Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFForteresse › Métal noir québecois

Forteresse › Métal noir québecois

6 titres - 50:19 min

  • 1. La moisson de la libertee
  • 2. Une nuit pour la patrie
  • 3. La flamme et le lys
  • 4. De sang et de volontè
  • 5. Metal noir Quebecois
  • 6. Honneur et tradition

line up

Moribond (instruments), Athros (chant)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
true black metal

On est bien loin des meilleurs groupes québecois de metal extrême comme Thesyre, Akitsa et Pagan Hellfire avec ce premier album de Forteresse. Désolé de commencer aussi durement mais c’est pour moi une réalité indéniable à l’écoute de « Métal noir québécois ». Forteresse pratique ce qu’on peut appeler du true black metal, bien que je n’utilise l’expression que très rarement. Du true black metal , en l’occurrence pour moi, c’est des riffs peu inspirés que l’on a déjà entendu un nombre de fois incalculables, un son qui dessert complètement la musique (les sons improbables savent me séduire, prenez l’album de Nuit Noire par exemple), des vocaux dans le plus pur style black metal avec un degré d’originalité égal à 0, et en bonus parfois, un concept plutôt foireux. Ici le concept est clair et on ne saurait émettre un jugement de valeur sur celui-ci, après tout, les groupes parlent de ce qu’ils veulent parler. Cependant, on peut se questionner sur la pertinence de mettre sur sa pochette une photo du violoniste québecois Joseph Allard en appelant son groupe Forteresse et son album « Métal noir québecois ». Alors certes ça rentre dans l’optique de mise en valeur des traditions québecoises énoncée par le groupe au travers de ses textes (« La flamme et le lys », « Honneur et tradition »), mais désolé, je trouve ça bancal. Comme je l’ai dit, au niveau musical, c’est d’un manque d’inspiration flagrant et d’une pratique instrumentale basique qui n’a rien d’efficace. De plus, les morceaux et l’album sont assez longs, ce qui n’arrange vraiment pas les choses. « Métal noir québecois » m’inspire un profond ennui.

note       Publiée le dimanche 11 février 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Métal noir québecois".

notes

Note moyenne        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Métal noir québecois".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Métal noir québecois".

Demonaz Vikernes › mardi 28 février 2012 - 22:21  message privé !

Chopé en Vinyle, c'est définitivement un grand album. Vraiment dommage qu'ils n'aient pas continué dans cette direction...

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mercredi 2 février 2011 - 21:38  message privé !

Ben perso j'ai vachement accroché sur le truc moi ! Bon, pas specialement novateur et un peu repetitf, mais d'excellents passages, surtout La moisson de la libertee et la fin de l'labum. 4,5/6

Note donnée au disque :       
toxine › dimanche 24 août 2008 - 18:41  message privé !
Regarde ces homo-blackeux qui font pas d'oseille! Prier Jésus ne servira à rien!
empreznor › samedi 23 août 2008 - 17:40  message privé !
iroquois resistance against gestapo and GPU power! mdr
Twilight › samedi 23 août 2008 - 16:08  message privé !
avatar
C'est les Natives, les Indiens, qui doivent bien se marrer...Niveau tradition, ils devraient eux-aussi se mettre au metal noir...ou créer le metal rouge ^^