Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnsur › Axiom

Ansur › Axiom

cd • 6 titres

  • 1Earth Erasure
  • 2Post-Apocalyptic Wastelands
  • 3Interloper
  • 4Desert Messiah
  • 5Sowers Of Discord
  • 6The Axiom Depicted

informations

Mixed/engineered by Torstein J. Nipe. Mastered by Peter In de Betou at Tailor Maid Production.

line up

Torstein J. Nipe – Guitars & effects, programming / Stian Svenne – Guitars & backing vocals / Espen A.R. Aulie – Vocals, bass & lyrics / Glenn Ferguson – Drums & Percussion

chronique

Totalement encensé par la critique - et je les comprends, ce premier disque d'Ansur a fait forte impression. Des petits jeunes norvégiens sur Nocturnal Art, qui produisent eux-même leur album, ça fait forte impression et c'est normal : que ce soit Into The Moat ou Decapitated, l'âge influe souvent sur le jugement implicite que l'on peut se faire d'un album. Franchement, je sais pas si ça m'a tellement influencé le jour où j'ai découvert les premiers titres de "Axiom" sur Myspace; ces mecs auraient pu avoir n'importe quel âge, j'étais vraiment sur le cul ! Harmonies bizarroïdes arpégées, voix black expressive et froide pouvant rappeller un certain Aldrahn pour ce qui est de certains placements non-orthodoxes, prod vraiment méga-étrange assez crade / peu puissante mais qui a l'avantage d'être très compréhensible, riffing alambiqué des plus progressifs aux forts relents d'Emperor dernière période / Enslaved dernière période aussi, moments de grâce acoustiques, solos bizarres, jeu de batterie assez fouillé (pas de blasts tout le temps), feeling parfois assez spatial, dissonnances Thorns-iennes... Ces six longues pièces progressives mettent vraiment sur les fesses aux premières écoutes, ça pue la classe et c'est surtout bourré de personnalité. Malheureusement, ce "Axiom" ne tient pas la longueur. Le genre de disque qui fait un peu soufflé au fromage qui redescend; c'est tape-à-l'oeil, mais tellement décousu que finalement, on ne retient que trop peu de passages, et il règne dans cet album tellement riche riffistiquement un certain vide assez étrange - peut-être du au manque d'interventions vocales. Au final, malgré la claque que je me suis prise, je ne me le suis réécouté que très peu de fois, et certaines écoutes étaient assez pénibles. MAIS. N'oublions surtout pas que c'est leur premier album, et que tout ça est quand même totalement hallucinant. Je suis vraiment pressé de voir la suite des évènements, ces mecs ont un potentiel gigantesque et ça se sent. Malgré ses erreurs de jeunesse, l'écoute d'"Axiom" s'avère totalement obligatoire pour tous les amateurs de black "différent".

note       Publiée le samedi 10 février 2007

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Axiom" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Axiom".

    notes

    Note moyenne        3 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Axiom".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Axiom".

    empreznor Envoyez un message privé àempreznor
    extremement ambitieux, en tout cas, pour un premier album et pour les 2 titres que j'ai pu écouter.
    born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo
    les solos sur le nouveau sont ignobles, ça m'a calmé direct
    Powaviolenza Envoyez un message privé àPowaviolenza
    avatar
    oué tu parles du nouveau là t'as vu. testes les morçals de axiom !
    Note donnée au disque :       
    empreznor Envoyez un message privé àempreznor
    ça s'ecoute pas mal, mais les parties prog calmes sont un poil chiantes.
    michel rocard Envoyez un message privé àmichel rocard
    Loin d'être fan d'Emperor aussi, mais y'au aussi Thorns dans la chro.