Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGöttsching & Hoenig › Early Water

Göttsching & Hoenig › Early Water

1 titres - 48:28 min

  • Early Water 48:28

enregistrement

Enregistré à Berlin, à l'automne 76 en préparation de la tournée New Age of Earth. Restauré et remixé digitalement par Michael Hoenig à Los Angèles en 1995

line up

Manuel Göttsching (Farfisa, ARP, Gibson, Tape Echoes with Revox A77), Michael Hoenig: Yamaha, EMS, Moog, Oberheim

remarques

Pour entendre des échantillons sonores et en savoir plus sur Ashra et Manuel Gottsching, visitez son site web au : http://www.ashra.com/welcome.htm

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique berlin school

Avec le succès de New Age of Earth, Manuel Gottsching pensait faire une tournée de promotion et était à la recherche d’un claviériste de talent, apte à manier le synthé. C’est de cette façon qu’il recruta Michael Hoenig du groupe Agitation Free. Ayant déjà participé, à pied levé, à une série de concert en Australie, avec Tangerine Dream en 1975 et à quelques concerts de Klaus Schulze lors de la période de Blackdance, Hoenig était la personne idéale pour ce projet de tournée. Pour des raisons techniques Gottsching a dû faire sa tournée seul. Mais des heures de pratique et d’enregistrement se sont retrouvées dans les archives de Manuel. Quelques 20 années plus tard, alors que le créateur de E2-E4 effectuait une remonté de ses vieux enregistrements, il remettait l’ouïe sur ses enregistrements. Il communiqua Michael Hoenig qui a remasterisé les bandes, donnant ainsi Early Water. Un long morceau de près de 50 minutes d’une richesse incroyable. Un éclatant croisement entre les séquences sombres et endiablées des années 70, à la TD, et de New Age Of Earth. Une longue impulsion sur une cadence soutenue, sauf pour un court instant, qui séquence qui débute avec un séquenceur ondulant et un rythme en boucle rotative comme on peut l’entendre sur Sunrain. Michael Hoenig est tout simplement étonnant avec son synthé et ses complexes modulations staccato qui se multiplient en fines oscillations échotiques. Cette longue impulsion donne une totale liberté à des permutations qui s’entrelacent dans une variété de couloirs modulaires et de cercles rotatifs envoûtants. La guitare de Manuel Gottsching est sublime avec ses boucles ondulantes qui filtrent ses suaves solos et ses contorsions. La six-cordes sillonne cet univers psychédélique à dimension minimaliste qui roule à fond de train. Un excellent album qui allie les séquences répétitives à des ondulations cycliques des synthés et les fameuses boucles de sa Gibson solidement ancré aux effets de ses tapes Revox à écho. Early Water est un monde d’effervescence sonore. Un album génial dans la lignée des meilleurs enregistrements qu’Ashra, ou Manuel Göttsching, ait réalisé. Un témoin intemporel du magnétisme de la Berlin School. Un peu plus de nuances et de mouvements fondants auraient élevé cette oeuvre au niveau des excellences. Un incontournable qui séduira néammoins les amateurs de MÉ et de Krautrock. Disponible au site d’Ashra ; http://www.ashra.com/welcome.htm

note       Publiée le dimanche 11 février 2007

partagez 'Early Water' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Early Water"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Early Water".

ajoutez une note sur : "Early Water"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Early Water".

ajoutez un commentaire sur : "Early Water"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Early Water".

snooky › lundi 12 octobre 2015 - 08:00  message privé !

Je ne le connaissais pas celui là , Excellent , une belle découverte ! Merci ! :))

Note donnée au disque :       
Fryer › mercredi 16 juillet 2014 - 11:06  message privé !

Il est en effet très bien cet album, pile poil ce que j'aime dans le genre.

Note donnée au disque :       
Pingshifu › mardi 5 janvier 2010 - 16:18  message privé !

Ça m'a jeté par terre... en fait non, ça m'a propulsé dans les airs. Ça doit être ça, l'harmonie des sphères... une réelle symbiose entre 2 musiciens, comme le note pjskyman. À écouter et réécouter, dans des conditions optimales autant que possible (techniques, mais surtout mentales).

Note donnée au disque :       
pjskyman › dimanche 20 juillet 2008 - 23:51  message privé !
Après avoir fortement apprécié et noté E2-E4 de notre ami Manuel seul, je trouve que Early Water est encore plus dense en émotion. Avec ses deux séquences très fortes séparées par ce plongeon fantastiquement long et bon au milieu, je trouve que la collaboration entre ces deux messieurs est bien ficelée, et que le résultat surpasse encore la pièce E2-E4.
Note donnée au disque :