Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCurrent 93 / Om › Inerrant rays of infallible sun (blackship shrinebuilder)

Current 93 / Om › Inerrant rays of infallible sun (blackship shrinebuilder)

cd | 2 titres

  • 1 Inerrant infallible (black ships at nineveh or edom)
  • 2 Rays of the sun/to the shrinebuilder

enregistrement

CURRENT 93: Water Tower Studio / OM : Prairie Sun Studio

line up

David Tibet (chant, guitare électrique, basse), Catriona Mc Affer (bagpipes), OM (chant, musique)

chronique

Depuis la faillite de son distributeur World Serpent, David Tibet se montrait avare en nouvelles productions, inondant le marché de rééditions, live et autre compilations, puis soudain l'an passé un vrai nouvel album de Current 93 avec nombre d'invités...et puis cette collaboration avec OM, surprenante à plus d'un titre. Tout d'abord,, alors qu'on l'avait quitté sur une tendance piano/récitation ou du moins une écriture plus apaisée, David semble avoir été à nouveau piqué par le démon de l'électricité puisque la pièce proposée nous ramène à l'époque 'Lucifer over London'. Autre point, c'est lui-même qui, outre les vocaux, assure la guitare et la basse, accompagné uniquement de Catriona Mc Affer aux bagpipes. Il faut dire que le morceau en question renoue avec le bon vieux minimalisme glauque des périodes gothiques de Current 93 : une longue chanson construite sur deux accords de guitare crasseux, à peine plus de basse, avec une mélodie aux bagpipes qui s'élève progressivement. C'est sympathique, surtout que David retrouve une récitation hantée, un brin plus agressive que sur les derniers disques. OM (d'où sortent-ils ceux là ?) restent dans le même trip gothique lourd et sale, pas loin du stoner (Loop notamment): des guitares qui évoquent les Jesus and Mary Chain en moins noisy, une batterie lourdingue, une production très raw, des vocaux plus froids, moins possédés...l'ombre des Swans n'est pas si éloignée par moment... Comme à chaque fois, deux titres (vendus au prix d'un cd) c'est un peu court, d'un autre côté, si ce n'est assurément pas la production la plus intéressante de David Tibet, cet aspect glauque, lourd, sale et électrique reste agréable à l'écoute. Les fans des périodes les plus gothiques de Current 93 devraient apprécier.

note       Publiée le samedi 3 février 2007

partagez 'Inerrant rays of infallible sun (blackship shrinebuilder)' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Inerrant rays of infallible sun (blackship shrinebuilder)"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Inerrant rays of infallible sun (blackship shrinebuilder)".

ajoutez une note sur : "Inerrant rays of infallible sun (blackship shrinebuilder)"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Inerrant rays of infallible sun (blackship shrinebuilder)".

ajoutez un commentaire sur : "Inerrant rays of infallible sun (blackship shrinebuilder)"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Inerrant rays of infallible sun (blackship shrinebuilder)".

NAGAWIKA › dimanche 4 février 2007 - 11:21  message privé !
il est agréable ce split. même la partie Current 93.
Note donnée au disque :       
Intheseblackdays › samedi 3 février 2007 - 18:14  message privé !
bon allez, un commentaire 'cosntruit' : jamais entendu aussi mauvais que ce titre de C93. je ne sais pas si les autres morceaux du sieur sont aussi chiants et crispants (mais quel son de merde) mais là à vouloir jouer la carte de la répétion comme le groupe pour lequel il s'est récemment pris d'amitié, il ne s'est pas fait un nouveau fan. Om eux, restent presque fidèles à eux-mêmes, un stoner 'mantrique' (gothique? je suis un peu perlplxe là) mais qui se trouve bien plus dynamique de par sa 'courte' durée vu que le morceau fut conçu pour un 10". On se rapproche plsu que jamais de Sleep sur ce titre donc et ce n'est pas pour me déplaire.
Note donnée au disque :       
kama › samedi 3 février 2007 - 18:11  message privé !
LA partie Om est chiante car trop courte (cela dit un peu plus longue que celle avec SOOA), par contre celle de C93 est bien plus interressante, la rencontre des deux entités a surement donné des idées psychélectrique a Tibet qui sort son morceau le plus doom depuis... hum depuis toujours. Tiens d'ailleur a voir la gueule du monsieur dans sa piscine avec la bouée, on se dit que la rencotnre n'a pu qu'etre enrichissante, et la bouche un peu trop cotoneuse.
Intheseblackdays › samedi 3 février 2007 - 18:05  message privé !
...
Note donnée au disque :       
Serge › samedi 3 février 2007 - 17:54  message privé !
OM ils sortent du groupe Stoner/Doom, SLEEP, chroniqués ici : http://www.gutsofdarkness.com/god/artiste.php?groupe=26
Note donnée au disque :