Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesJJustice › Waters of Nazareth

Justice › Waters of Nazareth

6 titres - 30:41 min

  • 1/ Waters Of Nazareth (4:29)
  • 2/ Let There Be Light (Demo) (4:55)
  • 3/ Carpates (5:11)
  • 4/ Waters Of Nazareth (Justice Remix) featuring Feadz (5:06)
  • 5/ Let There Be Light (DJ Funk Bounce Dat Ass Remix) (4:38)
  • 6/ Waters Of Nazareth (Erol Alkan's Durrr Durrr Durrrrrr Re-Edit) (6:08)

line up

Xavier de Rosnay, Gaspard Augé, DJ Funk, Feadz, Erol Alkan

remarques

contient une plage multimédia : une vidéo intitulée "The Crusade - Part I" qui comprend plusieurs extraits de la musique du groupe.

chronique

Styles
electro
techno
Styles personnels
trve xvieme arrondissement electroclash

Tel un monolithe chromé, un char d'assaut rutilant lancé à toute vitesse sur les dancefloors du monde entier, la machine Justice a tout écrasé sur son passage en cet an de grâce 2006. Rien ne semble arrêter la hype infernale consacrant nos deux "futurs daft punk", fraîchement adoubés par la presse anglaise, pour qui la capitale française semble perpétuellement fournir de la matière première... Faut dire, ils ne sortent pas de n'importe quel garage, les deux futurs Daft Punk. Déjà, présentons-les : Xavier de Rosnay et Gaspard Augé. Pas mal. On reste dans la noblesse quoi (succession du trône oblige). Et ils s'appellent "Justice". Arf. Manquent pas d'humour. Bref, trêve de ruminations, il s'agit d'un brûlot cradingue d'électro survoltée et bien crasseuse, au son qui semble évoquer une pourriture avancée, comme si un champignon friand de composants electroniques s'était infiltré dans les synthés du groupe, histoire de leur donner cette texture déchiquetée et furieusement organique, à faire passer n'importe quel son de guitare saturée pour un gazouillis pro-tools sans âme. De quoi vous faire régler le son de la chaîne (ou du poste, mais le son ne se règle pas sur un poste, dommage). Parlons donc de cet EP, Waters of Nazareth, qui contient bien sûr, le terrifiant morceau titre, deux fois remixé, dont une par Justice eux-mêmes, ainsi que deux autres tracks, les très médiévaux "Let there be light" et "Carpates". Que du bon, même si les remixes sont dans la grande tradition des remixes, c'est-à-dire inférieurs aux originaux et fatigants. Ce bon vieux DJ Funk (pionnier de la booty house sur le label Dance Mania) l'a bien compris, et il ne reste plus grand chose de l'édifiant "let there be light" après son passage, puisqu'il ne garde que la structure du morceau pour proférer toute sorte d'injections stupides ("b-b-b-b-bounce that ass on the floor") avec un débit Flavor Flavesque. Voilà, ça c'est du remix. Alors malgré leur street-credibilty (arfff) qui fleure bon le auteuil-neuilly-passy (tel est leur ghetto), ne crachons pas dans la soupe, n'oublions pas que les meilleurs disques pop français de cette dernière décennie sont l'oeuvre de bourges patentés nés "sous le signe du V" comme dirait l'autre. Tant qu'ils nous abreuverons de skeuds comme celui-là, ça ira !

note       Publiée le samedi 27 janvier 2007

partagez 'Waters of Nazareth' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Waters of Nazareth"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Waters of Nazareth".

ajoutez une note sur : "Waters of Nazareth"

Note moyenne :        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Waters of Nazareth".

ajoutez un commentaire sur : "Waters of Nazareth"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Waters of Nazareth".

p2h › dimanche 2 novembre 2014 - 19:22  message privé !

ces mecs sont très forts (ou étaient)

Note donnée au disque :       
Cathedrale › mardi 14 février 2012 - 17:06  message privé !

Bandant!

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mercredi 24 août 2011 - 09:49  message privé !

Tout dépend des circonstances... Il y a de l'électro de salon et celle du dancefloor ; l'un n'a pas de quoi tuer l'autre.

Scissor Man › mercredi 24 août 2011 - 09:46  message privé !

Quand j'écoute ça, je me dis que le dancefloor a tué l'electro. Je déteste danser en même temps, ça doit être ça, comme je déteste la "hype". Vraiment le truc qui me file de l'urticaire.

Wotzenknecht › mercredi 24 août 2011 - 09:25  message privé !

'Stress' est quand même une boucherie dancefloor aride qui me fait pardonner tout le reste (que je n'ai jamais écouté par ailleurs). Direct dans le prochain set