Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMaplebee › Hello Eve

Maplebee › Hello Eve

cd • 12 titres

  • 1Something4:48
  • 2Alright [build me a house]4:10
  • 3The Messenger4:53
  • 4Bell Song4:52
  • 5Sadness Landed3:03
  • 6Rare Colors4:50
  • 7Moth Touch4:57
  • 8Turn In4:32
  • 9Hello Eve3:21
  • 10Fit In3:40
  • 11Cocooner3:46
  • 12No Place3:39

enregistrement

Angleterre, 2006

line up

Mélanie Garside (chant, guitare, piano, flûte, basse, électronique)

remarques

chronique

Et Priskonovénie d'enchaîner sans plus attendre avec le projet Maplebee, patronyme derrière lequel se cache - enfin, plus pour longtemps je crois - l'anglaise Melanie Garside qui a déjà ondulé de la croupe dans Queen Adreena, les Vertigo Angels et les Mediaeval Baebes (j'avoue ne connaître que ces dernières, surtout pour la qualité plastique qu'elles dégagent, digne de figurer dans le calendrier Pirelli). La belle concentre tout ce qu'elle peut faire sur "Something", le titre en ouverture, où elle assure toutes les fonctions, un peu à l'instar d'une Émilie Simon, point de comparaison qui n'est point fortuit. La débauche toute relative de rythme qui y figure ne sera pas appelé à se répéter davantage au cours de l'album. Par la suite, on vogue en effet assez rapidement dans une pop teintée de folk au tempo plus posé, agrémenté d'effets electro jamais prédominants, dans un registre toujours délicat, plus intimiste, mais pas dénué de petites trouvailles amusantes en terme de production (les bruits de bulles et le ronronnement de chat sur "Bell Song"). En cela, évoquer Kate Bush ne relève pas de la pure fantaisie ; Mélanie parvenant tout aussi bien à créer son propre univers, magique, mystérieux et sensible à la fois ("Sadness Landed" à la guitare acoustique). À certains égards, son timbre de voix s'en rapproche également ("Turn In"). Sur la longueur, selon que l'on soit absorbé ou non par ce doux rêve ainsi projeté tout au fond de notre boîte crânienne, selon l'humeur du moment aussi, on succombera, recroquevillé, au charme de "Hello Eve", pour sa sincère délicatesse, ou, au contraire, on finira par s'en détacher peu à peu, faute de pièces qui parfois tombent dans la facilité en utilisant des tics d'écriture communs. Un disque qui, pour l'heure, se prête comme un gant au climat hivernal qui secoue l'Europe en cette fin janvier 2007.

note       Publiée le jeudi 25 janvier 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Hello Eve".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hello Eve".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hello Eve".