Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSatyricon › Dark medieval times

Satyricon › Dark medieval times

cd | 7 titres

  • 1 Walk the path of sorrow
  • 2 Dark medieval times
  • 3 Skyggedans
  • 4 Minhyllest til Vinterland
  • 5 Into the mighty forest
  • 6 The dark castle in the deep forest
  • 7 Taakeslottet

enregistrement

Ancient spectre ruins, Norvege - aout et septembre 1993

line up

Frost (nor) (Batterie), Satyr (Guitare, basse, guitare accoustique, chant)

Musiciens additionnels : Håvard Jørgensen ([Lemarchand] Guitare)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Après une introduction faites de claviers et percussions à la fois sombre et envoutante d’une durée d’une minute quarante secondes, le premier album des Norvégiens de Satyricon commence. Le premier élément qui nous est apporté sur leur musique, est ce son de guitare crystallin, à la fois froid et très aggressif, donnant l’impression de venir d ‘une aurte galaxie. L’utilisation des claviers est ici très importante, venant appuyer, renforcer les riffs de guitare, et sur les nombreux break où ils subsistent seuls, apporter une touche de mélodie loin d’être désagréable. Et ces éléments résument plutôt bien ce « Dark medieval times », sur lequel l’opposition entre mélodies enchanteresses et agressivité se fait omniprésente. Ainsi, on retrouve mis côte à côte, des titres tout en douceur, tel « Min hyllest til vinterland », et d’autres plus rugueux et rentre dedans comme « Into the mighty forest », sur lequel, en plus de la guitare ultra saturée et des claviers, on entend en permanence des arpéges, placés de manière judicieuse, donnant une dimension supérieure au titre. L’ambiance que dégage ce « Dark medieval times » est tout simplement énorme et prenante, à l’image du dernier titre « Taakeslottet », dont le riff et la rythmique lente forment un hymne à la noirceur, donnant l’impression de naviguer dans un passé où l’homme ne faisait qu’un avec la nature. « Dark medieval times » est sans conteste un album de grande classe, tronant là où peu d’album peuvent le prétendre.

note       Publiée le vendredi 1 février 2002

partagez 'Dark medieval times' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Dark medieval times"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Dark medieval times".

ajoutez une note sur : "Dark medieval times"

Note moyenne :        84 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dark medieval times".

ajoutez un commentaire sur : "Dark medieval times"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dark medieval times".

Rastignac › vendredi 5 mai 2017 - 13:54  message privé !
avatar

Réécouté fiévreux et tout bouché de la tête, ça passe nickel les vieilles guitares bien crades de Satyr ; extase ORL et défonce gratos.

Rikkit › mercredi 25 mai 2016 - 13:16  message privé !

@: Nicola J'ai toujours trouvé l'ambiance de Conan lourde et étouffante. Excellente source d'inspiration pour le doom et stoner baveux d'ailleurs.

Note donnée au disque :       
nicola › mercredi 25 mai 2016 - 12:43  message privé !

L’ambiance du Conan de Howard est noire et froide (même si ça se passe souvent dans des pays chauds). Ricanante, pas trop.

CeluiDuDehors › mercredi 25 mai 2016 - 12:00  message privé !

@Rikkit: je parlais plutot de l'influence "fantasy" de Conan plutot que de veritable musique medievale (que j'adore par ailleurs, ca serait cool d'avoir quelques chros sur GOD!). Et la guitare a un son special mais c'est plutot du a la mauvaise production qu'a un choix esthetique, non? Mais c'est peut etre moi, j'arrive pas non plus a rentrer dans les grands classique "Nattens madrigal" d'Ulver ou "Fallen angel of doom" de Blashpemy a cause de ca...

Note donnée au disque :       
Rikkit › mercredi 25 mai 2016 - 11:44  message privé !

Un de mes préférés de la seconde vague. Y a un truc qui s'échappe de cet album.

Magique.

Note donnée au disque :