Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSpk › Leichenschrei

Spk › Leichenschrei

lp • 14 titres • 43:18 min

  • 1Genetic Transmission
  • 2Post-Modern
  • 3Desolation
  • 4Napalm (Terminal Patient)
  • 5Cry From The Sanatorium
  • 6Baby Blue Eyes
  • 7Israel
  • 8Internal Bleeding
  • 9Chamber Music
  • 10Despair
  • 11The Agony Of The Plasma
  • 12Day Of Pigs
  • 13Wars Of Islam
  • 14Maladia Europa (The European Sickness)

enregistrement

Enregistré par SPK & Phil Punch aux studios Groovex, Sidney, Australie, mars 1982.

line up

Oblivion (claviers, ryhtmes électroniques, bandes, voix, syncussion, percussions métalliques, effets), Ne/H/Il (claviers, rythmes électroniques, voix), Pinker (percussions métalliques, syncussion) ; guest : Sinan (voix et photos), Dominic Guerin (visuels).

remarques

Edité sous le nom Sozialistisches Patienten Kollektiv.
Réédition CD supervisée par Lustmord.

chronique

Styles
indus
Styles personnels
industriel culte

Après l'expérience extrême de "Information overload unit", SPK reprend un discours musical plus concret, toujours empreint de ce cancer pathologique et médiatique qui ronge la société moderne à l'ère de la consommation de masse. Les visuels chocs qui garnissent le livret sont autant de témoignages troublants de cette déréliction. Au travers d'une évocation de la maladie (mentale et physique), SPK rend compte avec "Leichenschrei" d'une approche plus politisée à l'échelle des conflits qui monopolisent les écrans de télévisions ("Israel", "Wars of Islam"). Plus rythmique et "construite", la musique en devient un discours actif et énergique, là où "Information overload unit" se repliait sur les errances et les visions de patients d'hôpitaux psychiatriques. C'est d'ailleurs l'oeuvre picturale de l'un d'eux (R. Gie, déjà sujet d'un titre du premier album) qui orne la pochette de "Leichenschrei". D'où ce questionnement implicite : qui des "fous" internés par nécessité ou protection ou des acteurs du monde moderne sont les plus malades ? SPK renvoie la question à un niveau plus restreint, celui de l'Europe ("Maladia Europa"), un présage pour les effusions de sangs à venir peut-être. "Leichenschrei" où l'industriel habité, percutant et glauque (le chant fantômatique de "Despair"). Destructeur et indispensable.

note       Publiée le vendredi 17 novembre 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Leichenschrei" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Leichenschrei".

notes

Note moyenne        13 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Leichenschrei".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Leichenschrei".

Hazincourt Envoyez un message privé àHazincourt

effectivement ! je vais me contenter de mes editions classiques :) Et télécharger les bonus de la boxe gna !

Note donnée au disque :       
Dead26 Envoyez un message privé àDead26

Et on parle même pas de la version à 99 exemplaires

Note donnée au disque :       
Hazincourt Envoyez un message privé àHazincourt

Pour la modique somme de 180e sans les frais de port , faut pas déconner hein :)

Note donnée au disque :       
Dead26 Envoyez un message privé àDead26

400 copies seulement dont une édition limitée à 99 ??? Ben mon cochon... (mais un bien bel objet)

Note donnée au disque :       
Hazincourt Envoyez un message privé àHazincourt

ah je vois qu'il a fait son effet le SPK :) il vient de sortir sur VOD le label des gens fortunés :) une nouvelle boxe de SPK !!! "S.P.K. Dokument - Recordings 1979-1983" elle contient : Information Overload Unit + The 7 Inch Tracks (1979-1981)+ Leichenschrei + Backing Tracks For Leichenschrei + Other Studio And Compilation Tracks (1981-1983) + 2 lp de Live de 1983. donc 7 lp + un livre luxueux. D'après ce que j'ai ouï dire VOD va fermer ses portes sous peu ...

Note donnée au disque :