Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLast Exit › From the board

Last Exit › From the board

  • 1995 - Enemy, EMY 106-2 (1 cd)

cd | 6 titres | 39:20 min

  • 1 Line of Fire [20:27]
  • 2 Big Boss Man [01:03]
  • 3 Sore Titties [06:17]
  • 4 Ulli Bulli Fooli [03:57]
  • 5 Ma Rainey [05:09]
  • 6 My Balls/Your Chin [02:27]

enregistrement

Copenhague, Danemark, North Sea Jazz Festival, Den Haag, Pays-Bas et Allentown, Pennsylvanie, USA, 1986

line up

Peter Brötzmann (saxophone alto, saxophone ténor), Ronald Shannon Jackson (batterie, chant), Bill Laswell (basse), Sonny Sharrock (guitare)

chronique

Styles
jazz
free jazz
jazzcore
Styles personnels
free jazz > jazzcore

Connu aussi sous le nom de "Cassette Recordings '87" paru en 1988 sur le label Celluloid, "From The Board" est une réédition tardive que l'on doit à Enemy et qui ne propose aucune autre amélioration (ni détérioration d'ailleurs) du pressage d'origine, si ce n'est que le tout est présenté sous un titre et un emballage différent, de quoi alimenter la confusion... Si l'on devait le comparer à "Headfirst Into the Flames", "From The Board" jouit d'une production plus soignée, attachée au détail, mais qui perd aussi par conséquent en profondeur. On ne peut décidément pas tout avoir... Paradoxalement, bien qu'enregistré lors de leur tournée de 1986 à travers l'Europe et les États-Unis, cette série de performances mises elles aussi bout à bout parviennent difficilement à dégager la même puissance que celles, plus tardives de "Headfirst Into the Flames". Mais pourquoi donc avoir décidé de le publier ? C'est sans doute qu'alors Last Exit n'avait pas encore mieux à proposer. La longue suite "Line of Fire" tourne en rond pendant trop longtemps avant de finalement se fixer sur un thème où le groupe préfère assurer ses arrières plutôt que de tenter vraiment quelque chose. "Hard School" ne tombait jamais dans ce travers. C'est assez embêtant, d'autant qu'à lui seul "Line of Fire" représente plus de cinquante pour cent de l'album... Le constat est malheureusement de même nature sur les pièces plus courtes, laissant apparaître ça et là quelques tics de langage acculant Last Exit au rang d'institution et non plus de révolution. Les quelques trouvailles sonores se développent sur base d'une recherche texturale sans réelle incidence au détriment d'une pure énergie ("Ulli Bulli Fooli" et nouvelle version de "Ma Rainey" où Ronald Shannon Jackson se souvient de Buddy Miles). Le plus triste dans tout ça, c'est que les personnes que ce discours ne touche pas n'entenderont jamais aucune différence entre cet album et, par exemple, "Köln". Pour eux, cela restera toujours du n'importe quoi. Tant qu'à faire, je préfère que ce n'importe quoi en ait des grosses comme ça.

note       Publiée le mardi 30 janvier 2007

partagez 'From the board' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "From the board"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "From the board".

ajoutez une note sur : "From the board"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "From the board".

ajoutez un commentaire sur : "From the board"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "From the board".