Mené de main de maître aux vocaux par un très charismatique Mors Dalos Ra, le groupe fait preuve d'une aisance incroyable et ce, à tous les niveaux. Autre particularité: les interludes placés entre chaque morceau qui permettent d'aérer ceux-ci et de renforcer encore plus le côté occulte que Necros Christos s'attache à développer. Ces interludes presque voodoo sont faits de guitares acoustiques, d'incantations et de percussions. Ce disque n'est pas un consommable, il ne fait pas juste trente minutes comme d'autres disques où les morceaux sont enchaînés presque sans queue ni tête. "Triune impurity rites" propose un rituel, une messe noire d'une durée d'une heure, très homogène et avec une production béton. L'oeuvre est parsemée de véritables hymnes, avec en tête "Daemonomantic fog lay upon the tombs of Succoth" et son très beau travail à la batterie, le titre d'ouverture qui annonce la couleur. "Christ was not of goatborn blood" et son refrain entêtant fait également figure de pièce maîtresse et que dire de l'apocalyptique "Vo koram do rex Satan": une amorce directe, sans fioriture, un refrain dévastateur et un développement en milieu de morceau tout bonnement extraordinaire. Et encore je ne vous parle ici que de trois titres, "Triune impurity rites" forme un ensemble indissociable, une véritable oeuvre dans sa définition même. Je dirais même qu'avec l'album "The scream that tore the sky" de Stargazer (avec un death plus technique mais tout aussi inspiré), ce premier album de Necros Christos est une des meilleurs choses qui soit arrivée au death metal ces dernières années. Des disques qui me réconcilient avec le genre. Il va être difficile de faire mieux dans le style, c'est certain et il va également être difficile pour les allemands de faire mieux. Cerise sur le gâteau avec un livret très bien réalisé et un effet réussi sur les photos. Du très bel ouvrage à tous les niveaux pour un album monolithique, recherché, pensé et extraordinaire. Je ne vois pas à l'heure actuelle de meilleur groupe de death metal que celui-ci. Indispensable à tous les fans du genre...et aux autres.

note       Publiée le mardi 20 février 2007

partagez 'Triune impurity rites' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Triune impurity rites"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Triune impurity rites".

ajoutez une note sur : "Triune impurity rites"

Note moyenne :        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Triune impurity rites".

ajoutez un commentaire sur : "Triune impurity rites"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Triune impurity rites".

Raudus › mardi 28 mai 2019 - 21:03  message privé !
avatar

Complètement passé à côté du truc moi aussi. Y'a aucun groove dans ces mid-tempos et les petites ambiances développées par les claviers et interludes importuns ne m'ont pas franchement emballé. J'aime assez le chant, par contre.

Demonaz Vikernes › mardi 19 novembre 2013 - 19:57  message privé !

Tuerie totale. Du studio à l'album, du premier album à la compile de démos, TOUT est réussite, et tout est indispensable. Ce qui se fait de mieux en matière de death, et de loin.

Note donnée au disque :       
Richter › vendredi 8 novembre 2013 - 10:15  message privé !

J'accorde beaucoup d'importance à l'ambiance dégagée par un album et là je suis littéralement servi. J'ai commencé par Doom of the occult et je poursuis avec celui-ci. C'est peut être un groupe hype mais j'adhère carrément à ce qu'ils font.

Note donnée au disque :       
born to gulo › vendredi 6 mai 2011 - 22:54  message privé !

Encof', ça tue

Note donnée au disque :       
vargounet › vendredi 6 mai 2011 - 22:35  message privé !

De rien, tu devrais y trouver ton compte :-)

Note donnée au disque :