Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKDetlef Keller › Harmonic Steps

Detlef Keller › Harmonic Steps

16 titres - 140:38 min

  • CD1 (73:37) - 1 Electronic Step 1 (7:34) - 2 Electronic Step 2 (11:17) - 3 Electronic Step 3 (11:47) - 4 Electronic Step 4 (9:38) - 5 Electronic Step 5 (23:08) - 6 Electronic Step 6 (10:17) - CD 2 (63:01) - 1 Piano Step 1 (4:14) - 2 Piano Step 2 (4:50) - 3 Piano Step 3 (5:21) - 4 Piano Step 4 (6:27) - 5 Piano Step 5 (7:10) - 6 Piano Step 6 (9:20) - 7 Piano Step 7 (6:31) - 8 Piano Step 8 (9:56) - 9 Piano Step 9 (5:12) - 10 Last Step (3:56)

enregistrement

Composé, produit et réalisé par Detlef Keller, entre 2004-2005

line up

Detlef Keller : Keyboards, synthétiseurs, piano, mellotron, percussions et FX

remarques

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique berlin school

Detlef Keller est la seconde moitié de célèbre duo Allemand Keller Schonwalder. Harmonic Steps est son 8ième album solo. Son dernier, Different Faces, que la critique juge très bon, est paru en 2005. Harmonic Steps est un cd double qui est basé sur des réflexions personnelles. ‘’Un pas après l’autre, c’est de cette façon que l’on avance dans la vie. Le premier pas étant le plus difficile ’’; peut-on lire à l’intérieur de la pochette. Il y a 16 titres sur Harmonic Steps, et pour Detlef Keller il s’agit de 16 pas qui mènent à des chemins harmonieux, l’harmonie étant une nécessité pour le synthésiste Allemand.
Le premier cd s’intitule Electronic Step, un titre évocateur où on s’attend à des titres très électroniques, et on ne se trompe pas. Electronic Step 1 est un tourbillon séquentiel hypnotique fort animé par des percussions pondérées qui frappent avec justesse. Parmi des effets sonores cosmiques, les synthés multiplient les strates mélodieuses sur des chœurs sombres et soumis, donnant une profondeur ectoplasme à un titre aux multiples variations harmonieuses qui s’étalent sur différents niveaux. Pas à pas, cette première partie s’enrichit de passages séquentiels accrocheurs et harmonieux, enrobés d’un synthé mélodieux qui se moule sur des strates violonées. La 2ième partie est purement mélodieuse. Un titre soyeux qui virevolte autour d’un mouvement circulaire sur des roulements de percussions et un séquenceur carillonné. Ce refrain synthétique tournoie constamment dans un univers aux multiples impulsions Comme un boléro progressant parmi sa collection de strates synthétiques aux formes multiples. Un superbe morceau. Electronic Step 3 est un solide morceau qui utilise des séquences à la synth pop avec des percussions martelantes à la New Order. Le piano ajoute un brin de mélodie accrochante qui ne se compare pas au remarquable synthé flûté qui nous inonde de merveilleux segments harmonieux. Un autre titre puissant. Electronic Step 4 diffère avec un mouvement lourd. Des strates et striures synthétiques fusent de partout sur un tempo modéré aux effets sonores analogues qui nous rappellent que le côté cosmique a toujours nourri les ambitions de la Berlin School. Un doux synthé flottant anime le début d’ Electronic Step 5. Un titre fabuleux qui exploite tout le terroir de la Berlin School avec ses rythmes hypnotiques aux mille saveurs qui progressent dans une atmosphère aux impulsions progressives. Le synthé est langoureux et foisonne de solos tortueux, mielleux qui accroche un soupir à l’âme, tant les intonations grouillent de sensibilité. Un long morceau bien élaboré qui contient de multiples segments mélodieux qui se répètent, mais avec une légère subtilité dans l’évolution. Le dernier pas de ce cd 1 présente le côté cosmo atmosphérique de la Berlin School. Une séquence lente qui évolue sur des percussions sobres et une longue impulsion bouclée. Laissant le temps aux synthés de s’exprimer avec de nombreux solos sur des accords minimalistes aux rotations hypnotiquement harmonieuses.
Piano Step nous présente 10 pas qui, vous l’aurez deviné, sont des petites tendresses musicales.
Step 1 est un merveilleux préambule à une douceur nocturne où le piano se berce à l’ombre d’un synthé violoné. Une superbe mélodie avec une âme qui respire la nostalgie. Les arrangements y sont sublimes, tout comme sur Step 2 et son synthé symphonique qui accompagne un beau mouvement pianoté sur une légère flûte de Pan. Un peu plus et nous serions à l’aube du New Age, comme le Step 9. Le Step 3 est plus rythmé. Après une douce intro d’un piano circulaire, le rythme s’anime mais dans une ambiance relaxe où le synthé valse sur de gentilles percussions. Léger, tendre et harmonieux, surtout avec la présence de superbes chœurs virtuels. C’est tout un contraste par rapport à Step 4 avec son rythme séquentiel tourbillonnant sur un bourdonnement rotatif bas. Percussions métalliques, voire industrielles, qui tamponnent le rythme avec ardeur, Step 4 n’en demeure pas moins mélodieux mais détonne dans ce milieu relaxant où le ton est à la romance, la nostalgie. Step 5 est un autre petit bijou de tendresse où les souvenirs, la mélancolie sont au rendez-vous derrière un fin mouvement synthétique à fondre l’âme. Un soyeux violon aux effluves Chinois parcourt les accords romanesques, faisant frissonner l’épine dorsale. Une douce sérénade nostalgique qui suit son impulsion sur Step 6 et 7 qui sont d’aussi belles perles d’harmonie. Detlef Keller va au plus profond de lui-même pour nous interpeller, nous dire sans paroles que les pas ne sont pas toujours ceux que l’on voudrait faire. La mélodie qui fait tournoyer Step 7 est un moment unique qui rejoint les beaux arrangements de Vangelis, avec un synthé poignant qui défile sur notre cœur, comme une peine d’amour. Majoritairement électronique, Step 8 est un pur Berlin School à la sonorité très Keller & Schonwalder. Un mouvement sinueux qui tourne lentement, exposant sa tendresse aux effets sonores cosmiques. Le synthé flûté flotte dans la nostalgie de nos souvenirs avec grâce et beauté. Step 10 clôture Piano Step sur un piano féroce qui tisse sa mélodie sur de superbes arrangements. Le mouvement crescende sur des violons denses et enveloppants et un piano franc qui détache ses notes avec une intensité indomptée.
Detlev Keller étonne. Sur Harmonic Steps il nous démontre son immense talent de compositeur et de synthésiste. Electronic Step est une pure merveille de Berlin. Par contre, on ne savait pas trop quoi s’attendre de son Piano Step. Et c’est là que je fus réellement étonné. De belles pièces superbement harmonieuses construites avec chaleur, avec la noblesse de ses sentiments les plus ancrés. Le synthésiste allemand espère que ces compositions laisseront des traces, comme celles que font les empreintes de pieds dans le sable. Métaphorique? Certes, mais il a atteint son but. Car plusieurs titres sur ce double cd laissent leurs traces. Des empreintes harmonieuses d’un monde musical fascinant qui n’a pas la froideur qu’on lui attribut. Chapeau Mr. Keller, c’est un superbe cd.

note       Publiée le mercredi 29 novembre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Harmonic Steps".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Harmonic Steps".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Harmonic Steps".

gkar02300 › mardi 2 janvier 2007 - 16:30  message privé !
Superbe double cd d'un musicien sympa et genereux.
Note donnée au disque :