Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLowbrow › Victims at play

Lowbrow › Victims at play

11 titres - 58:21 min

  • 1/ Flesh parade
  • 2/ Victims at play
  • 3/ Non descript
  • 4/ Done in
  • 5/ Restoration
  • 6/ Fabrication
  • 7/ Disheveled
  • 8/ Co dependent
  • 9/ Cold stale souls
  • 10/ Bloody meat
  • 11/ Interred in dirt

enregistrement

Morrisound recording, Tampa, Floride, par Donald Tardy.

line up

Allen West (guitare), Rich Horenberg (chant), Curt Beeson (batterie), Ben Meyer (guitare), Scott Carino (basse)

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
death metal

Après le split d'Obituary en 98, Le pauvre petit Allen West, alors tout seul dans sa petite floride abandonnée, se décide alors de remonter un groupe histoire de s'ocupper quand même... C'est vrai quoi, après les tournées d'Obituary, on doit bien se faire ch*** à la maison à matter shériff fais moi peur en sirotant un Milk Shake 2L. Et devinez quoi, il s'agit de death metal ! Original pour le sieur. Et qui plus est, il s'agit tout à fait du groupe bouche-trou, monté à la va-vite allez savoir pourquoi. En gros Lowbrow n'a pas grand chose pour lui : une sorte d'hybride entre du Obituary ("Victims at play") et du Six Feet Under, qui sait se montrer tout sauf efficace en fait... Mid tempos chiants et joués sans conviction (la prod' mollassone est pour beaucoup dans l'échec de ce disque), chant inspiré par Chris Barnes sans grand coffre, riffs ultra bateaux et milles fois entendus (chez les groupes sus cités d'ailleurs), structures bien trop basiques et sans surprises pour accrocher (le morceau "Flesh parade" est un modèle de médiocrité)... Bref le disque vite fait mal fait, malgré son gros son épais. Alors c'ets vrai que tout n'est pas pourri non plus, parfois le groupe s'énerve vraiment ("Disheveled") et là tout de suite ça fait du bien ! Les solos sont également toujours très sympas, très Obituar-iens (normal vu le soliste...), mais bon, très franchement, voilà qui ne suffit pas à rattraper ce disque du naufrage. Il paraît que ça plaît aux ricains. Ma foi si je peux comprendr epour Six Feet Under qui parvient à conserver un côté groovy, là pour Lowbrow désolé mais je vois vraiment pas... A oublier.

note       Publiée le dimanche 4 février 2007

partagez 'Victims at play' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Victims at play"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Victims at play".

ajoutez une note sur : "Victims at play"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Victims at play".

ajoutez un commentaire sur : "Victims at play"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Victims at play".

Rastignac › jeudi 8 janvier 2015 - 17:32  message privé !
avatar

En refaisant la discographie du sieur West, je viens de voir qu'il est vraiment allé de mal en pis... en plus de monter ce genre de projet un peu déglingue, après un premier passage en taule pour conduite défoncée avec récidive, il a repris un an de plus pour avoir voulu faire son Mr. White à la maison. Gasp !

Potters field › mardi 16 octobre 2007 - 15:44  message privé !
Alors çui-là je le connais pas... mais j'avais un autre album de cette bande et c'etait certainement un des disques les plus chiants que j'ai jamais eus en ma possession
saïmone › dimanche 4 février 2007 - 18:31  message privé !
avatar
j'me rappelle avoir acheté ce disque au hasard, durant ma grande époque metawwwl... je l'ai revendu quelques jours plus tard pour la somme de 30 francs... abusé